SCP-2480
notation: +1+x

Objet # : SCP-2480

Classe : Sûr Keter Supposé neutralisé

Procédures de Confinement Spéciales : Le site de recherche dimensionnel 13 a été construit à côté du manoir Bodfel, où se trouve l'anomalie SCP-2480. L'approche du manoir par des civils doit être empêchée par des moyens non violents. Des amnésiques de classe A, B et C peuvent être utilisés à la discrétion des agents de terrain. Le déplacement ou la mise en quarantaine de la population aux abords de SCP-2480 s'étant révélés impossibles, le personnel de la Fondation y a été intégré. Les rumeurs et affirmations au sujet de manifestations anormales étant la meilleure source d'informations concernant SCP-2480, les agents doivent enquêter sur chacune de celles dont ils auraient connaissance. La Force d'Intervention Mobile Epsilon-6 ("Idiots du village") a infiltré la communauté et doit rester à l'affût de toute manifestation anormale. Le Force d'Intervention Mobile Psi-9 ("Ceux qui regardent l'Abîme") doit rester en attente d'une Émanation. L'usage de la force est autorisé, et toute manifestation anormale doit être éliminée sans sommation.

Description : SCP-2480 est supposé être une anomalie dimensionnelle située à ███████, une ville cotière fortement boisée de 12000 9000 habitants, dans le Massachusetts. SCP-2480 a vraisemblablement été créé par accident le 28 novembre 1952, lorsque des agents de la Coalition Mondiale Occulte ont interrompu le déroulement d'un rituel. Bien que l'objectif du rituel reste à ce jour inconnu, la Fondation est parvenue à la conclusion que l'anomalie est une conséquence de l'ineptie et de la brutalité de l'opération menée par les agents de la CMO.

SCP-2480 semble être centré sur le manoir Bodfel, dans lequel Cornelius P. Bodfel III (1866-1952)1 - un industriel millionnaire qui éprouvait un grand intérêt pour l'occulte - a passé la fin de sa vie. Avant son décès, Bodfel était le chef d'une société secrète appelée l'Éveil d'Adytum. Considérée comme présentant peu d'intérêt par la Fondation en 1932, car elle ne semblait être qu'un simple "club de la bourgeoisie décadente", les capacités anormales de ses membres n'ont été reconnues qu'après l'incident du 28 novembre 1952.

Leur mission s'étant soldée par un échec critique, il n'y avait aucun survivant à interroger parmi les agents de la CMO. Cependant, des documents ont été retrouvés par la suite dans un refuge de la CMO à ███████. Il semble que les agents de la CMO aient tenté de détruire ces documents avant de lancer la mission. Un rapport déchiré (la seconde moitié est manquante) auquel une photo était attachée par une agrafe a été découvert au fond d'un foyer, parmi une grande quantité de cendres. Tous les autres documents sont supposés incinérés.

2480-Bodfel.jpg

Le manoir Bodfel

Il est supposé a été vérifié que les agents de la CMO avaient l'intention d'assassiner la Pd'I-93. Étant donné que la Pd'I-93 n'a pas été retrouvée parmi les corps, il est peu probable que la CMO ait atteint son objectif. La Fondation a eu connaissance de SCP-2480 après avoir intercepté et décodé un appel de détresse de la CMO, puis avoir envoyé une équipe pour enquêter. Trente-six corps ont été retrouvés en plusieurs endroits du bâtiment ; parmi lesquels huit ont par la suite été identifiés comme étant des agents de la CMO. En dehors de cinq d'entre elles6, toutes les victimes étaient visiblement mortes de causes anormales comprenant implosion, désintégration, et reconfiguration corporelle non viable.

SCP-2480 est présumé être une anomalie dimensionnelle qui ne peut pas être directement perçue. Cet effet mental interfère avec la perception de telle manière qu'il ne peut être détecté que par l'usage de produits altérant la perception et/ou en en observant directement l'impact sur la réalité avoisinante. Les altérations de la réalité étaient subtiles et ne concernaient que le manoir Bodfel - se manifestant par des configurations internes impossibles (intérieur plus grand que l'extérieur ne le suggère, architecture non euclidienne, et apparition de pièces et couloirs n'existant pas auparavant).

SCP-2480 a été classé comme Sûr.

Addendum : L'enquête menée au manoir Bodfel a révélé certains éléments surprenants vis-à-vis de Cornelius P. Bodfel III et de l'organisation connue sous le nom d'"Éveil d'Adytum". D'après plusieurs journaux méticuleusement renseignés, ainsi qu'une série de photographies, Bodfel et ses disciples organisaient régulièrement des orgies mêlant viol, pédophilie, sacrifices humains et cannibalisme. Ces journaux comprenaient également des notes sur les sermons, et des listes d'invités parmi lesquels figurent des membres de la bourgeoisie, des politiciens respectés, de grands industriels, et même d'éminents religieux.

Un livre contenant des écritures religieuses copiées à la main a été retrouvé parmi les affaires de Bodfel ; son journal y faisait régulièrement référence sous le titre de Valkzaron. Le système d'écriture n'est pas encore déchiffré.

Le grand hall comporte une statue de marbre qui représente une entité à tête de lion et corps de ver. Cette statue a par la suite été étudiée par le Dr. Judith Low, conseillère principale au Département d'Analyse des Groupes d'Intérêt Historiques et Religieux, qui a confirmé qu'il s'agissait d'une représentation du Démiurge selon certaines sectes Gnostiques. Le Démiurge (aussi appelé "Yaldabaoth", "Saklas", ou "Samaël") n'a jamais été présenté sous un jour favorable au cours de l'histoire, mais semble être vénéré par l'"Éveil d'Adytum". Sur le socle de la statue, il est écrit en Grec :

2480-Oswald-1.jpg

Seule photographie officielle du directeur de site Simon Oswalt actuellement disponible.

επιθυμία είναι το μέτρο όλων των πραγμάτων . Να μη είσαι δεμένος σε μια ηθική πρόσδεση. Κανε όπως επιθυμείς, σε οποίον επιθυμείς.

"Le désir est l'unité de mesure commune à toute chose. Libère-toi des entraves de la morale. Fais ce que tu veux, à qui tu veux."

Au cours de l'année 1988, le directeur du Site 13 Simon Oswalt n'a pas envoyé son rapport biannuel concernant l'évolution de SCP-2480 (pour lequel aucun changement n'avait été signalé depuis le début du confinement). La Fondation, pensant qu'il s'agissait d'une erreur bureaucratique, tenta en vain de contacter directement le Site 13. Initialement, les agents Samuel Roe et Sarah Valentine ont été envoyés pour enquêter, mais ils ont disparu et leur sort reste inconnu à ce jour.

La Force d'Intervention Mobile Epsilon-6 ("Idiots du village")7 a été déployée à ███████ afin de rétablir le contact avec le Site-13, et de sécuriser correctement SCP-2480. Les membres de la FIM Epsilon-6 ont réussi à s'intégrer dans la population en se faisant passer pour de nouveaux habitants ou pour des touristes.

Source : SCP-2480 | Auteur original : MetaphysicianMetaphysician

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License