SCP-251-FR
notation: +18+x

Objet # : SCP-251-FR

Niveau de Menace : Vert

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-251-FR doit être conservé dans un casier blindé étanche pour objet anormal standard au Site Aleph, aménagé pour que le taux d'humidité soit fixé à 50%.

L'accès au casier nécessite l'autorisation du Professeur Osman.
L'expérimentation et l'accès à SCP-251-FR nécessitent une autorisation écrite du Professeur Osman ainsi que l'approbation des actuels Directeur de Site et Chef de la sécurité interne. La présence d'au moins deux gardes armés est nécessaire pour entre en contact avec un sujet affecté.

Toutes les expérimentations sur des sujets affectés depuis plus d'une semaine requièrent la présence d'agents armés et doivent se dérouler dans une salle à l'accès restreint et condamnable en cas de complications.
Les sujets affectés depuis plus d'un mois doivent être étroitement surveillés et neutralisés au moindre risque.

Description : SCP-251-FR est un poster de format 30 x 40 cm représentant un personnage au visage assombri, pointant du doigt l'observateur et comportant au bas de l'image la mention "Deviens toi aussi un super-héros !". Aucune autre marque ou griffe n'est présente sur l'objet.
SCP-251-FR est relativement bien conservé, bien qu'il se dégrade et s'abîme comme une affiche de papier normale.

Lorsqu'un être humain observe l'image dans son intégralité, il reconnait unilatéralement le personnage dépeint comme étant une figure héroïque et exprime le besoin de réveiller un potentiel caché en lui.

Le sujet s'isole généralement durant plusieurs jours ; la moyenne est de huit jours, bien que les extrêmes fluctuent entre onze heures et trente-et-un jours.
Durant cette période d'isolement, le sujet change radicalement de comportement et peut être vu agissant anormalement en effectuant des mouvements divers et répétés, tout en complexifiant au fur et à mesure du temps ses gestes. Lorsqu'il est questionné à ce propos, le sujet prétend s'entraîner afin de maîtriser ses nouveaux pouvoirs.

Une fois cette étape d'apprentissage complétée, il a été remarqué que soixante pour cent des sujets expriment l'envie de confectionner un costume en accord avec les habilités qu'ils pensent détenir. Selon l'individu et ses compétences, la confection peut demander plus ou moins de temps, cependant tous les sujets ont montré une rigueur anormalement élevée dans ce travail, certains allant même jusqu'à cesser de répondre à leurs besoins pour passer davantage de temps à la tâche.
Une fois le costume fabriqué, le sujet adopte à nouveau son comportement habituel en public, mais poursuit toujours ses entraînements en privé et continue parfois l'élaboration de sa tenue. Le costume est généralement porté sous les vêtements au quotidien.

Durant des occasions exceptionnelles, les sujets retirent leurs vêtements pour dévoiler leur costume lorsqu'ils le portent puis agissent alors de manières diverses face à la situation.
Certains sujets ont par exemple secouru des personnes en danger potentiel, d'autres ont tenté d'affronter une menace et une minorité a profité de la confusion générée pour pratiquer divers méfaits, tel que des vols, des actes violents et parfois des [DONNÉES CENSURÉES].
Il est notable que cette catégorie de sujets nuisibles est systématiquement prise pour cible par les individus affectés affichant un comportement bienveillant.
La raison qui cause cette différence comportementale chez les sujets n'est pas encore comprise.

Dans les cas avancés, les sujets affectés prétendent pouvoir manifester de manière physique leurs capacités et sont mêmes capables de donner des détails très précis sur la nature des effets des pouvoirs qu'ils perçoivent. Les réactions des sujets sont très variées lorsque l'inefficacité de leurs capacités leur est faite remarquée, les justifications émises sont toutefois suffisamment nombreuses pour établir que l'explication fournie est subjective et n'est par conséquent pas liée à un schéma de nature anormale.

Un amnésique suffisamment puissant pour faire oublier le contact initial avec l'objet est nécessaire pour faire revenir le sujet à un état normal.

L'objet fut découvert le ██/██/████ durant une perquisition par la police au domicile de ████ ██████, un étudiant suspecté de vendre des stupéfiants. Le comportement anormal des agents de police a attiré l'attention de la Fondation par le biais d'agents dormants, qui a pu remonter jusqu'à SCP-251-FR.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License