SCP-2515
notation: +3+x

Objet #: SCP-2515

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-2515-A doit être mis en sûreté sous une vitre protectrice, à l'intérieur d'une salle de stockage du Site-77. Afin de prévenir la dégradation de l'objet, la température de l'enceinte doit être maintenue à 20°C ainsi que l'hygrométrie à 45%. SCP-2515-1 doit être conservé en obscurité totale lorsqu'inutilisé, et doit faire l'objet d'un examen journalier par un expert du Département des Antiquités pour s'assurer de l'absence d'Anthrenus verbasci1.

Toute photographie de type numérique de SCP-2515-A doit être considérée comme une Fuite d'Information de Type C, ayant pour conséquences des sanctions disciplinaires. Les photographies argentiques sont uniquement permises dans le cadre de recherches portant sur SCP-2515-B, sur permission officielle du Directeur de Site. Toute instance de SCP-2515-B et les négatifs développés sont sujet à une destruction immédiate après expérimentation.

Description: SCP-2515-A est une peinture à l'huile de dimension 1.3 m x 2.0 m dans le style de Jacques-Louis David, qui fut récupérée durant l'assaut de la résidence parisienne du trafiquant d'art anormal █████ ██ ███████. SCP-2515-B est la désignation donnée à toutes les photographies de SCP-2515-A ainsi que les photographies d'autres instances de SCP-2515-B. SCP-2515-1 est un portait equestre de Napoléon Bonaparte portant une lanterne électrique2, sur laquelle sont gravés les mots "LVMEN FIDEI"3, son armée marchant à travers un col sombre. À sa droite, un group de quatre soldats sont representés tenant une statue de bronze féminine, portant une équerre et des compas, le tout sur un piédestal inscrit des mots "DEA EVROPA"4. Au fond de l'arrière plan de l'oeuvre figure un fort tracé à l'italienne au pied du col desdites montagnes. Le fort est entouré de cadavres, et la perspective est représentée de telle sorte qu'un bassin rempli d'un liquide (typiquement identifié comme étant du sang) peut être observé à l'intérieur du fort.

Les effets anormaux de SCP-2515 se manifestent en un individu durant le laps de temps d'observation de SCP-2515-A ou d'une instance de SCP-2515-B. En observant l'un ou l'autre, un individu peut prétendre avoir une certaine connaissance de SCP-2515-A, en dépit du fait que SCP-2515-A n'existe dans aucunes des archives historiques et culturelles dont la Fondation dispose. Dès que l'individu cesse d'observer SCP-2515-A ou une instance de SCP-2515-B, les effets anormaux cessent. L'étendue de la connaissance de l'individu est corrélée à leur niveau de connaissances et d'éducations en histoire de l'art, allant de l'absence de connaissance sur le sujet à une analyse détaillée des éléments figurant dans SCP-2515-A5. Jusqu'à maintenant, les informations fournies par les individus touchés par SCP-2515-A n'ont jamais été contradictoires.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License