SCP-2396
notation: +5+x
douceur.jpg

Un objet SCP-2396-A dans la nature.

Objet # : SCP-2396

Classe : Keter Euclide

Procédure de Confinement Spéciales : SCP-2396 doit être confiné dans le Site Provisoire-2396. Le personnel du Site Provisoire-2396 ne doit être composé que d’employés qui s’identifient en tant que femmes de quelque manière que ce soit. Tant qu’aucune méthode pour neutraliser les effets de SCP-2396 n’aura été trouvée, aucune tentative pour le déplacer du site ne devra être envisagée. SCP-2396 doit recevoir un unique litre de sirop de glucose chaque jour.

Tous les civils de genre masculin trouvés dans un rayon de six kilomètres autour du Site Provisoire-2396 doivent être détenus et testés pour savoir s’ils ont été en contact avec SCP-2396-A. Tout civil ayant été compromis doit être éliminé avant qu’il ne devienne une instance de SCP-2396-B. Toutes les instances de SCP-2396-B découvertes dans la nature doivent être éliminées. En raison de l’emplacement actuel de SCP-2396, l’explication officielle standard du "Randonneur perdu" doit être utilisée pour justifier la disparition des individus supprimés. Tous les civils qui ont aperçu une instance de SCP-2396-B doivent se voir administrer des amnésiques de Classe B.

Les instances de SCP-2396-A doivent être incinérées immédiatement. La présence d’instances de SCP-2396-A doit être attentivement contrôlée dans la zone d’un rayon de six (6) kilomètres autour du Site Provisoire-2396 par la Force d’Intervention de Confinement Lambda-6 (”Les Super-Nanas”). Si une instance de SCP-2396-B est localisée, la FIC Λ-6 doit être appelée pour exécuter les procédures d’extermination. Tout comme l’ensemble du personnel du Site-2396, la FIC Λ-6 ne doit être composé que d’agents de force d’intervention se considérant comme femmes de quelque manière que ce soit.

Tous les efforts de confinement doivent être concentrés sur la recherche d’un moyen de neutraliser la zone d’effet de SCP-2396 pour faciliter son confinement.

SCP-2396 doit être logé dans une cellule de confinement pour humanoïde standard dans l’aile de basse sécurité du Site-19. SCP-2396 doit recevoir quotidiennement un unique litre de sucralose liquide qu’il croira être du sucre. Pour la facilité du confinement, tout le personnel qui interagit avec lui doit être composé de personnes s’identifiant comme des femmes de quelque manière que ce soit. Aucune autre précaution n’est nécessaire.

Description : SCP-2396 est un humanoïde femelle d’approximativement 2,5 mètres de haut et d’un poids de 101 kilogrammes. SCP-2396 a une apparence identique à un être humain femelle normal, à l’exception de cheveux et d’iris naturellement roses. Les mots ”Mlle Douceur des petits Messieurs® par Dr. Wondertainment” sont tatoués le long de l’extérieur de la cuisse gauche de SCP-2396.

Quand on lui refuse du sucre toute forme de nourriture identifiée comme contenant du sucre, SCP-2396 prétend endurer une grande souffrance, ce qui nécessite un apport constant de sucre ou de nourriture identifiée comme sucrée. La quantité de sucre n’a pas d’impact dans le maintien de ses effets anormaux. La consommation de sucre en une quantité quelconque augmentera le niveau de sucre dans le sang de SCP-2396, jusqu’à atteindre un niveau constant d’environ 400 mg/dL. À cause de son niveau anormalement haut de sucre dans le sang, l’entité est était dans un état constant d’hyperglycémie, affirmant souffrir de maux de tête et d’une vision trouble en permanence. Malgré sa consommation de nourriture, SCP-2396 ne montre aucun signe de fonction excrétoire ou de modification de son poids.

Tant que SCP-2396 est ”chargé” en sucre, tout individu de genre masculin (qui n’est pas une instance de SCP-2396-B à ce moment) se trouvant à une distance inférieure à 50 mètres de l’entité exprime une forte envie de s’éloigner et se déplace de manière à être aussi loin de SCP-2396 que possible. Les individus de genre masculin mis en contact direct avec SCP-2396 subissent des symptômes similaires à un coma diabétique. L’entité affirme qu’il s’agit d’un moyen pour "garder les frères dégoutants et leurs amis à distance".

Les instances de SCP-2396-A sont des petits objets composés de sucre simple et qui ressemblent à des bonbons durs aux couleurs variées. Les instances de SCP-2396-A apparaissent n’importe où dans un rayon de six kilomètres autour de la position qu’occupe SCP-2396, avec une densité d’apparition plus importante dans les endroits connus pour avoir une fréquentation humaine. En raison de leur taille et de la largeur de la zone affectée par les capacités de SCP-2396, la localisation et la quantité de SCP-2396-A est incertaine. Il a été découvert que la production de SCP-2396-A augmente quand SCP-2396 éprouve du stress. Alors que les instances de SCP-2396-A sont inoffensives lorsqu’elles sont touchées ou ingérées par des humains de genre féminin, les êtres humains du genre masculin subissent une transformation progressive en instance de SCP-2396-B.

La transformation en une instance de SCP-2396-B est marquée par une augmentation du taux de sucre dans le sang, qui va parfois jusqu’à dépasser les 600 mg/dL. À cause de cela, un grand nombre des sujets qui ont été en contact avec SCP-2396-A sont instantanément paralysés par la rapide augmentation du sucre dans leur sang. Durant une période pouvant aller jusqu’à douze heures, la chair, les fluides et les os de l’individu sont, par un procédé inconnu, transformés en bonbon dur qui imite et moule le corps, conduisant l’individu à devenir une instance de SCP-2396-B.

Les instances de SCP-2396-B prennent la forme de grandes constructions humanoïdes et, dans de rares occasions, de licornes. Une fois qu’une entité de SCP-2396-B a été entièrement convertie, elle commencera sa route en direction de SCP-2396 et essaiera de briser son confinement. Les entités de SCP-2396-B montrent une grande résistance aux traumatismes contondants et font preuve d’une force anormale. Les instances de SCP-2396-B attaqueront tout individu de genre masculin qui se trouve dans leur champ de vision. Ils obéissent à n’importe quel ordre donné par un individu du genre féminin, y compris ceux de se retirer et sont facilement éliminables par le feu, que ce soit via un incinérateur ou un lance-flamme.

SCP-2396 interrompt la production de SCP-2396-A et ses effets sur les individus du genre masculin quand il n’a pas ingéré de sucre durant une durée supérieure à 48 heures. À partir de ce moment, son taux de sucre dans le sang reste à une constante de 10 mg/dL. Dû à la similarité des effets d’hyperglycémie et d’hypoglycémie tels qu’ils affectent SCP-2396, l’entité est incapable de ressentir une différence quand on lui donne une quantité équivalente de sucres artificiels.

Addendum 2396-1 : Quand il lui fût demandé, SCP-2396 déclara avoir perdu son certificat mais fût capable de réciter intégralement ce qui suit :

Il est à noter que SCP-2396 a prononcé chaque signe de ponctuation et exprimé le nom de SCP-2284 au moyen d’une longue expiration.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License