SCP-255-FR
notation: +31+x

Objet # : SCP-255-FR

Niveau de menace : Rouge

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : Le comité d'urgence 255-FR doit être constitué d'un conseil par continent présidé par au moins trois (3) chercheurs disposant d'une accréditation de niveau 4, qui nomineront d'autres chercheurs d'accréditation de niveau moindre ou égal1 susceptibles de les assister dans leur tâche. Une étroite collaboration doit être observée avec les autres organisations alliées de la scène mondiale anormale, notamment avec la Coalition Mondiale Occulte. Tous les membres du comité doivent au préalable signer une décharge certifiant qu'ils acceptent en connaissance de cause :

  1. de ne pas pouvoir revoir leur famille ou quitter le Site d'urgence avant la résolution de la crise.
  2. de prendre régulièrement des stimulants et dopants prescrits en cas de symptômes indiquant un cas d'exposition à SCP-255-FR-3.
  3. d'ingérer volontairement des amnésiques à même de neutraliser de leur mémoire d'éventuelles informations n'étant pas accessibles à leur niveau d'accréditation actuel, une fois la crise résolue.

Les membres du comité 255-FR seront logés et nourris sur place, leur bien-être doit être entièrement pris en charge par la Fondation. Ils ne doivent sous aucun prétexte être exposé à la lumière de SCP-255-FR-3. Chaque membre dispose de sept heures de sommeil lui étant allouées, avec roulements.

Les membres du comité sont les seuls employés autorisés à ingérer les prototypes d'anti-danger_info 255-FR-456#I et d'anti-danger_sensitif 255-FR-456#S. Le protocole "Sève revigorante" doit veiller à l'efficacité et à la continuité de production desdits prototypes.
██ % de la production doit être distribuée parmi les organisations paranormales alliées, à la hauteur de leurs besoins2.

Les fichiers concernant les instances SCP-255-FR-2 et indiqués par la mention P456#I ne doivent être ouverts qu'après injection d'un anti-danger_info, prototype 255-FR-456#I. En cas de non respect de ce protocole, l'accès au document doit être bloqué3 à l'utilisateur. Le contact direct avec une instance de SCP-255-FR-2 ne doit se faire qu'après ingestion d'un prototype d'anti-danger_sensitif 255-FR-456#S.

Les effets directs de SCP-255-FR-3 sur l'organisme doivent être maquillés en la conjonction d'une forte canicule due au réchauffement climatique, de l'apparition d'une nouvelle forme de grippe particulièrement virulente et de plusieurs facteurs de dégradation de la santé en raison de l'urbanisation à outrance. Les grandes chaînes de télévision, de radio ainsi que les journaux majeurs doivent recommander fortement aux citoyens de rester chez eux et de se protéger au maximum de l'exposition au soleil, en raison de risques aggravés d'insolations, de déshydratation et de cancer de la peau.

Les civils et employés de la Fondation touchés par les effets de SCP-255-FR-3 doivent passer pour des cas de comas profonds survenus dans des circonstances violentes et soudaines, généralement un accident neurologique, toxique ou métabolique.

Description : La crise 255-FR désigne un enchaînement d'événements ayant conduit la Fondation, ainsi que les autres organisations alliées du paranormal, à proclamer un état de crise mondial, motivant ainsi la création d'un fond d'urgence commun ainsi que de comités d'urgence travaillant en étroite collaboration les uns avec les autres.

À compter du 01/08/20██, des rapports d'incidents4 soulevés par de nombreux employés, répartis à travers tout le globe, ont commencé à faire état de troubles du sommeil anormaux. Ces derniers se caractérisent par des rêves semi-lucides durant lesquels les sujets seraient violentés et emmenés contre leur gré à travers divers paysages oniriques et absurdes par des entités invisibles. Celles-ci auraient émis des suppliques qualifiées "d'agressives" et de "désespérées" à l'attention des individus en train de rêver. Il n'a pas encore été établi si ces appels à l'aide étaient destinés directement aux sujets, ou bien à la Fondation et aux organisations du paranormal, ces incidents ne semblant se produire qu'au sein de la hiérarchie des différents groupes d'intérêt connus.

Les incidents 255-FR sont récurrents chez les sujets initialement affectés ; leur régularité et durée augmentent proportionnellement au temps écoulé depuis la première occurrence.

Le 26/09/20██, l'état de crise fut proclamé, en raison de l'apparition exponentielle d'instances de SCP-255-FR-1 : désignant ici des individus sujets aux incidents 255-FR qui ne se réveillent plus de leur sommeil, et entrent dans un état de coma artificiellement induit par effet anormal. Il s'est révélé impossible de réveiller une instance de SCP-255-FR-1, par quelque méthode que ce soit, y compris : les électrochocs, l'hypnose, la stimulation sensorielle, la sollicitation des terminaisons nerveuses afin de créer une douleur suffisante… Les scanners cérébraux des instances montrent que ces dernières sont en plein état de rêve semi-lucide, ainsi que sujettes à de fortes émotions négatives incluant l'angoisse, la peur, la tristesse, le regret, l'incompréhension et la colère.
Il arrive qu'une instance de SCP-255-FR-1 entre en état de mort cérébrale, même lorsque ses besoins essentiels sont artificiellement satisfaits par une aide médicale et technologique. L'événement est en général précédé par un fort pic d'activité au niveau des zones cérébrales associées à la douleur, à la terreur ou plus rarement au plaisir.

Les instances de 255-FR-1 sont également le lieu de naissance des anomalies SCP-255-FR-25. À ce jour, la présence d'instance SCP-255-FR-1 a été confirmée au sein des organisations du paranormal suivantes :

  • La Coalition Mondiale Occulte.
  • S.A.P.H.I.R.6
  • Les Gentilshommes Humanistes.
  • L'Insurrection du Chaos.
  • La Main du Serpent.
  • La Division P.
  • Primordial.

Suite à de nombreuses commissions d'enquêtes, il a été établi que les incidents 255-FR, ainsi que leurs conséquences, sont provoqués par le Collectif Oneiroi. La raison d'un tel événement n'a pas encore pu être établi, ce groupe d'intérêt n'ayant usuellement que peu de contacts directs avec notre réalité ; très peu d'informations ont pu être apportée sur leurs motivations et la nature exacte de l'aide qu'il pourrait nécessiter.

Il a été théorisé que la détresse du Collectif Oneiroi avait un lien avec l'entité primordiale autour de laquelle s'est construite l'Église du Dieu Brisé, si tant est qu'elle existe. Cette hypothèse semble confirmée par le fait que ses fidèles soient systématiquement épargnés par les effets de SCP-255-FR-1 et SCP-255-FR-2, quoiqu'ils se montrent sensibles à ceux de SCP-255-FR-3.

SCP-255-FR-3 désigne actuellement l'astre solaire se situant au sein de la Voie Lactée, de type spectral G2-V. Ce dernier a été modifié par les effets directs de l'anomalie associée à SCP-255-FR-28. Ses émissions de photons, lorsqu'elles sont perçues par l'organisme, l'affectent directement en faisant apparaître des symptômes de narcolepsie grave, persistant après la fin de l'exposition. Une exposition prolongée peut provoquer le déclenchement d'un cas de SCP-255-FR-1 chez le sujet. Le comité de recherche suppose qu'une grande proportion du Collectif Oneiroi s'est manifestée au sein de l'étoile et lui a attribué ses effets anormaux, dans une tentative de forcer la main aux organisations du paranormal ou d'attirer l'attention de davantage d'êtres humains.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License