SCP-254
notation: +1+x

Objet # : SCP-254

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-254 doit être conservé dans un casier de rangement standard si non utilisé. Lorsque l'objet est dans le casier, il doit être sanglé face vers le sol pour éviter toute activation accidentelle. L’utilisation de SCP-254 peut être demandée par n'importe quel directeur d'un département de recherche. mais doit être approuvée par au moins deux (2) membres du personnel de niveau 3. SCP-254 ne doit pas être utilisé s'il comporte un risque de mise en contact de SCP-254-1 avec un SCP ayant un quelconque effet mémétique. Une seconde utilisation dans le même secteur est autorisée uniquement si le secteur a renouvelé l'intégralité de son personnel (ne doit rester aucun employé ayant été exposé à SCP-254).

Description : SCP-254 est une plaque de bois de dimensions 22 cm x 30 cm pesant environ 1,5 kg. Sur le devant de la plaque se trouve un cadre pour photographie en laiton ainsi qu'une plaque de métal imprimée en fond noir marquée en lettres d'or « Employé du Mois ». Un crochet est fixé à l'arrière de la plaque.

SCP-254 fut découvert dans les décombres d'une station service Texaco dans la ville de █████, dans le Kansas, le ██/██/195█. Un agent de la Fondation sécurisa SCP-254 après l'avoir découvert intact suite à une explosion de la station service qui causa la mort de █ employés et ██ civils.

Quand SCP-254 est attaché à un mur dans l'espace de travail de 4 personnes ou plus, SCP-254-1 apparaîtra peu après. SCP-254-1 se montre soit à la fin de la prochaine pause prédéterminée des employés, soit au début de la prochaine période de travail. SCP-254-1 ressemble à un humain intangible de genre, âge, nom, apparence, race variables, capable de manipuler des objets d'une manière similaire à celle d'un humain de force moyenne. SCP-254-1 adoptera l'apparence et la personnalité d'un(e) employé(e) modèle, basées sur l'idée que la majorité se ferait d'une telle personne dans son environnement. Une fois l'apparence de SCP-254-1 établie, une photographie en papier glacé de dimensions 8 x 10 occupe le cadre et ne changera pas tant que SCP-254 n'est pas déplacé. Sur la photographie est imprimé le ''nouveau'' nom de SCP-254-1. La photographie ne peut être retirée du cadre par aucun moyen connu ; il est toutefois possible de la déchirer. Le faire de manière agressive ou volontaire entraînera une réaction violente de SCP-254-1 (voir l'enregistrement 254-a : [DONNÉES SUPPRIMÉES] incident du ██/██/████).

Quelle que soit son apparence, SCP-254-1 témoigne en permanence d'un comportement joyeux. SCP-254-1 peut participer à une conversation concernant le temps, le trafic, les films des soirées précédentes, les sports, ainsi que d'autres thèmes semblables, toutefois SCP-254-1 ne discutera pas de sujets à propos desquels les individus présents ne savent rien. Le personnel assigné au travail dans l'aire d'action de SCP-254 ne semble pas s'alarmer de la nature intangible de SCP-254-1 ou par son apparition soudaine, affirmant que SCP-254-1 « a toujours travaillé ici ». Le personnel refusant d'enlever lui-même la plaque ou n'étant pas capable de se souvenir de cette tâche, SCP-254 doit être retiré par du personnel ne travaillant pas sur les lieux.

SCP-254-1 peut effectuer des travaux domestiques rapidement et efficacement. Lorsque l'objet est assigné à une tâche spécialisée, bien que SCP-254-1 ne dispose pas des compétences nécessaires, SCP-254-1 tentera de les effectuer avec un comportement toujours enthousiaste, mais sera aussi efficace qu'un humain lambda. SCP-254-1 continuera à agir en employé(e) modèle pour une durée allant de 28 à 46 jours de travail, s'arrêtant généralement à la fin d'un mois. Si SCP-254 est placé dans une aire de travail plusieurs jours dans un seul mois du calendrier, SCP-254-1 agira en employé jusqu'à la fin du mois de travail, bien que le risque de changement du consensus mémétique fait que l'usage de SCP-254 n'est pas autorisé au-delà de 26 jours.

Une fois le mois terminé, si SCP-254 n'est pas retiré, SCP-254-1 commencera à voir ses performances se dégrader, tout d'abord en cessant d'aider ses collègues et en prenant une attitude étourdie. Si SCP-254 n'est pas retiré, SCP-254-1 deviendra un(e) employé(e) de plus en plus mauvais·e, avant d'être « congédié·e ». Le « licenciement » peut être opéré en retirant SCP-254 de la zone ou en informant SCP-254-1 de cette décision. Si SCP-254-1 est congédié avant le délai d'approximativement 20 jours après la baisse de ses performances, SCP-254-1 quittera simplement le secteur et disparaîtra. S'il est licencié après ce délai, il sabotera l'aire de travail de la manière la plus destructrice possible, engendrant un risque pour tout membre du personnel proche.

Et le MONDE, chers employés. Nous travaillons avec des SCPs, ici, et si la suppression convenable de tels arrangements n'est pas entreprise en accord avec les règles de sécurité hors-site, et renseignée par les mesures de sécurité interne, les employés en question pourraient se retrouver au chômage, si ce n'est pire. - O5-█

Addendum : Suite à l'Incident 254-0210g, tous les tests impliquant l'utilisation de SCP au-delà de 26 jours doivent se dérouler dans un site séparé ne contenant aucun autre SCP. SANS EXCEPTION. - O5-█

Enregistrement audio 254-a13 :

Dr ████ : Je suis le Dr [SUPPRIMÉ]. Ceci est l'expérience #13 portant sur SCP-254. J'utilise actuellement un tournevis standard de type Phillips, afin d'essayer de retirer le cadre en laiton de SCP-254.

[Quinze secondes de silence]

Dr ████ : Il semblerait que ces vis soient fixées de façon anormale. Cela pourrait aussi être une sorte de glue…

SCP-254-1 (« Gus » dans cette itération) : Voulez vous que j'vous fournisse du solvant, monsieur ?

Dr ████ : Non merci, Gus, je n'en aurai pas besoin. Pourriez-vous me donner ce cutter ? Je vais essayer de détacher cette photo ?

Gus : Ah bon ? Pourquoi-voudriez vous faire cela ? J'trouve cette photo formidable à l'endroit où elle est.

Dr ████ : Ce n'est pas une insulte envers vous, Gus. Vous êtres un excellent travailleur. C'est une expérience.

Gus : Okay Doc, j'vous fais confiance.

[Un bruit de découpage de papier est audible]

Gus : Qu'est-ce que vous faites, Doc ? Pourriez vous vous arrêter ?

Dr ████ : Un tout petit peu pour-

[Les voix du Dr ████ et de SCP-254-1 ne sont plus entendues ; cinq (5) chocs sont entendus – il est supposé que SCP-254-1 frappe la tête du Dr ████ sur la table. S'ensuit un bruit humide alors que le cutter [DONNÉES SUPPRIMÉES].]

-fin de l'enregistrement-

Rapport d'expérience 254-b : L'expérience implique l'emploi de SCP-254-1 en tant que concierge du Site-███ sur des périodes étendues.

Jour 26 – Fin de la période d'emploi standard. Les performances de SCP-254-1 restent à un niveau d'excellence.

Jour 32 – Premier signe de dégradation des performances. SCP-254-1 laisse un torchon sale sur le bureau de l'Assistant █████. L'objet s'excuse quand le torchon est remarqué et rendu.

Jour 34 – SCP-254-1 nettoie le sol du Site-███ quand un technicien trébuche sur son seau. SCP-254-1 insulte ledit technicien.

Jour 35 – Fin du mois du calendrier. SCP-254-1 est caractérisé « maussade » par un chercheur travaillant tard. La cuisine de la salle de repos du Site-███ n'est pas nettoyée, du café renversé est laissé près de la poubelle du Dr █████.

Jour 36 – SCP-254-1 est réprimandé par son superviseur pour état d'ivresse. (Note : SCP-254-1 n'a jamais été vu boire ou manger.)

Jour 39 – SCP-254-1 ne ramène pas les solutions de nettoyage au placard à balais. Un membre du personnel de Classe-D mentalement dérangé trouve une bouteille de solution basée sur de l'ammoniac dans une salle de bain ; le Classe-D est maîtrisé avant d'avoir pu provoquer une catastrophe. (voir Rapport d'Expérience [CENSURE]). SCP-254-1 est réprimandé pour cette erreur d'« inattention ». Le concierge █████ ███████ est observé en altercation verbale avec SCP-254-1 ; les deux parties, interrogées par la suite, restent vagues sur le sujet de la querelle.

Jour 43 – SCP-254-1 est de nouveau observé ivre dans ses fonctions. Le nettoyage devient plus incomplet et aléatoire.

Jour 48 – L'alarme anti-incendie est déclenchée dans le Site-███. Fausse alerte. Aucune empreinte digitale n'a pu être reconnue, toutefois SCP-254-1 a été observé près de l'alarme déclenchée quelques minutes avant l'incident. Aucun enregistrement vidéo n'est disponible, un objet non identifié bloquant alors le champ de vision de la caméra sur le hall.

Jour 56 – Dr ████ réprimande SCP-254-1 pour avoir retiré des denrées périssables du réfrigérateur du laboratoire et avoir déchiré des rapports d'expérience capitaux. SCP-254-1 appelle le Docteur ████ [CENSURE] et menace de [CENSURE]. La sécurité est appelée.

Jour 58 – Un couteau de cuisine est trouvé planté dans le tableau du Dr ████. Le casier du Dr ████ contenant des dossiers confidentiels a été ouvert et vidé. Des gardes sont postés devant le bureau du Dr ████. SCP-254-1 et █████ ███████ sont observés en violente altercation verbale dans la salle de repos du personnel.

Jour 59 – La concierge █████ ███████ commence à travailler, mais ne se rend pas chez son superviseur. On la retrouve quelques heures plus tard enfermé dans une chambre froide rattachée à la salle d'opération [CENSURE], atteinte d'hypothermie sévère. Les gardes postés à l'entrée du bureau du Dr ████ sont retrouvés assommés d'un coup à la tête. Une grossière figure humaine est formée par un manche à balai encastré dans la chaise de bureau du Dr ████. SCP-254-1 n'est trouvé nulle part.

Jour 60 – A la demande du Dr ████ (soutenue par [DONNÉES SUPPRIMÉES]), SCP-254 est retiré de son mur. SCP-254-1 quitte le bâtiment et disparaît.

Jour 61 – SCP-254-1 est aperçu sur la vidéo de surveillance d'une caméra du Site-███ à une heure tardive. Une panne de courant et de multiples erreurs de systèmes causent ██ brèches de confinement, résultant en la mort de ██ membres du personnel ; ██ employés supplémentaires sont morts lors de la décontamination d'une zone touchée par la brèche de confinement de SCP-███ (voir le Rapport d'Incident 254-0210g)

Source : SCP-254 | Auteur original : : tehMatitehMati

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License