SCP-239
notation: +19+x
scp-heritage-v3.png


SCP-239.jpg

SCP-239

Objet # : SCP-239

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-239 doit être contenu dans une cellule de confinement meublé avec un (1) lit d'hôpital standard, une (1) machine à électrocardiogramme et une (1) perfusion contenant un mélange de barbituriques et de [DONNÉES SUPPRIMÉES], qui doit être remplie quotidiennement. En aucun cas, SCP-239 ne doit être sortie de son état de coma artificiel, toute personne trouvée en train d'essayer de la réveiller sera immédiatement éliminée. Les murs de la zone de confinement doivent être recouvert d'un mélange de plomb et de SCP-148 (Alliage anti-télékinésique). Tout les membres du personnel de sécurité présents dans la zone de confinement doivent être équipés avec des protections en alliage anti-télékinésique. Seul les membres du personnel de Classe 2 sont autorisés à entrer en contact avec SCP-239. Le sujet répond au nom de Sigurrós Stefánsdóttir.

Description : SCP-239 semble être une petite fille d'environ 8 ans, mesurant 1 mètre de hauteur et pesant 20,4 kg. Le sujet à de longs cheveux blonds. Les yeux du sujet semblent émettre une faible lueur gris-vert. Le sujet émet une forme inconnue de radiation baptisée ███████████. Ces émissions radioactives sont sans danger à faible doses mais pourraient, à plus fortes doses, décomposer la matière à un niveau subatomique.

SCP-239 semble avoir la capacité de réaliser tout ce qu'elle exprime sous la forme d'un vœu. Présenté simplement, le sujet peut faire absolument tout ce qu'elle désire vraiment sur un niveau psychologique fondamental, tant qu'elle est consciente. Heureusement, elle ne semble être capable d'affecter qu'uniquement ses environs directs (elle-même inclue); ce qui nous amène à la conclusion "si elle peut le voir, elle peut l'affecter". Il ne serait évidemment pas très prudent d'essayer de tester la limite de ses pouvoirs. Elle semble être capable de créer et de modifier toute forme de matière vivante, par exemple : quand un membre du personnel de Classe D lui à accidentellement causé du tort, elle à simplement exprimé son envie de le voir disparaître et le sujet s'est évaporé. Heureusement, quand SCP-239 à commencée à éprouver de la culpabilité pour ce qu'elle avait fait, elle à souhaité le retour du Classe D.

Comme méthode pour limiter ses pouvoirs, le personnel à décidé de dire à SCP-239 qu'elle était une "sorcière" ce qui, en plus de lui remonter grandement le moral, à permis de lui faire croire qu'elle n’était capable d'utiliser ses capacités en dehors d'une liste de "sorts", éditée par la Fondation. Ce qui devrait nous préserver de futures tentatives d’évasion.

Origine : SCP-239 à été récupérée par la Fondation très peu après sa naissance dans la ville de █████████, ███████. Approximativement trois heures après la naissance du sujet, l’hôpital de ███████ █████ fût détruit dans une explosion d'origine inconnue. Le protocole de Désinformation Standard-A à été mis en place et la presse à été informée qu'il s'agissait d'une fuite de gaz. La Force d'Intervention Mobile Delta-5 à été envoyée pour l'enquête. La seule personne vivante localisée sur les lieux était SCP-239. Depuis ce jour, SCP-239 à été élevée par la Fondation.

Depuis le ██/██/████, le sujet doit être maintenu dans un état de coma artificiel, ordre de [DONNÉES SUPPRIMÉES].

Notes du Dr. ████████, daté du 26/12/2004 : Sérieusement !!! Qui à pensé que ce serait une bonne idée de lui parler du "Père Noël" et de lui dire ensuite que ce n’était pas réel ?!! Maintenant nous avons un autre SCP potentiel mais nous ne pouvons pas le confiner car il est "magique".

Rapport du Dr. A. Clef : Mon analyse de la situation m'a amené à la conclusion que SCP-239 présente un risque inacceptable pour la sécurité. Bien que de nombreuses propositions visant à l'utiliser dans le but de détruire et confiner d'autres SCPs ont été faites, l'exemple de SCP-953 doit rester comme un exemple tragique du risque de surestimer la capacité de la Fondation à contrôler les SCPs capables d'altérer la réalité.

J'aimerais cependant faire la proposition suivante : un perforateur médical fabriqué à partir de SCP-148, capable de pénétrer la peau de SCP-239 (autrement impénétrable), servirait à la tuer pendant qu'elle est endormie et que ses pouvoirs sont neutralisés. À cause du danger que SCP-239 se réveille pendant l'opération et résiste, je recommande que la personne chargée de la tache transporte SCP-688 également, de manière à minimiser les complications.

L'un des dangers de l’opération serait que SCP-239 se réveille et perçoive l’opérateur comme un "ami" ou une "bonne personne", altérant ainsi la réalité pour correspondre à sa vision des choses. C'est pour cette raison que j'aimerai me charger de cette opération personnellement. Une revue de mon dossier personnel indique que mon [DONNÉES SUPPRIMÉES] devrait me permettre d'effectuer la procédure sans être affecté par une altération de la réalité de ce genre.

- Clef

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License