SCP-2264
notation: +2+x
750px-London_martin_tower_08.03.2013_12-41-27.JPG

Tour Martin, Tour de Londres.

Objet # : SCP-2264

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : Le bâtiment dans lequel se trouve SCP-2264-A étant inévitablement connu du public, les mesures de sécurité doivent se concentrer sur la prévention de tout accès par des civils à l'entrée de l'anomalie. La Fondation coopère avec le gouvernement du Royaume-Uni afin de garder secrète l'existence de SCP-2264-A. Un passage secret menant à SCP-2264-A a été construit et constitue à ce jour le seul moyen d'y accéder. L'entrée d'origine de la pièce ou se trouve SCP-2264-A a été murée, ce qui permet d'en limiter l'accès aux seules personnes autorisées.

Description : SCP-2264-A est une porte en fer située dans une pièce cachée sous la Tour Martin, qui fait partie de la Tour de Londres1. La porte ne se déverrouille pas de manière classique, et son ouverture requiert un processus très codifié. Un appareil complexe, composé d'outils alchimiques comme des alambics, des cornues, ainsi qu'un creuset, est attaché à SCP-2264-A.

Henry_Percy-9th_Earl_of_Northumberland.jpg

Henry Percy, 9ème comte de Northumberland.

D'après des journaux trouvés dans la pièce cachée, SCP-2264-A2 serait l'œuvre de Henry Percy (27 avril 1564 - 5 novembre 1632), 9ème comte de Northumberland, un aristocrate Anglais, alchimiste, longtemps retenu prisonnier dans la Tour de Londres. Malgré sa condition de détenu, le comte a conservé une certaine influence, et a pu profiter d'un train de vie confortable ainsi que d'un accès aux livres et à du matériel de recherche. Il était surnommé le Comte Sorcier, en référence à sa grande bibliothèque et son intérêt pour les sciences et l'occultisme.

Il est possible que d'autres individus parmi les associés de Percy aient été impliqués dans la création de SCP-2264, en particulier John Dee, célèbre alchimiste et astrologue de la reine Elizabeth. L'École de la Nuit3, dont Henry Percy faisait probablement partie, a peut-être été impliquée aussi.

Journal d'Henry Percy, le Comte Sorcier :

nigredo :
nous alons faire face à la noirceure de l'âme - la [glande pinéale] estera novelment tailleise. Le feu evoquie la tenebror.

albedo :
lavez les impuretes - la pluie lave les pesches et prepare l'âme à l'Elysee. separez, pas solonc les regles de la combinacion, mais plus tost en deus principes qui esteron rassembles pour former une union de contraires.

citrinitas :
la victoire vat du pair avec le jaunissement de la conscience lunaire. le blanc l'abandone à l'albe ; la lanterne voyageuse tue la lune.

rubedo :
le rouge allude ; au contraire, laissez un holocauste sanglant sur la machine.

Un alchimiste de la Fondation a été consulté, et a déclaré que les instruction se rapprochaient vaguement de celles du magnum opus ; un processus en quatre étapes visant à créer la mythique pierre philosophale. Pour reproduire cette procédure, il a fallu [CENSURÉ]4.

D'une manière qui n'est pas encore comprise, un mécanisme de SCP-2264-A réagit au produit final, et déclenche son ouverture - ouvrant un accès vers SCP-2264-B.

SCP-2264-B est une cité extra-dimensionnelle qui ne correspond à aucun lieu connu, terrestre ou non. Les objets qui proviennent de SCP-2264-B se dématérialisent lorsqu'ils traversent SCP-2264-A. Il a été découvert par la suite que ces objets se rematérialisent là où ils ont été pris.

Ceux qui traversent SCP-2264-A déclarent que tous leurs effets personnels disparaissent et que leurs vêtements sont remplacés. Les habits qui les remplacent sont décrits comme ressemblant à ceux que l'on porterait pour un bal masqué, et sont plus particulièrement associés au Carnaval de Venise. Ils se dématérialisent à la sortie de SCP-2264-B. Si les vêtements portés à l'intérieur de SCP-2264-B peuvent être retirés librement, les masques sont quant à eux inamovibles. La plupart des habitants de SCP-2264-B sont vêtus de manière similaire ; les agents rapportent que les costumes ont un côté organique, et emploient fréquemment le terme "chitineux" pour les décrire. Les résidents les plus communs de SCP-2264-B sont vaguement humanoïdes, et ont depuis reçu la classification SCP-2264-1.

Le ciel y est décrit comme jaune, et comportant un nombre indéterminé d'étoiles noires qui ne correspondent à aucune constellation, connue ou hypothétique. Les bâtiments sont construits de telle manière qu'ils semblent taillés d'une seule pièce. Les seules couleurs aperçues dans SCP-2264-B sont le noir, le blanc, le jaune et le rouge. L'architecture est non euclidienne, et les lois classiques de la gravité ne sont pas suivies5, certains habitants pouvant sembler marcher sous un escalier alors que, dans leur propre gravité, ils le montent normalement.

La ville est décrite comme sentant "les fleurs séchées, avec une pointe de moisissure", ou encore "un peu comme les vieux livres". La véritable taille de la cité est difficile à mesurer, mais elle semble se situer sur une île entourée d'un océan noir, dont la composition est inconnue mais, qui est décrit comme plus visqueux que l'eau.

Les opérateurs ont déclaré avoir l'impression d'être en état hypnotique lorsqu'ils étaient à l'intérieur de SCP-2264-B, et avoir du mal à évaluer les distances et les durées. Bien que SCP-2264-B soit un lieu tangible et ne soit pas considéré comme un phantasme, ceux qui avaient des antécédents de rêves lucides ont fait preuve d'un meilleur contrôle d'eux-même ainsi que d'une attention accrue par rapport à ceux qui n'en avaient pas. Les opérateurs doivent être remplacés tous les mois en raison du risque d'addiction psychologique à SCP-2264-B. Les premières tentatives d'exploration ont entraîné huit désertions parmi les opérateurs, et ceux qui n'ont pas déserté ont eu du mal à décrire ce qu'ils avaient vu de manière cohérente ou détaillée.

Addendum : SCP-2264 fut découvert accidentellement le ██/██/████ au cours de la remise à neuf de la Tour Martin. Des représentants de la Couronne ont pris contact avec la Fondation au sujet de soupçons d'anomalie qui pesaient sur l'artefact, suite à la lecture des écrits qui ont été trouvé à proximité et qui ont depuis été attribué à Henry Percy, 9ème Comte de Northumberland. Une lettre non émise a été découverte parmi ses notes, adressée à Chistopher Marlowe, célèbre poète et dramaturge. La lettre est datée du 30 mai 1539, date du meurtre mystérieux de Christopher Marlowe.

Source : SCP-2264 | Auteur original : MetaphysicianMetaphysician

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License