SCP-234-FR
notation: +15+x
tourte.jpg

Dessin de SCP-234-FR datant de 1920

Objet # : SCP-234-FR

Niveau de menace : Orange Vert [Demande de re-classification au niveau de menace orange en cours]

Classe : Euclide Neutralisé [Demande de reclassification Euclide en cours]

Procédures de Confinement Spéciales : En raison de l'impossibilité de confiner SCP-234-FR, la population de cette espèce doit être régulée en rendant la chasse légale en toute saison. SCP-234-FR doit être présenté comme une espèce extrêmement nocive envers l'agriculture afin de pousser les agriculteurs à l'éradiquer. Tout article indiquant que SCP-234-FR est en voie de disparition doit être censuré afin d'éviter une sensibilisation de la population à son égard.

Les habitudes de mouvement des populations de SCP-234-FR doivent être analysées afin de prédire le prochain lieu de déplacement d'une colonie et ainsi de limiter les dommages que cela pourrait occasionner. Les dégâts engendrés par le vol d'une colonie de SCP-234-FR doivent être expliqués comme étant liés à un tremblement de terre naturel

Suite à l'application des mesures de confinement initiales et une organisation abusive de tournois de chasse de SCP-234-FR, ce dernier a été totalement décimé. Par conséquent, plus aucune mesure n'est nécessaire au confinement de SCP-234-FR.

[Nouvelles Procédures de Confinement Spéciales en cours d'élaboration, en attente de validation par le Dr Ambrosia.]

Description : SCP-234-FR, scientifiquement nommé Ectopistes migratorius, ou plus communément appelé Tourte voyageuse, est une espèce d'oiseau de la famille des Columbidae endémique au continent nord-américain qui s'est éteinte en 1914.

La particularité de cette espèce est que ses battements d'ailes semblent provoquer de puissantes impulsions qui, lorsque suffisamment d'individus sont présents dans une colonie lors de l'envol de cette dernière peuvent engendrer des séismes..

Un individu seul n'est pas à craindre, cependant, des colonies de plus de deux milliards d'individus ont pu être observées. De tels déplacements résultaient souvent en des séismes de magnitude 7 sur l'échelle de Richter. La population totale de cette espèce a par le passé été estimée à cinq milliards d'individus, un vol d'une telle ampleur pouvant théoriquement conduire à un séisme de magnitude 8.

Le déclenchement des séismes semble être dû au nombre d'individus battant des ailes de façon synchronisée, une grande colonie augmentant par conséquent les risques de synchronisation du vol des multiples instances.

L'anomalie de SCP-234-FR a été remarquée par un chercheur de l'Ohio ayant observé que les tremblements de terre étaient précédés de l'envol d'une colonie de SCP-234-FR. Le département de censure a par la suite assuré que cela était dû à un sixième sens propre aux oiseaux les faisant anticiper le danger tel que le déclenchement de séismes.

Addendum : Un séisme ayant touché la côte Est des États-Unis d'Amérique le ██/██/2011, une zone habituellement peu sensible aux tremblements de terre, a fait naître deux théories. La première est que l'espèce SCP-234-FR n'a pas été totalement éradiquée et qu'une colonie s'est depuis reformée, créant ainsi un risque sismique aux alentours de la côte Est des États-Unis d'Amérique. Une seconde théorie est qu'une espèce proche de SCP-234-FR aurait évolué et ainsi développé des facultés équivalentes. Cette seconde théorie peut amener à penser que n'importe quelle espèce est susceptible d'évoluer et par conséquent d'acquérir des capacités anormales proches de celle-ci.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License