SCP-2362
notation: +3+x
pluto.jpg

Image de SCP-2362 et de ses satellites prise avant le lancement d'Orpheus

Objet # : SCP-2362

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : La connaissance publique de SCP-2362 dans son état actuel doit être étouffée par tous les moyens nécessaires. L’interception et la suppression de données astronomiques indiquant l’état actuel de SCP-2362, la composition organique de SCP-2362, ou l’existence de SCP-2362-1 est gérée par la Force d’Intervention Mobile Omicron-12 ("Tueurs de planète"). La FIM Omicron-12 a aussi la tâche de fabriquer des données astronomiques dans le but de réduire l’intérêt du public quant à SCP-2362.

Dans le cas où l’état actuel de SCP-2362 deviendrait évident pour le public à travers une fuite dans la sécurité de la Fondation, la FIM Omicron-12 disséminera des données fabriquées indiquant que SCP-2362 a été réduit à son état actuel durant une collision avec un objet de taille comparable de la ceinture de Kuiper (protocole de situation imprévue 2362-A).

Dans le cas où l’existence de SCP-2362-1 deviendrait évidente pour le public, la FIM Omicron-12 disséminera des données fabriquées indiquant que SCP-2362-1 est simplement un objet de la ceinture de Kuiper suivant une orbite de fuite résultant d’une interaction gravitationnelle avec des objets voisins (protocole de situation imprévue 2362-B).

Dans le cas où SCP-2362-1 atteindrait une distance suffisante pour le rendre indétectable par les équipements civils et gouvernementaux, la FIM Omicron-12 disséminera des données partiellement correctes indiquant l’état actuel de SCP-2362 couplées avec des données fabriquées indiquant que SCP-2362 a été réduit à son état actuel durant une collision avec un objet de la ceinture de Kuiper de taille comparable (protocole de situation imprévue 2362-C).

Toute sonde civile ou gouvernementale envoyée pour enquêter sur SCP-2362 ou SCP-2362-1 doit être interceptée.

Les chercheurs analysant les données de l’observatoire radio lunaire de la Fondation doivent avertir immédiatement le commandement O5 de tout changement dans la trajectoire de SCP-2362-1.

Description : SCP-2362 est l’appellation de Pluton, un objet présent dans la ceinture de Kuiper, suite à la découverte de sa composition organique par les chercheurs de la Fondation en 1983. SCP-2362 est actuellement un champ de débris transneptunien orbitant autour du Soleil avec un aphélie1 de 48.9 UA, un périhélie2 de 29.7 UA, une excentricité3 moyenne de 0.248, et une période orbitale4 de 248 ans. SCP-2362 a été réduit à son état actuel suite à l’émergence de SCP-2362-1 de son pôle sud (voir journal d’événement 2362-A).

SCP-2362-1 est un objet d’approximativement 900 km de long, consistant en une masse en forme de cloche avec trente appendices traînants, et ressemblant généralement à une méduse du genre Pelagia. L'objet rayonne d’une lumière bleue claire et n’a pas de particularités discernables à sa surface. SCP-2362-1 est capable de se propulser en étendant et en contractant ses appendices. Le mécanisme de sa propulsion n’est pas vraiment compris, mais pourrait avoir quelques similarités avec la propulsion ionique conventionnelle étant donné le flux de particules chargées détecté dans le sillage de l’objet. Concernant son émergence, les satellites naturels de SCP-2362 ont été balayés par les forces marémotrices et forment maintenant une partie du champ de débris. SCP-2362-1 est actuellement en train de suivre une trajectoire de fuite car il se dirige vers les environs de l’étoile de Barnard à une vitesse dépassant les 30 000 m/s. Étant donné qu’il est estimé qu’il quittera le système solaire à un moment au cours de l’année 20██, l’objet n’est actuellement pas considéré comme une menace pour la vie sur Terre.

Bien que SCP-2362 soit visible depuis la Terre au travers de puissants télescopes, le champ de débris est assez dense pour qu’une différence de sa forme antérieure à l’événement 2362-A soit seulement perceptible avec les télescopes de certains observatoires et de satellites artificiels. La FIM Omicron-12 a infiltré lesdits observatoires et satellites, les empêchant d’obtenir de nouvelles images de SCP-2362 (incluant les images des fragments de SCP-2362 qui ont quitté les environs du champ de débris) ou toutes images de SCP-2362-1.

La sonde de la Fondation 76EU ("Eurydice") est actuellement en route vers SCP-2362-1.

Journal d’évènement 2362-A :

05/05/2006 : Les données radar de la sonde de la Fondation 45OR ("Orpheus"), actuellement dans l’orbite de SCP-2362, indiquent que la masse centrale de l’objet bascule rapidement vers son pôle sud. SCP-2362 étant déjà suspecté d’être d’origine biologique étant donné sa composition entièrement organique, une hypothèse disant que SCP-2362 soit un organisme vivant est mise en avant par l’équipe de chercheurs de Orpheus stationnée au Site-██.

05/21/2006 : Les données d’Orpheus indiquent que la surface de SCP-2362 a commencé à se désintégrer. De larges fissures s’ouvrent à travers l’objet tandis que des matériaux commencent à se détacher et former un nuage autour de lui.

06/10/2006 : Une gigantesque fissure commence à s’ouvrir en travers du pôle sud de l’objet. La fissure mesure approximativement 50 km de long et mesure 10 km de large.

06/11/2006 : La fissure mesure approximativement 230 km de long et 50 km de large.

06/12/2006 : La fissure mesure approximativement 950 km de long et 370 km de large. Les orbites des satellites sont visiblement altérées.

06/23/2006 : Trente masses commencent à dépasser de la fissure au sud, chacune dépassant de 50 km. Sept des masses semblent pousser contre un côté de la fissure et six poussent de l’autre côté.

06/27/2006 : La fissure s’élargit afin d’entourer SCP-2362 tandis que les trente masses dépassent d’avantage d’elle. L’objet est coupé en deux parties, révélant que SCP-2362 est une coquille creuse autour de sa masse centrale. La masse centrale est désignée comme SCP-2362-1.

07/04/2006 : SCP-2362-1 quitte les environs de SCP-2362. Comme SCP-2362-1 contracte et étend ses appendices, l’objet réussit tant bien que mal à atteindre une accélération constante d’approximativement 10 m/s². Comme SCP-2362-1 laisse SCP-2362 derrière lui, ses forces marémotrices le déchirent lui ainsi que ses satellites, formant un large champ de débris. SCP-2362-1 cesse son accélération après approximativement 50 minutes, portant sa vitesse à plus de 30 000 m/s.

Addendum 1 : Suivant son infiltration par la FIM Omicron-12, l’Union Astronomique Internationale a révoqué le statut de "Pluton" comme étant une planète le 08/24/2006. Bien que cela ait créé des controverses et augmenté considérablement l’exposition de Pluton sur une courte période, cela a été jugé nécessaire afin de réduire l’intérêt du public à long terme.

SCP-2362 restera connu des scientifiques et des amateurs d’astronomie, mais la connaissance commune de SCP-2362 diminuera très probablement dans une ou deux générations étant donné qu’il n’est plus inclus dans la liste des planètes des manuels scolaires et qu’il reçoit moins d’attention de la part des programmes d’éducation.

_84264807_84264806.jpg

Image fabriquée de SCP-2362 reçue par la NASA par le vol de reconnaissance intercepté de la mission Nouveaux Horizons

Addendum 2 : Bien que la sonde "Nouveaux Horizons" de la NASA soit destinée à fournir au public les premières images détaillées de SCP-2362, la FIM Omicron-12 a réussi à intercepter la mission et donc à fournir de fausses données. Heureusement, comme avec la plupart des missions de la NASA, l’intérêt du public est assez bas, donc le risque est assez faible.

Addendum 3 : Des données spectrographiques récemment obtenues suggèrent que les objets transneptuniens Haumea, Eris et Makemake ont une composition organique semblable à celle de SCP-2362. Les sondes 87KA ("Kaulu"), 88AL ("Algos"), et 89TA ("Tangata") sont respectivement en route vers ses objets. Les astronomes de la Fondation sont actuellement en train de mener des analyses de spectre de masse de la ceinture de Kuiper et d'objets de la ceinture extérieure.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License