SCP-216-FR
notation: +6+x
DSC_0080.jpg

SCP-216-FR-1 à gauche et SCP-216-FR-2 à droite.

Objet # : SCP-116-FR

Classe : Sûr

Niveau de menace : Vert

Procédure de Confinement Spéciales : SCP-216-FR-1 et SCP-216-FR-2 doivent être gardés en permanence dans une boîte de 20 x 20 x 10 cm, fermée à l'aide d'un cadenas dont il n'existe que deux clés : l'une est gardée par le Dr Suhrim et l'autre est conservée au poste de sécurité. La boîte doit être placée dans un casier standard à température ambiante de sorte à ne pas endommager les poupées.

Description : SCP-216-FR-1 et SCP-216-FR-2 sont des clowns de porcelaine trouvés dans une valise en tissu blanche, abandonnée à la gare ███████ de Paris. La valise a tout d'abord été examinée par une équipe de déminage avant de rejoindre les objets trouvés et d'être récupérée par la Fondation. La valise en elle même ne présentait ni anomalie, ni mécanisme autre qu'une fermeture éclair et aucun moyen d'identifier la provenance ou le propriétaire n'a pu être trouvé. Les clowns étaient quant à eux correctement entretenus et aucune marque de fabrique ou date de fabrication n'a été observée.

SCP-216-FR-1 mesure 16,5 cm et pèse 91 g. Il porte une tenue bicolore ample présentant un côté gauche marron et un côté droit comportant 55 losanges bleus ainsi que 63 rectangles blancs sur un fond noir.

SCP-216-FR-2 mesure 15,5 cm et pèse 83 g. Il porte le même type de tenue que SCP-216-FR-1, mais présente un côté droit violet et un côté gauche comportant 10 lunes ainsi que 20 étoiles dorées sur un fond blanc.

Les effets anormaux de SCP-216-FR-1 et SCP-216-FR-2 se manifestent lorsqu'ils sont exposés à l’extérieur de leur boîte, dans une pièce de 16 mètres carrés ou moins (voir le test n°5). Le personnel qui entre dans le champ d'action de SCP-216-FR-1 et SCP-216-FR-2 peut se déplacer librement dans la projection formée. Enfin il a été observé que la projection émise par SCP-216-FR-2 est également visible au travers d'une vitre sans teint par des spectateurs extérieurs.

Il a été démontré, après l'avoir sorti seul de sa boîte, que SCP-216-FR-1 possède la capacité de couper l'alimentation d'une pièce par le biais d'impulsions magnétiques, et ce dans le but de l'assombrir. Il restera fonctionnel seulement lorsqu'il est en contact avec de la lumière artificielle si elle ne dépasse pas 1500 lux. En revanche s'il est en contact avec de la lumière naturelle ou d'une luminosité supérieur à la valeur précédente il sera inactif.

SCP-216-FR-2, a une capacité qui lui permet de projeter des étoiles et des planètes lorsque la luminosité atteint 1,5 lux ou moins. Les étoiles sont des sphères lumineuses au nombre d'environ 500 par mètre carré et pouvant aller de 0,1 cm à 4 cm de diamètre. Les planètes vont de une à sept sur l’ensemble de la projection et mesurent entre 20 et 50 cm de diamètre.

L'espacement entre les étoiles et les planètes est aléatoire et totalement modifiable, il est également à noter que les projections ne peuvent pas bouger d'elles-mêmes et que par conséquent les planètes ne suivront pas d'ellipse ou ne feront pas de rotation sur elle-même, de même qu'il n'y aura pas d'étoile filante.
Les étoiles comme les planètes sont projetées de manière holographique et ressembleront à ce qu'il est possible d'observer lors d'une nuit étoilée pour les étoiles et pour les planètes à ce qui est observable à partir d'un télescope.

Le nombre de planètes produites par SCP-216-FR-2 dépend du nombre de clowns en porcelaine présents dans la pièce et leurs états : tellurique, liquide… Sera déterminée par la température de la pièce. (Se référer au test n°6)
De plus il a été observé une possibilité d'interaction avec les projections de SCP-216-FR-2, il est ainsi possible de modifier la disposition des étoiles et des planètes comme s'il s'agissait d'une interface tactile.

Grâce à des analyses plus poussées sur la structure de SCP-216-FR-1 et SCP-216-FR-2, il a été observé à l'aide de microscope que le tissu utilisé pour confectionner les vêtements de SCP-216-FR-1 et SCP-216-FR-2 est composé de ce qui semble être une nanotechnologie inconnue impossible à reproduire avec les moyens existants, le fonctionnement complexe de cette technologie n'a, à ce jour, pu être être entièrement compris.
Une analyse de la composition de la porcelaine des poupées a été faite sans aucun résultat positif en faveur d'une anomalie.
Les poupées sont donc considérées comme normales et jusqu'à présent seuls les vêtements des poupées sont considérés comme possédant des propriétés anormales. Cependant, les vêtements n'ont pas été retirés de SCP-216-FR-1 et SCP-216-FR-2 car ceux-ci sont liés d'une façon pouvant entrainer des dommages en cas de séparation.

Addendum 216-1 : Des recherches sur les origines possibles de SCP-216-FR-1 et SCP-216-FR-2 nous ont conduit au Grand observatoire de R██ construit à la fin du Xe siècle. Les interrogatoires qui ont suivi n'ont aucun intérêt à être retranscrits compte tenu de leur faible apport en informations, le seul indice trouvé sur place est une mallette semblable en tous points à celle trouvée à la gare ███████ contenant un court message donnant des informations supplémentaires sur les clowns.
Voici l'extrait le plus important du message :

"Notre technologie et notre mécanique sont parfaites, mais elles sont contrôlées par des fous et des imbéciles. Une telle merveille ne peut rester là-bas plus longtemps ou elle sera détruite à cause de son inutilité dans la guerre. L'espace ne les intéressent pas et leur vision en est réduite. C'est à se demander s'ils ont déjà levé les yeux au ciel.
Mes enfants, mes créations, aujourd'hui je payerai de ma vie votre sauvetage."

Suite à cette lettre, il a été admis que SCP-216-FR-1 et SCP-216-FR-2 sont la création d'une civilisation qui ne connaît que peu l'espace. Ainsi, des différences entre la réalité et ce qui est montré concernant l'état des planètes sont visibles. Elles changent en fonction de la température et non de leur composition.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License