SCP-2200
notation: +4+x
blank.png
images.jpg

Sujet de SCP-2200-4 avec un animal de compagnie autorisé.

Objet no : SCP-2200

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : L’instance actuelle de SCP-2200-2 doit être conservée dans une chambre de confinement pour humanoïde standard au Bio-Site 59. Afin de prévenir toute relocalisation de SCP-2200-1, au minimum cinq membres du personnel de sécurité armés doivent escorter SCP-2200-2 à la chambre d’euthanasie T-28 chaque mois afin qu’elle aide à l’élimination mensuelle des Classes-D. Dans le cas où SCP-2200-1 se relocaliserait, la Force d’Intervention Mobile Epsilon-30 ( "Joueurs de Champ de Lames" ) doit être déployée afin de chercher et confiner la nouvelle instance de SCP-2200-2.

Le territoire englobant SCP-2200-3 a été désigné Site-502 et contient des membres du personnel de recherche de la Fondation qui vivent sur le territoire de la ville. SCP-2200-3 étant peuplé d’individus anormaux, l’équipe de recherche peut reconnaître l’existence de l'activité anormale en général mais n’est pas autorisée à divulguer de détails sur n’importe quel objet SCP autre que SCP-2200. Chaque membre du personnel vivant dans le site doit se soumettre à un rapport hebdomadaire afin de détailler ses expériences et interactions.

À toutes fins utiles, SCP-2200-3 doit rester une communauté autonome avec le minimum d’interférences politiques et sociales de la part de la Fondation. Toute intervention peut être ordonnée par le chef du personnel sur place, à sa discrétion. Étant donné qu’un certain nombre d’instances inertes ont déjà été entreposées à des fins d’essai et d’archivage, les nouvelles instances inertes de SCP-2200-4 doivent être collectées et fondues afin de servir de financement aux activités de la Fondation.

Description : SCP-2200 désigne plusieurs phénomènes anormaux interconnectés :

SCP-2200-1 est une épée, longue de 80 cm, composée d’un alliage d’argent et de cuivre. D’après les estimations, elle a été forgée entre 1000 et 500 av. J-C. SCP-2200-1 est luminescente et dégage une lumière bleutée dont l’intensité lumineuse est proportionnelle au nombre de SCP-2200-4 résidant dans SCP-2200-3. De la même manière, un nombre important de SCP-2200-4 annule les détériorations causées par l’âge à SCP-2200-1, ce qui en fait une arme plus efficace.

SCP-2200-2 fait référence à l’individu humain qui est actuellement lié à SCP-2200-1. Les SCP-2200-2 ne peuvent pas se séparer eux-mêmes de SCP-2200-1 et toute tentative visant à la retirer de force des mains d’une instance résultera en sa mort immédiate. De la même façon, retirer de manière chirurgicale la main ou le bras lié à SCP-2200-1 résultera également en la mort immédiate de l’instance. Lorsqu'une instance de SCP-2200-2 meurt, SCP-2200-1 se relocalisera par un moyen anormal dans la main d’un autre individu et se liera instantanément à lui.

Il n’existe apparemment aucune limite à la distance sur laquelle SCP-2200-1 peut se déplacer jusqu’à un nouveau sujet. SCP-2200-1 semble s’attacher, de manière sélective, à des individus qui partagent un ensemble de traits communs (voir le Document 2200-A), ce qui suggère qu’elle pourrait être intelligente à un certain degré. Être lié à SCP-2200-1 déclenche chez les sujets une forme anormale d’argyrose1 : leur peau développe rapidement une teinte bleue distincte. Si SCP-2200-2 ne met pas terme à une vie humaine pendant une longue période, SCP-2200-1 se relocalisera de lui-même.

Après s’être lié avec SCP-2200-1, les sujets de SCP-2200-2 verront leurs niveaux d’adrénaline et de testostérone augmenter et obtiendront instantanément une compréhension de SCP-2200 dans sa totalité. Ces facteurs, combinés aux antécédents du sujet SCP-2200-2 (voir Document 2200-A) ont invariablement poussé SCP-2200-2 à tuer les personnes qui l’entouraient en utilisant SCP-2200-1.

SCP-2200-3 est une zone de 50 km² située à ████████████████████. Lorsqu'un individu est tué par SCP-2200-1, un individu lui ressemblant et formé d’un alliage anormal d’argent (SCP-2200-4) apparaîtra dans SCP-2200-3. Même si elles sont composées de matériaux inorganiques, les instances de SCP-2200-4 sont totalement animées et capables de vocalisations. Les entretiens ont montré que les instances de SCP-2200-4 possèdent les mêmes personnalités et mémoires que les victimes auxquelles elles ressemblent.

En raison de leur composition métallique, les instances de SCP-2200-4 cessent de vieillir après leur conversion et sont résistantes aux dommages physiques. Les instances de SCP-2200-4 n’ont pas besoin de manger, boire ou dormir pour subvenir à leurs besoins, mais elles peuvent accomplir ces actions si elles le veulent. Les instances de SCP-2200-4 qui tentent de quitter SCP-2200-3 cesseront tout mouvement en sortant de la zone de 50 km². Les instances de SCP-2200-4 semblent connaître de manière innée les dimensions de cette zone "sûre". Toutes celles qui sortent resteront inertes de façon permanente et ne peuvent pas être ranimées en étant ramenées dans SCP-2200-3.


Document 2200-A : Caractéristiques communes aux sujets de SCP-2200-2 :

  • Âge compris entre 15 et 45 ans
  • Actif physiquement
  • Grande peur de la mort
  • Vision négative de ce qui arrive après la mort
  • Instabilité psychologique/émotionnelle

Entretien 2200-I-0015

Interrogé : SCP-2200-2.037, un homme de 36 ans venant de la Colombie-Britannique.

Interrogateur : Dr Stems

Avant-propos : l’entretien a eu lieu le ██/██/████, soit deux jours après l’arrestation de SCP-2200-2.037.

<Début de l'enregistrement>

Dr Stems : Bien, nous allons recommencer cela encore une fois pour l'enregistrement. Pouvez-vous décrire la suite d’événements suivant l’apparition de SCP-2200-1 dans votre main.

SCP-2200-2.037 : Je lisais assis dans ma chambre et soudainement, j’ai eu cette… vision. J’ai vu cet endroit où les gens pourraient vivre pour toujours. Je veux dire, au niveau intellectuel, je savais que ce que je voyais était impossible. Mais en même temps j’étais convaincu que c’était vrai. Et je savais que je pouvais envoyer les gens là-bas avec l’épée.

Dr Stems : Quel a été votre premier plan d’action ?

SCP-2200-2.037 : J’ai attendu qu’il fasse nuit. Je vivais seul, donc personne n’allait remarquer que j’étais sorti au milieu de la nuit. Et chaque fois que je rencontrais un sans-abri qui dormait seul, je lui tranchais la gorge ou lui perçais le cœur ou quelque chose comme ça. J’ai continué comme ça pendant quelques nuits jusqu’à ce que les flics m’attrapent. Et ils m’ont livré chez vous et maintenant, ben, je suis là.

Dr Stems : Je vois. Avez-vous quelque chose à rajouter ?

SCP-2200-2.037 : Je voudrais qu’il soit clair que je ne suis pas un psychopathe ou quoique ce soit. J’ai envoyé ces gens là-bas parce que la mort aurait pu venir les chercher à n’importe quel moment. Et s’ils n’étaient pas en paix avec Dieu ? D’après moi, quand quelqu’un est envoyé là-bas, c’est la garantie d’une vie éternelle. J’éliminais le risque de l’Enfer pour eux, vous voyez ? Je sais que ça a l’air horrible, mais j’avais de bonnes intentions. Je ne les tuais pas vraiment, je ne faisais que les envoyer au paradis, en quelque sorte. Ou du moins les garder à l’abri de l’alternative.

Dr Stems : Merci pour votre temps.

<Fin de l’enregistrement>


Entretien 2200-I-0124

Interrogé : SCP-2200-2.082, une femme de 29 ans venant de Washington, aux États-Unis.

Interrogateur : Chercheur Iwataki

Avant-propos : L’entretien a lieu le ██/██/████, trois semaines après l’arrestation de SCP-2200-2.082.

<Début de l'enregistrement>

Iwataki : Bien, nous allons enregistrer cette fois. Si vous êtes prête, veuillez décrire la série d’événements qui se sont produits après l’apparition de SCP-2200-1 dans votre main.

SCP-2200-2.082 : J’ai immédiatement su que ma vie était presque finie, je savais que je ne pouvais plus lâcher l’épée… Plus jamais. Tous mes plans pour ma vie, ma carrière, ma famille, tout avait disparu. Mais en même temps, j’ai pensé que j’avais une opportunité.

Iwataki : Étiez-vous heureuse de votre situation ?

SCP-2200-2.082 : Non. Dieu, non. J’aurais tout donné pour annuler ce qui venait d'arriver.

Iwataki : Alors pourquoi l’avez-vous fait ?

SCP-2200-2.082 : Ne me jugez pas. Même pas pendant un instant. Qu’auriez-vous fait si vous pouviez garder en vie ceux que vous aimez pour toujours ? Ma sœur est morte quand elle avait 6 ans, comment aurais-je pu être sûre que mes enfants n’allaient pas mourir jeunes eux aussi ?

[Pause de 20 secondes.]

Je devais les sauver, mais j’ai détesté le faire. Ça m’a détruit. Honnêtement, après avoir fini avec ma famille, sauver des étrangers ressemblait à une promenade de santé. Mon dieu, je n’arrive toujours pas à croire que c’est arrivé. Je suis étonnée que la police ne m’ait pas immédiatement tiré dessus.

Iwataki : C’est ce qui arrive d’habitude. Ça rend les choses beaucoup plus difficiles pour nous.

SCP-2200-2.082 : S’il vous plaît, si vous voyez ma famille, dites-leur que je suis désolée.

Iwataki : Je transmettrai cela. Merci de votre coopération, je sais que les dernières semaines n’ont pas été faciles pour vous.

<Fin d’enregistrement>


Entretien 2200-I-0207

Interrogé : SCP-2200-4.00581, un homme de 68 ans, chef religieux au sein de SCP-2200-3.

Interrogateur : Chercheur Pittenger

<Début de l'enregistrement>

Pittenger : Pouvez-vous, s’il vous plaît, m’expliquer ce qu’est le Mouvement de l’Exode, comme si je ne le connaissais pas ?

SCP-2200-4.00581 : Certainement. Ici, à Âmebourg, ou Argentville, peu importe comment vous l’appelez, il y a une multitude de personnes qui craignent ce qui les attend lorsqu'ils franchiront le seuil et abandonneront leur vie. Ceux d’entre nous qui ont la foi croient que cet endroit est davantage un purgatoire, plutôt que le paradis créé pour nous par Dieu. Vous voyez, cet endroit est fondé sur la peur de ce qu’il se passe après la mort. Une fois que vous avez été envoyé ici par l’épée, vous pouvez reporter votre destin aussi longtemps que vous le voulez. Votre vie ne prendra fin que si vous dépassez les limites de la ville. Le Mouvement de l’Exode est une initiative religieuse qui cherche à aider les citoyens d'Âmebourg à faire face à leur mortalité et à passer volontairement dans l’autre monde.

Pittenger : Si vous croyez à une vie après la mort, pourquoi n’avez pas vous-même "franchi le seuil" ?

SCP-2200-4.00581 : Certains croyants doivent rester pour maintenir l’église et continuer à propager la bonne nouvelle. Autant que je désire rencontrer mon père divin, je reste derrière afin d’aider ceux qui sont encore enchaînés par la peur et le doute.

Pittenger : Les opposants au Mouvement de l’Exode vous ont accusé de simplement vouloir réduire la surpopulation et augmenter votre sphère d’influence. Que répondez-vous à ces allégations ?

SCP-2200-4.00581 : Je peux comprendre pourquoi ils pensent de telles choses. Depuis que l’église existe, ses détracteurs existent aussi. Même parmi les croyants, certains croient que franchir le seuil est un péché, car cela équivaudrait à un suicide. Les désaccords sont naturels en matière de religion.

Pittenger : Avez-vous d’autres commentaires que vous aimeriez que j’enregistre ?

SCP-2200-4.00581 : Cette société est construite sur la peur que les hommes ont de la mort. Que vous croyiez au paradis ou à l’enfer, à l’au-delà ou à la fatalité, vous devez vous demander : la poursuite de l’immortalité est-elle vraiment vertueuse ? En choisissant de rester en sécurité dans nos coquilles d’argent, nous nous privons de notre dignité. En craignant la mort, nous lui donnons seulement davantage de pouvoir.

<Fin d’enregistrement>

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License