SCP-236
notation: +3+x

Objet # : SCP-236

Classe : Keter

L_juvenile_jpg.jpg

Une entité de SCP-236, maintenue dans une solution liquide au cours des tests.

Procédures de Confinement Spéciales : Tout matériel quittant la zone de confinement doit être scanné pour éviter toute contamination par SCP-236. Tout objet montrant des signes de contamination doit être immédiatement replacé dans la zone de confinement et doit être décontaminé. Toute personne quittant la zone de confinement doit subir un examen complet et se soumettre à un scanner aux rayons X.

Aucun objet ne doit être laissé dans la zone de confinement sans la présence d'un membre du personnel. Aucun objet présent dans la zone de confinement ne doit être touché tant qu'il n'a pas été décontaminé par le chef du personnel. Les portes blindées ne doivent être ouvertes que pour faire entrer ou sortir le personnel de la zone de confinement.

Aucun mouvement brusque ou action agressive n'est autorisée dans la zone de confinement. La zone de confinement doit être maintenue le plus possible dans l'obscurité, l'utilisation de lunettes de vision nocturne est recommandée pour tout le personnel présent dans la zone de confinement. Un éclairage classique est nécessaire, et doit être allumé à distance une heure au moins avant toute entrée dans la zone de confinement.

Description : SCP-236 semble être un essaim de petits crabes quasiment microscopiques. Les entités ne correspondent à aucun crustacé connu, et certains éléments de leur physiologie semblent indiquer une origine artificielle (voir document █████████████████). SCP-236 semble agir selon une forme d’intelligence de groupe ou de "conscience collective". Cette intelligence semble augmenter lorsque les entités sont proches, et diminuer quand elles sont séparées.

Les plus grands essaims semblent présenter une intelligence "prédatrice", et deviennent significativement plus agressifs qu'une entité individuelle. Un essaim montre des aptitudes à résoudre des problèmes, réaliser des tactiques d'encerclement, et à rester discret. De plus, un essaim semble capable d'adopter l'apparence physique d'un objet inanimé, comme une porte, une chaise, ou même des apparences plus complexes comme une peinture, pendant une durée prolongée. Cette imitation est presque parfaite lorsqu'elle est observée superficiellement, et requiert une observation détaillée pour être détectée. L'essaim essaie même parfois de détruire certains objets et de les remplacer pour tenter d'adopter un déguisement plus efficace.

SCP-236 peut créer des individus supplémentaires à partir de n'importe quelle matière organique. Ceci inclut le bois, le coton, ou n'importe quel autre matériau issu d'une matière organique. Les entités de SCP-236 semblent retirer de petites portions de matière avec leurs pinces, les consommer, puis pondre de petits "œufs" sphériques, qui font éclore un nouveau membre au bout de dix minutes. Les jeunes SCP-236 sont identiques aux adultes mais sont plus petits, et ne possèdent pas la sécrétion chimique utilisée en cas de réponse défensive. Les jeunes atteignent leur taille adulte après six heures.

Les entités de SCP-236 semblent être effrayées par la lumière, les mouvements rapides, et les sons bruyants. Ces peurs sont réduites en fonction du nombre d'individus présents dans l'essaim, mais même un grand groupe peut être surpris par un son soudain ou une lumière vive. Les SCP-236 surpris pendant qu'ils imitent un objet vont rapidement se séparer en petites unités individuelles, puis se disperser et se cacher. Le regroupement d'un essaim peut prendre jusqu'à 24 heures.

Lorsqu'elles sont coincées ou incapables de s'échapper rapidement, les entités de SCP-236 vont débuter leur "réponse défensive". Les entités vont lever leur pinces, puis exploser avec une explosion équivalente à 9,07 kg (20 lb) d'explosif de type C-4. Les recherches initiales suggèrent que cela est dû à une réaction chimique interne produite par le mélange de substances chimiques normalement inertes. La récupération de ces substances chimiques s'est avérée difficile étant donné la taille infime de la glande de stockage, et la forte probabilité d'effrayer SCP-236 pendant la procédure.

SCP-236 peut utiliser les êtres humains ou n'importe quels êtres vivants comme des ressources, pourvu que l'essaim soit d'une taille suffisante. Un essaim d'une taille modérée peut convertir un humain entier en moins de cinq minutes. Des entités de SCP-236 ont aussi été observées en train d'entrer dans le corps d'êtres humains, habituellement pendant qu'ils dorment, et commencer à le consommer de l'intérieur. Ce comportement, couplé à l'imitation et à la réponse défensive, rendent SCP-236 très dur à détecter et à confiner.


Addendum : Bien que SCP-236 n'ait pas été observé en train d'imiter de la matière biologique, la possibilité qu'il développe ce comportement existe. Notamment, durant les tests avec SCP-2366 lorsque SCP-236 a imité un ours brun et a présenté un comportement de prédateur accru et [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Toute formation de ce type doit être immédiatement signalée, et les zones de test doivent être évacuées immédiatement.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License