SCP-227-FR
notation: +8+x
Zodiaque2(1).jpg

SCP-227-FR lors de sa découverte.

Objet # : SCP-227-FR

Classe : Sûr

Niveau de Menace : Vert

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-227-FR doit être confiné dans le Hangar de Confinement-03 du Site-Kybian. Étant donné la durée que mettent les sujets de test pour être pleinement atteints par les effets de SCP-227-FR (quatre semaines pour atteindre la synchronisation critique, suivies d'une durée de continuation des tests indéfinie fixée selon le Protocole 227-T), les sujets de Classes-D utilisés pour les tests sont exemptés de l'élimination mensuelle. Un stock de pièces d'un (1) ancien franc doit être mis à disposition des chercheurs pour effectuer les tests.

Description : SCP-227-FR désigne une machine semblable à une cabine photographique de la marque Photomaton modifiée, mesurant 3,10 x 2,20 x 0,50 m et peinte en noir et bleu marine.

Sa façade est équipée de deux fentes : une fente servant à insérer une pièce de un franc permettant de lancer une "séance horoscopique" et une fente située dans un petit réceptacle d'où est émis un message papier à la fin de la séance.

SCP-227-FR est doté à son sommet d'un panneau la désignant comme un "HOROSCO-MATON" (sic) et d'une affiche à son entrée sur laquelle est écrit :

Quel avenir vous réservent
LES ASTRES ?

Problèmes de cœur ? Espoirs de promotions ? Découvrez ce que le futur vous réserve grâce au révolutionnaire Horoscomaton® !
Puisqu'apparemment votre destin est dicté par des boules d'hydrogènes en fusion tournant à des milliers d'années lumière de vous, pourquoi ne pas laisser une machine extrapoler tout ça pour vous donner encore plus de précisions sur comment vous êtes censés mener votre vie ?

L'intérieur de SCP-227-FR est peint en blanc et est équipé d'une lampe halogène au plafond, d'un tabouret ajustable blanc, d'un rideau en velours noir à l'entrée et d'un écran cathodique inséré dans la paroi qui fait face au tabouret.

Il est à noter que, bien qu'il soit équipé d'une prise électrique, SCP-227-FR ne semble pas avoir besoin d'être branché pour fonctionner.

Lorsqu'une personne (ci-après désignée "le sujet") s'assied dans la cabine après avoir inséré une pièce de un (1) franc, l'écran va s'allumer de lui-même et afficher un message demandant au sujet de poser sa main sur l'écran et de compter jusqu'à cinq, afin que la machine puisse établir un "bilan chiromancique" qui sert supposément à SCP-227-FR à obtenir les informations de base dont ses calculs ont besoin1.

Une fois que le sujet s'est exécuté, l'écran affichera brièvement un écran de chargement avant de diffuser un fichier comprenant plusieurs informations précises concernant le sujet. Ces informations sont toujours rigoureusement exactes et incluent :

  • La date et l'heure de naissance du sujet.
  • Les coordonnées géographiques du lieu de naissance du sujet.
  • Son signe astrologique.
  • Son ascendant.
  • Sa main dominante (gaucher, droitier ou ambidextre).
  • Un secret (d'importance trop minime pour être exploité par la Fondation).

Après cela, l'écran demandera au sujet de confirmer oralement les informations affichées par "OUI" ou par "NON". La réponse semble toujours être prise en compte, bien que la cabine soit dépourvue de récepteur vocal. Dès que le sujet aura confirmé les informations de l'écran, celui-ci redirigera le sujet vers le réceptacle extérieur de la cabine où une bande de papier portant une prédiction écrite sera distribuée2. Une fois le sujet sorti, l'écran s'éteindra de lui-même et une bande de papier sera produite.

La première bande de papier produite donnera une information vague et commune sur le passé du sujet. Ce dernier se dira déçu, peu surpris ou en colère et éprouvera dans tous les cas une sensation de déplaisir appuyée, s'estimant victime d'une farce/escroquerie. Cependant, au cours de la semaine suivant son exposition à SCP-227-FR, le sujet ressentira une envie de plus en plus intense de retourner essayer la cabine, prétextant vouloir vérifier si la machine fonctionne bien ou si le résultat reste le même. C'est le début de la phase d'accoutumance.

La phase d'accoutumance s'étend sur environ vingt-cinq jours. À chaque fois que le sujet retournera essayer SCP-227-FR, l'information donnée se fera plus précise et concernera un passé plus proche. L'addiction du sujet augmentera au fur et à mesure des essais, allant jusqu'à tenter l'expérience plusieurs fois par jour à la fin de cette phase.

La phase d'accoutumance se termine par la "synchronisation critique", moment où la machine ne prédit plus le passé mais le présent. La synchronisation critique se produit entre le vingt-et-unième et le vingt-huitième jour d'essai. La message délivré est invariable :

Vous êtes en train de lire ce papier.

À partir de la synchronisation critique, l'addiction du sujet à SCP-227-FR est considérée comme définitivement incurable, et le sujet aura un besoin pathologique d'essayer SCP-227-FR au moins une fois par jour3. Cela annonce le début de la phase d'anticipation.

Une fois la prédiction critique dépassée, SCP-227-FR commencera à générer de véritables prédictions concernant l'avenir du sujet. Cela commencera par des prédictions extrêmement précises concernant un futur très proche, dans les quelques heures qui suivent, avant de décroître vers des prédictions de plus en plus générales concernant un futur de plus en plus lointain.

Ces prédictions sont constamment exactes. Malheureusement, il s'agit de prédictions personnelles concernant les Classe-D, trop futiles puis trop vagues, n'apportant aucune donnée intéressante pour la Fondation.

Les problèmes causés par l'addiction interdisent toute tentative d'usage de SCP-227-FR par le personnel chercheur ou militaire. Tout contrevenant tentant d'en faire usage pour son intérêt personnel sera rétrogradé.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License