SCP-2154
notation: +5+x
teleskop.png

Le Dr Spencer travaillant avec SCP-2154.

Objet # : SCP-2154

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-2154 doit être confiné dans l'observatoire situé dans la zone sécurisée DN-633, avec un accès autorisé au personnel de niveau 3/2154 et 4/2154.

Description : SCP-2154 est un télescope optique situé dans un observatoire près de [SUPPRIMÉ], au Canada. Un examen plus approfondi de ses composants révèle que la technologie ayant permis leur production est semblable à celles utilisées dans des projets similaires au cours des années 1940. Les informations sur les éléments permettant les caractéristiques anormales [DONNÉES SUPPRIMÉES].

En utilisant SCP-2154, il semble possible d'observer les corps célestes dans un état qui coïncide avec le moment de leur observation. Ceci élimine le facteur limite de la vitesse de la lumière qui, dans des circonstances ordinaires, entraîne un retard important dans la réception des informations visuelles provenant des parties éloignées de l'espace. Actuellement, les données reçues de SCP-2154 font l'objet d'un examen actif et sont en cours de comparaison avec les modèles scientifiques actuels.

Remarque adressée au personnel de niveau 4/2154 : le fait que vous puissiez voir ce texte vérifie votre habilitation de sécurité et l'accès à la documentation ci-dessous.

Les données reçues de SCP-2154 diffèrent significativement des modèles cosmologiques actuels. Plus précisément, 72% de tous les objets astronomiques catalogués ne sont pas présents dans les observations faites à travers SCP-2154. Deux hypothèses peuvent être faites sur cette base :

fotokosmosa.png

Amas d'étoiles dans la constellation de la licorne : première prise avec le télescope ████, seconde - avec SCP-2154.

1. Pour une raison quelconque, le nombre d'étoiles a considérablement diminué pendant que leur lumière voyageait vers la Terre.

2. Il y a une matière opaque qui obstrue la vue d'un nombre considérable d'objets spatiaux.

Quelle que soit l'hypothèse correcte, les données reçues de SCP-2154 exigent de reconsidérer significativement les modèles astrophysiques modernes.

Addendum 2154-1 : ██ / ██ / ██ Le Dr Spencer a découvert que le degré de visibilité des étoiles dans les galaxies M59, M60 et M89 dans la constellation de la Vierge fluctue. Sur cette base, il a conclu l’existence dans ces zones d'un nuage de matière (ci-après SCP-2154-A) qui absorbe la lumière, rendant l'observation directe impossible. SCP-2154-A est en mouvement constant et sa surface a augmenté de █% depuis la première observation. Plus tard, SCP-2154-A a été détecté dans d'autres zones de l'espace. L'analyse de la dynamique du phénomène, ainsi que les projections du mouvement des objets stellaires, ont montré que l'influence de cette matière sur leur visibilité n'explique pas complètement l'écart entre la quantité réelle et la quantité hypothétique. Ainsi, les deux hypothèses se sont avérées exactes, plus précisément, une partie des étoiles est cachée par une matière inconnue et une autre partie a en effet disparu. La corrélation entre ces deux facteurs, ainsi que la taille réelle de SCP-2154-A, sont en cours d'estimation.

En considérant que ces dernières années, le phénomène est déjà apparu dans les galaxies à moins de 3,6 mégaparsecs de la Terre1, le Dr Spencer a proposé de reclasser SCP-2154-A en tant qu'objet de classe Keter.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License