SCP-228-FR
notation: +7+x

Objet # : SCP-228-FR

Niveau de menace : Orange

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-228-FR-1 doit être confiné dans une salle mesurant 5x5x2 mètres. Toutes les instances de SCP-228-FR-2 doivent être systématiquement éliminées, exceptées les instances de SCP-228-2-E qui doivent être gardées dans la même salle. Si la population des instances de SCP-228-FR-2-E dépasse cinq individus, les entités supplémentaires doivent être éliminées. Trois (3) kg de viande (peu importe la provenance) doivent être insérés chaque jour afin de nourrir les instances de SCP-228-FR-2-E.

Description : SCP-228-FR-1 est une masse vivante informe, gélatineuse, translucide et bleue pesant soixante-quinze (75) kg et mesurant environ un (1) m sur soixante (60) cm. L'entité respire par six (6) orifices de deux (2) cm de diamètre disposés en ligne sur sa partie supérieure. SCP-228-FR-1 ressent aussi les effets de la faim et de la soif, mais ne possède pas d'orifice ou organe lui servant à absorber de la nourriture ou de l'eau. L'éjection des déchets se fait par un autre orifice, celui-ci étant latéral et mesurant quatre (4) cm de diamètre, ces déchets sont de couleur bleue.
Une fente de dix (10) cm de long diamétralement opposée à l'orifice précédent est présente. Cette fente éjecte trois fois par jour une instance de SCP-228-FR-2 ainsi qu'un liquide de composition inconnue. Aucun autre organe n'est présent dans SCP-228-FR-1
Si des dégâts physiques sont infligés à SCP-228-FR-1, son enveloppe externe se mettra à secréter un liquide acide de composition inconnue afin de le protéger.

Les instances de SCP-228-FR-2 sont des prédateurs semblant être faits de la même matière que SCP-228-FR-1 et mesurant la plupart du temps une vingtaine de centimètres. Elles possèdent des formes différentes, mais des ressemblances entre certaines instances ont été notées, et ces dernières ont donc été classées dans des catégories allant de SCP-228-FR-2-A à SCP-228-FR-2-E. Les entités ne semblent pas posséder de besoins naturels tels que la faim, la soif, la fatigue ou l'évacuation de déchets. Elles restent en meute et semblent dotées d'une conscience collective. Ces prédateurs attaquent en priorité les petits mammifères comme les rats ou les chats, mais peuvent aussi prendre pour cible des animaux plus gros comme des vaches. Elle ne s'attaqueront par contre jamais aux humains.

Toutes les instances de SCP-228-FR-2 possèdent :

  • Deux paires de pattes leur permettant d'atteindre une vitesse de pointe de sept (7) km.h-1
  • Un nombre variable d'yeux
  • Un squelette interne

  • Les instances de SCP-228-FR-2-A ont comme points communs des organes olfactifs de différentes formes (museau ou trompe garnis d'épithélium olfactif) et semblent servir à localiser la direction des proies par rapport à la meute.
  • Les instances de SCP-228-FR-2-B ont pour point commun des yeux disproportionnés par rapport à leur taille. Ces yeux sont de couleur noire et sont capable de voir distinctement alors que la luminosité ambiante est proche de 0.0001 lux ainsi que de distinguer un rat à cinq-cent (500) m. Ces yeux étant très sensibles, leurs rétines brûlent au delà de 2 lux. Ces instances semblent servir à localiser les proies repérées par les instances de SCP-228-FR-2-A
  • Les instances de SCP-228-FR-2-C ont pour point commun des pattes très puissantes capables de les propulser à une vitesse de plus de quinze (15) km.h-1. Les entités sont également capables de pousser des rugissements d'animaux variés d'une manière inconnue. Ces instances semblent servir de rabatteurs afin de diriger les proies vers les instances de SCP-228-FR-2-D
  • Les instances de SCP-228-FR-2-D possèdent toutes une mâchoire garnie d'une cinquantaine de dents extrêmement pointues dont la taille varie mais est souvent de cinq (5) cm. Des glandes sont présentes dans leurs gencives et produisent un puissant somnifère pouvant endormir une proie de cent (100) kg en une dizaine de secondes. Les entités possèdent aussi des griffes tranchantes de trois (3) cm avec lesquelles elle égorgeront la proie endormie, puis la découperont. La viande est soigneusement tranchée en petit morceaux afin d'en faciliter l'absorption par les instances de SCP-228-FR-2-E.
  • Les instances de SCP-228-FR-2-E possèdent toutes une mâchoire remplie de dents plates ou légèrement pointues ainsi qu'un œsophage et un estomac miniatures . Ces entités mangent la viande des proies découpées par les instances de SCP-228-FR-2-D. La viande ingérée est digérée et les nutriments tirés de la digestion semblent nourrir SCP-228-FR-1 à distance. Ces instances possèdent également une trompe dont elle se serviront pour boire.

Certaines instances de SCP-228-FR-2 ont été observées avec des caractéristiques communes à deux voire trois catégories.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License