SCP-2300
notation: +1+x
IronGolem.jpg

SCP-2300-26

Objet # : SCP-2300

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Les instances de SCP-2300 sont actuellement confinées individuellement dans des unités de confinement conçues spécialement au sein du site-██. Les unités de confinement ne doivent pas être constituées du même élément que celui de l'instance de SCP-2300 qu'elles contiennent et doivent être résistantes aux dommages causés par l'élément, sous les trois états de la matière, de l'instance contenue. Les instances radioactives doivent être placées dans des aires de confinement séparées avec un blindage approprié.

Description : SCP-2300 est une désignation collective d'une série de 98 personnages humanoïdes miniatures. Chaque instance est composée d'un seul élément chimique, et ce nombre atomique est noté respectivement sur le sommet de leur tête. Chaque instance de SCP-2300 est désignée à l'aide de cette marque. SCP-2300 est solide en toutes circonstances sans tenir compte de la pression atmosphérique, de la température, et présente les propriétés habituelles de l'élément respectif à l'état solide. Néanmoins, SCP-2300 peut être physiquement endommagé, et la matière séparée se comporte normalement vis-à-vis des points de fusion, de solidification, et de vaporisation. SCP-2300 est capable de consommer toute matière, leur permettant de se régénérer suite à des dommages importants. Les matériaux ne correspondant pas à l'instance seront éjectés par la bouche sous la forme d'une masse solide quelques minutes plus tard, qui sera souvent consommée par d'autres SCP-2300.

SCP-2300 est conscient et montre différents degrés d'intelligence, les instances dont la densité est faible montrant une intelligence accrue. Les instances de SCP-2300 se regroupent par ligne du tableau périodique des éléments (par période). Bien qu'étant incapable de parler1, SCP-2300 comprend la langue et l'écriture anglaise. Les interviews écrites montrent que SCP-2300 considère SCP-2300-2, -10, -18, -36,-54 et -86 comme nobles, et règnant donc sur leur période élémentaire. SCP-2300-2 est considéré comme le plus grand noble et ainsi, le souverain des six premières périodes, et se réfère souvent à SCP-2300-1, car -1 semble être le plus intelligent de SCP-2300 (Avec un Quotient Intellectuel estimé par la Fondation à 132). SCP-2300-87 à -98 semblent ne pas suivre cette monarchie, faisant plutôt partie d'un ordre monastique, suivant directement les enseignements de SCP-2300-1. Les tests montrent que pendant que ces instances méditent, elles ne sont pas sujettes à la désintégration radioactive ; il est supposé que d'autres instances radioactives sont aussi capable de rejoindre l'ordre monastique.

SCP-2300 s'inflige souvent des dommages dans le but de créer des outils à partir de leur propre corps pour effectuer les tâches données, s'altérant parfois à un tel point que l'intégralité de leur corps devient un outil pour les autres instances, ce qui oblige les autres instances à les nourrir de force pour déclencher une régénération. Si la bouche est endommagée d'une manière qui empêche la régénération classique, SCP-2300 va tenter d'en reconstruire une avec la matière restante. Les instances nouvellement créées ne possèdent aucune connaissance de leur ancienne vie, et doivent être instruites par d'autres SCP-2300 à propos de leur culture et leur situation.

La majeure partie de l'activité de SCP-2300 est dédiée à la création artistique, qui possède souvent des propriétés anormales. Malgré le fait que SCP-2300 se sépare en petits groupes, ils font souvent des rassemblements, sous forme de galerie. Pourtant, il n'y a pas de préparation, ce qui veut dire que les instances moins expérimentées de SCP-2300 sont capables de présenter des matériaux jugés insatisfaisants par la majorité de leurs pairs ayant plus d'expérience. Bien que les travaux désignées comme pauvres soient généralement retirés des galeries dans un court délai, quelques-uns sont gardés, du fait de l'approbation du grand nombre de SCP-2300 peu expérimentés.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License