SCP-2384
notation: +2+x
blank.png
scpduck-new.jpg

Section hors-sol de SCP-2384.

Objet # : SCP-2384

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-2384 doit être confiné derrière des barrières électrifiées de deux mètres de haut. SCP-2384 doit être nourri deux fois par jour conformément à la charte nutritionnelle 2384-1. Le personnel doit continuellement surveiller la croissance de SCP-2384 ; s'il est considéré qu'il approche un niveau ingérable, des segments de la partie souterraine de SCP-2384 doivent être retirés en conséquence.

Toute tentative d'exploration de SCP-2384 doit être approuvée par au minimum deux membres du personnel de Niveau 3.

Description : SCP-2384 est un organisme semblable à un canard colvert (Anas platyrhynchos), dont les tissus des pattes s'étendent neuf kilomètres sous terre. Ce prolongement des tissus des pattes de SCP-2384 débute comme une structure composée de plusieurs formations de "racines", qui se fondent cinq kilomètres plus bas en une plus grande structure organique. SCP-2384 ne semble pas alarmé par cette croissance, ni par l'incapacité de bouger que sa présence entraîne.

SCP-2384 ne semble pas vieillir, bien qu'il montre un besoin de nourriture.

La partie souterraine de SCP-2384 dispose de caractéristiques généralement associées à la vie végétale et animale, notamment :

  • Des structures en forme de tunnel entièrement composées de plumes de différentes tailles, allant de cinq centimètres à cinquante-six centimètres.
  • Des excroissances en forme de bourgeons, composées d'os de canards d'après les échantillons.
  • Des structures en forme de vigne.
  • Des zones composées de tissus de becs de différentes espèces de canard.
  • Des membranes pulsantes contenant un grand nombre de langues de canard.
  • Des structures semblables à des organes tels que le foie et le cœur.

La partie souterraine de SCP-2384 s'étendait initialement sur seulement six kilomètres, mais depuis sa découverte, celle-ci s'est lentement étendue plus profondément sous terre. Lorsque des sections de la partie souterraine de SCP-2384 sont séparées de la masse principale, elles semblent se ratatiner et devenir inactives, permettant au personnel de maintenir sa croissance à des niveaux gérables.

Rapport d'exploration 2384-1 :

Pour les besoins de l'exploration, un tunnel menant directement à la partie souterraine de SCP-2384 a été creusé. D-91883 a été envoyé dans SCP-2384 avec une caméra frontale et un équipement de protection. L'exploration est supervisée par le Dr █████.

(D-91883 entre dans le tunnel.)

Dr █████ : Veuillez continuez tout droit, D-91883. Essayez de maintenir la caméra stable s'il vous plaît.

D-91883 : D'accord, j'imagine.

(D-91883 avance dans le tunnel. Quelques minutes plus tard, il arrive dans une grande cavité à l'intérieur de la partie souterraine de SCP-2384. Des plumes sont visibles sur le sol de la cavité. Des structures bulbaires sont présentes sur les murs et au plafond.)

Dr █████ : Veuillez vous approcher d'un bulbe. J'aimerais en voir un de plus près.

(D-91883 s'approche d'une des structures bulbaires.)

D-91883 : Mec, ça pue ici.

Dr █████ : Vous allez devoir l'ignorer, j'en ai bien peur. Pourriez-vous ouvrir ce bulbe, que nous puissions jeter un coup d'œil à l'intérieur ?

D-91883 : Heuu, oui.

(D-91883 ouvre le bulbe. À l'intérieur se trouvent plusieurs organismes difformes, présumés morts.1 La caméra se détourne.)

D-91883 : Oh, c'est dégoûtant.

Dr. █████ : Veuillez vous abstenir de regarder ailleurs, D-91883. Nous avons besoin d'avoir ça en vidéo.

(La caméra revient sur les bulbes quelques secondes, puis se détourne à nouveau.)

D-91883 : Désolé, c'est tout ce que je peux faire. Mon Dieu, cette putain d'odeur.

Dr █████ : (soupire) Très bien. Veuillez progresser dans SCP-2384.

D-91883 : Ok, bien sûr. Ouais. N'importe quoi pour m'éloigner de ces choses.

(D-91883 entre dans une ouverture dans un mur et descend dans une sorte de tunnel. Quelques minutes plus tard, il arrive dans une plus petite cavité. Un petit fragment d'os est visible dans une alcôve dans le mur.)

Dr █████ : D-91883, veuillez récupérer cet objet pour la recherche.

D-91883 : Vraiment ? C'est sans danger ?

Dr █████ : Oui.

(D-91883 atteint l'alcôve, qui se referme subitement sur son bras.)

D-91883 : Oh bordel ! Oh merde, ça m'a attrapé, 'faut partir, il faut partir !

(Le bras de D-91883 est relâché et celui-ci tombe en arrière.)

Dr █████ : Vous allez bien ?

D-91883 : Non, ça pique à mort.

(La caméra se déplace vers le haut. Une petite structure bulbaire émerge du mur. Elle s'ouvre, révélant une réplique de la tête de D-91883. La réplique le regarde quelques secondes avant de cancaner.)

D-91883 : C'est quoi ce bordel ?!

(À ce moment, D-91883 fuit de SCP-2384. Des inspections plus poussées ont révélé qu'une tête vivante de canard dépassant d'une structure bulbaire était également apparue dans l'un des tunnels. L'enquête a révélé que cette structure en forme de tête était capable de parler un anglais rudimentaire et de tenir des conversations simples.2 La structure est ci-après désignée SCP-2384-1. (Voir Entretien 2384-1))

Rapport d'exploration 2384-2 :

D-91885 a été envoyé dans SCP-2384 depuis une entrée différente avec une caméra frontale et un équipement de protection. L'exploration était à nouveau supervisée par le Dr █████.

D-91885 : Donc, heuu, est-ce que je suis supposé rechercher quoi que ce soit en particulier - comme - comme son noyau ou quelque chose ?

Dr █████ : Faites juste votre chemin à travers la structure et montrez-nous ce que vous voyez.

D-91885 : Ben, je suis bien obligé, hein ?

Dr █████ : Excusez-moi ?

D-91885 : Heuu, vous savez, puisque j'ai, heuu…

(D-91885 tape son casque deux fois.)

D-91885 : La, hm, la caméra.

Dr █████ : Oh, oui. Bien sûr. Très bien. Poursuivez s'il vous plaît.

(D-91885 se fraye un chemin à travers la structure jusqu'à atteindre la salle d'où D-91883 avait fui. La réplique de la tête de D-91883 ressort toujours du mur. Elle cancane encore.)

D-91885 : (rit)

Dr █████ : Y a-t-il un problème ?

D-91885 : Oh mon dieu, c'est n'importe nawak.

Dr █████ : N'y prêtez pas attention alors. Veuillez continuer.

(D-91885 avance à travers plusieurs tunnels avant d'arriver au fond de la galerie. Plusieurs squelettes de canards sont encastrés dans le mur.)

D-91885 : Je ne peux pas aller plus loin, c'est tout - tout est bloqué.

Dr █████ : Alors veuillez revenir sur vos pas.

D-91885 : Attendez, je crois que je peux récupérer l'un de ces, heuu, ces sortes de squelettes…

(D-91885 commence à essayer de déloger l'un des squelettes.)

Dr █████ : Hm, ce n'est pas la peine, D-91885, veuillez retourner en arrière.

D-91885 : Donnez-moi juste rien qu'une seconde, je vais l'avoir.

Dr █████ : Veuillez immédiatement revenir sur vos pas.

D-91885 : Non, parce que vous avez dit, - parce que ton gars a dit que si je vous aidais je serais libre, donc c'est bon. C'est bon, attendez juste un peu.

Dr █████ : D-91885, nous allons devoir envoyer la sécurité après vous si vous n'écoutez pas, faites immédiatement demi-tour.

D-91885 : Bordel, calmez-vous. C'est juste un can-

(À cet instant, le mur s'ouvre et plusieurs vrilles avec ce qui semble être des becs à leur extrémité tirent D-91885 à travers un petit tunnel derrière. Le son d'hurlements et d'os cassés peut être entendu alors qu'il est tiré à travers un espace rétrécissant rapidement. La caméra se casse à ce moment-là et le contact vidéo est perdu. Quelques minutes plus tard, la partie hors-sol de SCP-2384 est entendue hurler avec la voix de D-91885 durant quelques secondes, avant de cracher deux dents humaines. Les analyses ADN ont confirmé qu'elles appartenaient à D-91885.

Toute tentative de retrait de matériaux de recherche de SCP-2384 est désormais expressément interdite.)

Entretien 2384-1-1 :

Interrogateur : Dr █████
Interrogé : SCP-2384-1

L'entretien a été réalisé par l'intermédiaire d'un drone d'exploration avec des haut-parleurs intégrés.

Dr █████ : Ah, bonjour ! Vous pouvez m'entendre ?

SCP-2384-1 : Je suis canard.

Dr █████ : Oui, nous pouvons voir ça.

SCP-2384-1 : Canard canard. Ailes de plume, ouais ? Bien, je suppose. C'est tout. Pain.

Dr █████ : Vous… vous voulez du pain ? Vous voulez de la nourriture ?

SCP-2384-1 : Ouais ouais, canard. D'accord, bien sûr. Ouais. Pain rouge, viande de pain. Donne-moi donne-moi. Je suis canard, donne-moi pain.

Dr █████ : Est-ce que… est-ce que vous avez conscience de, heuu, votre situation actuelle ?

SCP-2384-1 : Je suis canard.

Dr █████ : Oui, je sais, je comprends ça - mais, est-ce que vous comprenez que vous êtes dans un mur actuellement ?

SCP-2384-1 : Je suis grand canard - Je suis le patron. Le plus grand des canards, plus grand et plus grand. Pain, plumes, ailes, bec, c'est tout. C'est quoi ce bordel ?!

Dr █████ : Il y a un problème ?

SCP-2384-1 : Un connard ?! Un connard ?! Un canard ?! Un canard ?! Je suis canard.

(Après cela, SCP-2384-1 rit durant plusieurs minutes sans discontinuer avant de rendre un dernier soupir et d'être réabsorbé par le mur.)

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License