SCP-221-FR
notation: +7+x
SCP-XXX-FR.jpg

Représentation visuelle de SCP-221-FR faite par le chercheur C████.

Objet # : SCP-221-FR

Niveau de Menace : Orange

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-221-FR doit être maintenu au sol grâce à des liens constitués d'acier trempé au centre d’une cellule de 4 mètres x 4 mètres x 2 mètres. Afin de garder un contact visuel permanent avec l'entité, deux (2) caméras doivent être placées dans la zone de sécurité.

SCP-221-FR a dû être transféré au Site-Aleph dans une zone réglementée. Toute intrusion volontaire ou non dans la zone rouge devra être signalée à un membre du personnel de niveau 3 assigné à l'entité.

Description : SCP-221-FR semble être un personnage animé entièrement pixelisé d’environ cent vingt-cinq (125) centimètres. L’objet n’a pas besoin de s’alimenter, de dormir, de se laver, de faire de l'exercice ou même de se divertir. De plus, le passage du temps ou les agressions physiques sur sa personne n'ont aucun effet. SCP-221-FR se déplace d'une vitesse variable dans toutes les directions et de façon aléatoire. Lorsqu'un obstacle est présent sur sa trajectoire, l'entité exécutera des sauts de taille proportionnelle à la hauteur de l'objet afin de continuer son trajet initial. Il est important de noter que lorsqu'un obstacle dépasse les cinq (5) mètres de hauteur, SCP-221-FR sera incapable de sauter par-dessus et prendra la direction opposée à la place. En raison de l’ignorance portée par SCP-221-FR envers ses interlocuteurs, les tentatives visant à communiquer avec lui ont échoué. L'entité ne semble pas se douter de son effet néfaste sur l’environnement et reste inoffensive dans tous les cas.

L’effet anormal de SCP-221-FR résulte dans le fait que celui-ci pixelise l’environnement autour de lui instantanément dans un rayon de vingt (20) mètres, quelle que soit la matière impliquée. En effet, chaque centimètre cube de matière dans la zone d'action de SCP-221-FR sera transformé en pixel d'un centimètre cube. Lors de l'analyse d'un pixel, les chercheurs ont constaté que seule la couleur la plus dominante de la matière originale était conservée, de plus, le changement n'altère pas la masse. Visuellement, un pixel paraît lisse mais dès lors qu'on touche celui-ci, le ressenti est similaire à de la matière non-transformée. Cette matière ne possède pas les propriétés de l'entité et ne contamine donc pas son environnement. Les organismes peuvent eux aussi se pixeliser. Leurs caractéristiques physiques sont ainsi similaires à celles de SCP-221-FR. Mais pour une raison inconnue, ces derniers poursuivent leurs comportement habituel malgré leur nouvelle apparence. (Voir interview 221-FR-1). Lorsque SCP-221-FR entre en contact avec une zone, celle-ci générera des saturations sonores similaires à des sons 8-bits à la place des bruits habituels. Malgré de longues études au sujet de la matière transformée, l’effet de pixellisation semble irréversible.
Note : Le matériel pixelisé est rendu inutilisable en raison de la taille des pixels.

Addendum 221-FR-1 : Les organismes pixelisés par SCP-221-FR doivent être transférés dans une zone de recherches prévue à cet effet. Au moment de l'écriture de ce rapport, le nombre de victimes s’élève à ██.

Addendum 221-FR-2 : SCP-221-FR a été découvert dans un parc pour enfant abandonné en █████████, France, le ██/██/1990. Une personne est revenue pixelisée de ce parc créant un mouvement de panique dans le village où elle habitait. Ceci a alerté un agent de la Fondation qui, par la suite, a demandé une interview de cette personne en la questionnant sur ses dernières activités. La localisation de SCP-221-FR fut donc rapidement trouvée, celui-ci était enfermé dans une salle de jeu ayant la façade pixelisée. Afin de transporter l’entité dans un Site, un itinéraire a été établi et a été rendu interdit au public sous couverture d'une zone appartenant à l'armée pendant et après le déplacement du SCP dans sa zone de confinement.
Note : Les raisons de l’apparition de SCP-221-FR dans ce parc sont actuellement inconnues.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License