SCP-237
notation: +1+x

Objet # : SCP-237

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : Les composants de SCP-237-1 ayant été récupérés ont été emballés individuellement dans du film plastique, et doivent être entreposés dans des endroits différents ; des grilles laser doivent être installées autour de chaque composant afin de détecter les prémices éventuelles de signes d'activité.

Les instances individuelles de SCP-237-2 doivent être confinées dans des cellules pour humanoïde dont la superficie aura été proportionnellement ajustée, séparées les unes des autres. Des interactions surveillées peuvent être autorisées entre les instances pour motif de bonne conduite. Les membres du personnel chargés de surveiller les interactions entre instances de SCP-237-2 doivent être bilingues en Japonais oral ; toutes les interactions doivent être filmées et enregistrées.

Les instances de SCP-237-2 demandent de temps en temps que leur soient procurées des réserves de résine et d'argile, afin de leur permettre de réparer d'éventuels dégâts subis ; afin de dissuader toute tentative d'auto-mutilation et d'éviter que les ressources non-utilisées s'accumulent, il ne faut pas accéder à ces requêtes plus d'une fois par mois, et tout produit n'ayant pas été utilisé dans le cadre des réparations doit être évacué de l'espace de confinement.

Plusieurs unités robotiques standards d'exploration de données ont été introduites au sein des infrastructures informatiques des forces de l'ordre à travers tout le Kansai, au Japon, afin de maintenir la surveillance visant à identifier d'éventuelles instances de SCP-237-2 en liberté. D'autres unités robotiques standards dédiées à la surveillance d'Internet ont été programmées pour contrôler les sites de partage de vidéo, à la recherche de copies supplémentaires des vidéos représentant SCP-237-1 ; lesdites copies doivent être retirées des bases de données via les protocoles Prenda.

Description : SCP-237 est la dénomination collective des restes physiques de SCP-237-1, et de l'ensemble d'instances de SCP-237-2 qu'il a créé. Avant d'être appréhendé par la Fondation, SCP-237-1 avait l'apparence d'un humain mâle d'ethnie japonaise, disposant de pièces d'identité falsifiées indiquant un âge de 24 ans. Il manifestait une aptitude anormale lui permettant de doter les instances de SCP-237-2 de sapience, de sensitivité et d'autonomie de mouvement.

Les 16 instances de SCP-237-2 sont des statuettes faites d'argile et de polyuréthane, auxquelles SCP-237-1 a conféré par un biais anormal la conscience, la vue, l'ouïe et l'autonomie de mouvement. 14 de ces instances se sont avérées capables de parler le japonais ; sur ces 14 instances, 3 sont également capables de parler anglais.

Alors qu'il était escorté jusqu'au Site-12 afin d'être confiné sur le long terme, SCP-237-1 s'est brusquement écroulé et morcelé en plusieurs douzaines de blocs distincts, faits d'argile et de résine de polyuréthane, dont la composition était similaire à celle des instances de SCP-237-2. Cependant, si la mixture d'argile et de résine constituant les instances de SCP-237-2 est homogène et sans particularité spécifique, la mixture constituant SCP-237-1 reproduit des organes humains, avec une précision de l'ordre du submillimétrique.

Liste des instances de SCP-237-2 confinées :

  1. Humain femelle de 23 cm de haut, vêtu d'un costume de domestique française et doté d'un balai (inamovible).
  2. Humain femelle de 19 cm de haut, vêtu d'un maillot de bain une pièce. Présente des oreilles félines (l'une d'elles étant cassée), une queue (cassée) et des pattes.
  3. Humain femelle de 25 cm de haut, vêtu d'une combinaison de motard en cuir dont la fermeture éclair est ouverte au-delà du nombril. L'avant-bras gauche est manquant.
  4. Humain mâle de 27 cm de haut, vêtu d'une armure de samouraï. Son visage est dépourvu de traits ; il communique en traçant des caractères japonais avec son épée (inamovible).
  5. Bébé humain de 20 cm de haut, nu. Aucun organe génital visible. N'a pas manifesté la capacité de s'exprimer oralement, mais maîtrise le langage des signes japonais.
  6. Humain mâle de 30 cm de haut, dont la peau a été écorchée et dont les organes sont visibles. Sa tête est montée à l'envers suite à une tentative de réparation.
  7. Adolescent humain femelle de 22 cm de haut, vêtu d'un maillot de bain une pièce. Ses yeux (non fonctionnels) sont disproportionnellement larges et reprennent le style "anime".
  8. Humain femelle de 24 cm de haut, vêtu en employée de bureau. Demeure en permanence dans une position assise.
  9. Manchot empereur (Aptenodytes forsteri) de 15 cm de haut.
  10. Humain femelle de 22 cm de haut, vêtu d'un costume de "gothic lolita". L'arrière de la tête est manquant.
  11. Humain femelle de 21 cm de haut, vêtu d'une tenue de gymnaste. Les pieds ne sont pas terminés.
  12. Humain femelle de 23 cm de haut, vêtu d'une armure de samouraï.
  13. Insecte anthropomorphique de 12 cm de haut, doté d'un haut-de-forme, d'yeux à facettes et de quatre mains articulées. Reproduit des vocalises en frottant ses membres les uns contre les autres.
  14. Rongeur anthropomorphique de 10 cm de haut, personnage de dessin animé. S'est volontairement défiguré.
  15. Créature squelettique de 24 cm de haut. Ne correspond à aucune structure osseuse répertoriée parmi les espèces connues.
  16. Humanoïde "démoniaque" de 30 cm de haut. Le bras droit tient en place grâce à du scotch, le bras gauche est manquant.

Les profils psychologiques des instances de SCP-237-2 présentent une similitude statistiquement improbable ; il est toutefois admis que cet état de fait provient de leur origine commune, plutôt que d'être une manifestation supplémentaire de leur anomalie.

Rapport de récupération : L'existence de SCP-237-1 fut découverte après qu'il ait téléchargé plusieurs vidéos sur le site de partage [SUPPRIMÉ].jp, qui illustraient son anomalie. Une force d'intervention mobile fut envoyée à sa résidence, où il fut appréhendé, ainsi que les instances de SCP-237-2.

Extrait de l'interrogatoire 237-411QL ; sujet interrogé : SCP237-2-9, "Pingouin":

SCP-237-2-9 : Je ne sais pas, peut-être que c'est parce que je ne suis pas humain — enfin, humanoïde — mais je pense avoir davantage de recul que les autres.

Dr. Gladstone : Oh ?

SCP-237-2-9 : Ils espèrent encore qu'il viendra nous chercher. Ils s'attendent à le voir surgir pour nous sauver, nous libérer, nous réparer… Tout ça.

Dr. Gladstone : Et pas vous ?

SCP-237-2-9 : Écoutez. Je l'aimais autant que les autres. Mais vous nous gardez ici depuis… quoi, trois ans ?

Dr. Gladstone : Quatre, le mois prochain.

SCP-237-2-9 : Presque quatre ans. Et il n'a rien tenté. Pas de raid, pas d'infiltration… rien. Et je ne peux pas croire qu'il se contenterait de nous abandonner. Au début je pensais qu'il était simplement votre prisonnier–

Dr. Gladstone : Je ne peux ni confirmer ni infirmer cette affirmation.

SCP-237-2-9 : Docteur, voyons. Nous savons que vous l'avez attrapé. Nous vous avons vu le capturer, le premier jour, avant que vous nous capturiez. Les autres pensent, la plupart en tout cas, qu'il s'est échappé d'une manière ou d'une autre. Bureau [SCP-237-2-8] et Écorché [SCP-237-2-6] pensent que vous n'avez capturé qu'un leurre.

Dr. Gladstone : Mais vous n'y croyez pas ?

SCP-237-2-9 : Oh, non, non, non. J'aimerais pouvoir croire qu'il était assez intelligent pour créer un leurre. Mais il… enfin. Je suppose qu'il n'était pas stupide, autrement je n'aurais pas été aussi intelligent, mais je pense que le mot qui convient, c'est… nafe ?

Dr. Gladstone : "Naïf". C'est un mot d'origine française1.

SCP-237-2-9 : Ah, merci. Naïf. Ça le définit bien, oui. Et maintenant… <soupire> … Maintenant il est mort. N'est-ce pas.

Dr. Gladstone : Encore une fois, je ne peux –

SCP-237-2-9 : — ni confirmer ni infirmer, c'est vrai. Mais honnêtement, c'est la seule explication qui tient la route. Vous nous laissez voir nos compagnons, mais pas lui ? Vous nous laissez – les laissez – nous procurer de l'argile pour les réparations, mais nous devons les effectuer nous-même, au lieu de le laisser faire ? Il est mort. Je… J'espère qu'il n'a pas souffert.

Dr. Gladstone : Je ne peux pas faire de commentaire. Je suis vraiment, vraiment désolé. Vous devez me comprendre.

SCP-237-2-9 : Ouais. Ouais, je comprends. Honnêtement, on est probablement mieux avec vous qu'avec lui.

Dr. Gladstone : Pourquoi cela ?

SCP-237-2-9 : Vous avez vu ses vidéos. Vous avez vu avec quelle aisance il nous fabriquait.

Dr. Gladstone : Oui…

SCP-237-2-9 : Alors pourquoi est-ce qu'on n'est pas plus nombreux ?

Dr. Gladstone : Je ne—

SCP-237-2-9 : On était plus nombreux, mais il a détruit certains d'entre nous. Il n'arrêtait pas de se lasser de nous, il était déçu… désappointé ?

Dr. Gladstone: Ah, je pense que les deux mots fonctionnent ici.

SCP-237-2-9: Il était toujours déçu de nous. Et quand l'un de nous le décevait, il le réduisait à l'état de bouillie, et recommençait à zéro. C'est ce qui est arrivé à Chien, à Clown, à Nonne, et à Princesse… disparus du jour au lendemain. Vous y croyez vous, que Bébé [SCP-237-2-5] est le troisième Bébé ? Le premier était une fille, mais ensuite il a dit qu'il trouvait dérangeant d'avoir détaillé à ce point les parties d'un bébé fille nu. Alors il l'a détruite, et a fait un garçon. Il n'a pas survécu non plus – pour la même raison. Finalement, il a décidé que les bébés n'avaient pas besoin de genre, alors Bébé n'en a pas maintenant.

Dr. Gladstone : Je ne savais pas. Ça explique beaucoup de choses, merci.

SCP-237-2-9 : Et ensuite il y a Sans Visage [SCP-237-2-4] et Gothique [SCP-237-2-10] et Gymnaste [SCP-237-2-11] – s'il avait simplement pris le temps pour finir avec leurs détails avant de leur donner la vie… Enfin, je ne peux pas lui en vouloir.

Dr. Gladstone : Pourquoi pas ?

SCP-237-2-9 : … non, vous ne comprenez pas. Vous savez, plus tôt, quand j'ai dit que je ne pouvais pas croire qu'il se contenterait de nous abandonner ? C'est à prendre au sens littéral. Je ne peux pas. Tout comme je ne peux pas lui en vouloir. Aucun d'entre nous n'en est capable.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License