SCP-2192
notation: +2+x
blank.png

Objet # : SCP-2192

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-2192 doit être confiné dans une chambre en béton, renforcée par des briques de plomb d'au moins 10 cm d'épaisseur, et munie d'un revêtement intérieur et extérieur en fibres de céramique résistantes à la chaleur. Les briques doivent être vérifiées de façon hebdomadaire, à la recherche de déformation et/ou de fonte et doivent être remplacées en fonction des dégradations. Tout mobilier fourni à SCP-2192 doit être constitué de matériaux résistants à la chaleur et aux flammes. La chambre doit être équipée de têtes d'extincteurs automatiques dispersant de l'eau froide à haute pression, d'une jauge pour mesurer la température et d'une jauge pour mesurer le taux de radioactivité ambiant. Il est possible de fournir des jouets appropriés pour un enfant âgé de 5 à 7 ans à SCP-2192 s'il en fait la demande, ainsi que des craies grasses, des crayons de couleur et du papier, une ardoise et des craies colorées (voir les addenda 2192-01 et 2192-01a), à des fins de divertissement. SCP-2192 ne doit en aucun cas sortir de sa chambre et tout membre du personnel entrant dans sa cellule doit porter une combinaison anti-radiations en permanence. La température et le taux de radioactivité de la chambre de SCP-2192 doivent être surveillés en permanence. Le système d'extincteurs automatiques doit être déclenché immédiatement si la température de la chambre dépasse les 10 °C.

Tout matériau retiré de la chambre de SCP-2192 doit être décontaminé et détruit.

Tout membre du personnel n'étant plus affecté à la garde de SCP-2192 doit suivre une évaluation standard d'ordre physique et psychologique. Des comprimés d'iodure de potassium seront mis à disposition de tout membre du personnel inquiet au sujet de son exposition à SCP-2192.

Description : SCP-2192 est un enfant humain dont l'âge supposé se situe entre cinq et sept ans, mesurant 114 cm et pesant environ 20 kg. En raison de la vaste étendue des lésions tissulaires recouvrant l'ensemble du corps de SCP-2192, son sexe n'est pas physiquement apparent ; les analyses de sang et d'ADN se sont révélées peu concluantes, ainsi que dangereuses, en raison des propriétés anormales de l'objet. SCP-2192 s'identifie comme appartenant au sexe féminin, et réagit au nom "Milaya" ainsi qu'à d'autres termes affectueux russes. SCP-2192 parle et lit le russe à un niveau normal pour un locuteur natif dont l'âge est compris entre 5 et 7 ans. Le caractère de SCP-2192 est typique d'un enfant de son âge, et son développement psychologique apparaît comme normal, au vu des circonstances de son confinement. SCP-2192 présente habituellement une bonne conduite, est amical et compatissant envers les membres du personnel et semble apprécier interagir avec les personnes entrant dans sa chambre, qu'il qualifie généralement "d'amis".

La surface du corps de SCP-2192 est couverte à 100 % de ce qui s'apparente à de sévères brûlures causées par des radiations, qui ont entraîné la destruction de 80 % de l'épiderme ou plus, de sévères dégâts au derme et exposé 5 à 10 % de l'hypoderme, également endommagé. En raison des dommages nerveux qui en résultent, ces brûlures ne causent pas de sévères douleurs à SCP-2192, bien que l'entité exprime généralement un sentiment d'inconfort. Si SCP-2192 se plaint d'inconfort ou de douleurs, des traitements communs contre les radiations, ainsi qu'un léger sédatif peuvent lui être administrés. Les brûlures n'ont montré aucun signe de guérison depuis le confinement de SCP-2192, et les premiers soins semblent n'avoir aucun effet remarquable, bien que SCP-2192 semble apprécier l'attention. SCP-2192 n'a pas changé de taille ni de poids depuis son confinement et possède toujours le caractère d'un enfant. À l'heure actuelle, il est supposé que les propriétés anormales de SCP-2192 peuvent également avoir stoppé sa croissance (voir l'Addendum 2192-02).

SCP-2192 est hautement radioactif. Il produit un niveau de radiation gamma suffisamment élevé pour entraîner une maladie grave dans les 60 minutes d'exposition, si les procédures de sécurité ne sont pas correctement respectées. La température interne habituelle de SCP-2192 au repos ou dans un état inactif est d'approximativement 120 °C, mais dans un état d'agitation, la température externe de l'objet a été enregistrée à des niveaux excédant les 400 °C. Le niveau d'énergie radioactive émise par SCP-2192 augmente proportionnellement à sa température, dans les moments de souffrance physique ou émotionnelle. Cela semble être un automatisme, similaire aux changements physiologiques se produisant lors d'une réponse "combat-fuite".

SCP-2192 a été découvert en mars 199█ par des chercheurs de la Fondation enquêtant sur des signalements de phénomènes anormaux, dans les alentours de █████████. À l’époque, SCP-2192 vivait seul dans les ruines d'un immeuble abandonné à ██████, en ███████. Lors de la première approche, SCP-2192 s'est montré craintif, mais s'est accoutumé rapidement aux chercheurs, et s'est finalement approché d'eux pour leur offrir ce qu'il a défini comme "un joli caillou" trouvé dans les ruines, apparemment en signe d'amitié.

Les interrogatoires qui ont tenté d'établir l'origine de SCP-2192 se sont révélés infructueux, étant donné que SCP-2192 est soit réticent, soit incapable de se rappeler des détails de sa vie avant sa découverte à ██████.

Des évaluations psychologiques plus poussées de SCP-2192 semblent suggérer qu'il est inconscient de ses effets néfastes sur les autres et en réalité, ne comprends pas ce que sont les radiations. Les docteurs estiment que SCP-2192 ne doit pas être mis au courant de toute l'implication de ses propriétés anormales, étant donné que son caractère compatissant suggère qu'être conscient de la vérité lui causerait un sévère traumatisme, en plus de rendre son confinement beaucoup plus difficile. Si SCP-2192 pose des questions sur son confinement, il est recommandé de lui faire croire qu'il est retenu pour cause de traitement médical.

Addendum 2192-01 : Ne pas fournir de crayons à SCP-2192. La température corporelle élevée de SCP-2192 fait fondre immédiatement les crayons à son contact, ce qui cause un état de souffrance émotionnelle important à l'entité.

Addendum 2192-01a : Ne pas fournir de papier à SCP-2192, cela représente un risque d'incendie inacceptable.

Addendum 2192-02 : Le ██/██/████, le système d'extincteurs automatiques à eau froide de la chambre de SCP-2192 s'est déclenché en réponse à l'augmentation soudaine de la température intérieure, qui avait dépassé les 20 °C. Lorsque des membres du personnel sont entrés dans la chambre, ils ont trouvé SCP-2192 allongé sur le sol, dans un état de souffrance visiblement important. SCP-2192 a commencé à pleurer, se plaignant de fortes douleurs aux jambes. Un examen physique a révélé que des fissures s'étaient ouvertes dans la peau de SCP-2192, coupant en deux l'arrière des cuisses et le devant des tibias, exposant les os. Il a ensuite été découvert que SCP-2192 avait grandi de 3 cm et que la perte d'élasticité de sa peau due aux brûlures sévères avaient causé l'apparition de fissures dans ses tissus. Un puissant sédatif lui a été administré et apparaît être une solution efficace à court terme.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License