SCP-2133
notation: 0+x
15_Russian_Village_on_Tundras.jpg

SCP-2133

Objet # : SCP-2133

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Un périmètre de sécurité doit être établi dans un rayon de dix kilomètres autour de SCP-2133, afin d'empêcher toute entrée ou sortie de la zone qui l'entoure. Le périmètre doit être sous la surveillance permanente de gardes, et doit se présenter sous la couverture d'une installation militaire russe. Si des civils ou des entités hostiles venaient à en compromettre la sécurité, l'usage de la force létale est autorisé. Le caractère isolé de SCP-2133 rend peu probable l'éventualité d'une découverte accidentelle. Les membres du personnel qui explorent SCP-2133 ou qui interagissent avec sa communauté doivent être équipés de combinaisons hazmat de niveau A.

Description : SCP-2133 est un village sans nom dans le nord de l'Oural, dont la population est estimée à cinquante habitants, bien qu'un recensement exact soit difficile. De nombreux pathogènes microbiens ont été découverts au sein de SCP-2133, dont certains qui étaient jusqu'alors inconnus. Parmi ces pathogènes, on a trouvé :

  • Mycobacterium leprae et M. lepromatosis (les agents responsables de la lèpre)
  • Yersinia pestis (sous la forme de peste pneumonique, septicémique et bubonique)
  • la sous espèce enterica de Salmonella enterica (l'agent responsable de la fièvre typhoïde)
  • les virus A, B et C de la grippe
  • Vibrio cholerae (l'agent responsable du choléra)
  • Variola major et Variola minor (les agents responsables de la variole, éradiquée en dehors de SCP-2133 depuis 1975)

Les habitants de SCP-2133, désignés par la suite comme SCP-2133-1, présentent une certaine résistance à la maladie. Bien que les symptômes se développent en cohérence avec la progression de la maladie, entraînant défiguration et débilitation, la mort est relativement rare.

Il s'est avéré que les instances de SCP-2133-1 ne peuvent pas ou ne veulent pas quitter SCP-2133. Des analyses génétiques ont révélé une forte consanguinité, bien que les instances de SCP-2133-1 n'aient jamais été observées en train de se reproduire sexuellement depuis leur confinement. Une hypothèse a été émise selon laquelle les maladies sont un symptôme de leur principale anomalie, et ne sont pas intrinsèquement anormales.

La plus importante anomalie associée aux instances de SCP-2133-1 est une forme de réincarnation. Les instances décédées se décomposent rapidement et, au cours de la nuit de la première lune, sont récoltées dans les champs sous la forme d'enfants. Les entités SCP-2133-1 conservent l'apparence et les souvenirs de leurs précédentes incarnations. Des échantillons prélevés dans le sol des champs ont révélé la présence de liquide amniotique.

640px-Cannibalism_russian_famine1921_6_peasants_bouzuluk_district_and_remains_of_humans_they_eatten.jpg

Habitants de SCP-2133.

Les entités SCP-2133-1 parlent un dialecte russe archaïque. Elles montrent parfois l'envie d'être interviewées, mais refusent la plupart du temps de révéler les détails importants de leur histoire et de leurs traditions. Leur mode de vie s'apparente à celui de serfs du 14ème siècle, et dénote une sévère technophobie. Le village ne comportant ni livre, ni document écrit, ses résidents sont supposés être illettrés. Les éléments connus de leur culture et de leurs croyances ont été obtenus par l'observation comportementale, ainsi qu'à l'issue d'un nombre limité d'interviews concluantes. Les entités SCP-2133-1 appellent leur religion l'Église de la Récolte Rouge, église dont la doctrine et la mythologie sont encore mal comprises.

Les instances de SCP-2133-1 ignorent généralement le personnel de la Fondation, et ne se montrent hostile que si leurs habitudes sont perturbées. Les membres du personnel peuvent entrer dans les bâtiments et les explorer sans déclencher de réaction de la part des SCP-2133-1 - la seule exception connue étant l'église. Toutes les tentatives visant à pénétrer dans l'église ont conduit à de violentes réactions de la part des SCP-2133-1 et SCP-2133-2, entraînant plusieurs décès à cause des dommages subis par les combinaisons hazmat et, dans le cas de SCP-2133-2, par strangulation et empalement.

Les instances de SCP-2133-2 sont des structures organiques préhensiles de couleur rouge sombre et de forme tentaculaire, qui se trouvent un peu partout dans SCP-2133. Les instances de SCP-2133-2 ne semble se mouvoir que pour attaquer les intrus ou pour permettre aux instances de SCP-2133-1 d'entrer dans l'église, qu'elles recouvrent complètement. Les échantillons de tissus prélevés sur SCP-2133-2 sont génétiquement identiques, et proches de l'homo sapiens.

Les entités SCP-2133-1 travaillent dans les champs du lever au coucher du soleil. À la tombée de la nuit, toutes les instances de SCP-2133-1 se rendent à l'église, apparemment pour y déposer la récolte du jour, et y restent pendant environ trois heures avant de retourner dans leurs maisons. Elles dormiront alors jusqu'à l'aube, et recommenceront tout le processus pour le jour suivant. Cette routine n'a connu aucune variation significative depuis que SCP-2133 est confiné. Parmi les comportements adoptés par les instances de SCP-2133-1 ont aussi été enregistrés le fait de passer jusqu'à deux heures à regarder dans le vide, l'auto amputation de membres gangrenés et de masses tumorales (qui ont par la suite été déposées dans l'église), ainsi que des marmonnements périodiques et souvent incohérents.

En dehors de leur utilisation anormale, les champs servent principalement à la culture du navet. Les cadavres ne provenant pas de SCP-2133-1 ne subissent pas la régénération anormale. L'analyse des matières fécales de SCP-2133-1 récupérées indique une alimentation riche en protéines, bien que le navet semble être leur seule source de nourriture.

SCP-2133 a été découvert et confiné par la division P du GRU le 10/03/1936. Il fut placé sous la garde de la Fondation après la dissolution du l'URSS en 1991. Des documents d'archive suggèrent que la division P du GRU a eu connaissance de SCP-2133 à la suite d'une épidémie. Plusieurs villages ont été placés sous quarantaine le temps que des procédures adéquates soient mises en place afin de confiner et d'étudier SCP-2133.

L'épidémie est supposée avoir pour origine le retour d'une équipe de prospection minière qui a été exposée à SCP-2133, et en a contracté les maladies contagieuses. Les prospecteurs finirent par mourir, mais ont auparavant déclenché par inadvertance une épidémie en traversant des hameaux alors qu'ils se dirigeaient vers le sud.

Interviews:

Exploration :

La Force d'Intervention Mobile Beta-7 ("Les Chapeliers Paumés") fut en mesure de maîtriser les habitants de SCP-2133 sans perte, parmi les opérateurs de la Fondation comme parmi les entités SCP-2133-1. Une équipe d'exploration composée de douze opérateurs de la FIM Beta-7 fut équipée de radios, d'enregistreurs vidéos, de combinaisons hazmat de type B et d'une réserve d'air pur de 3 heures. Après avoir subi d'importants dégâts incendiaires, les vrilles SCP-2133-2 se sont rétractées dans le sol.

Au sein de l'église se trouvaient plusieurs fétiches (faits d'os et de cuir) et de la matière organique (identifiée par la suite comme étant de la masse tumorale) accrochés au toit par des crochets en fer et des chaînes. Une grande fissure a été découverte au centre du bâtiment, qui menait à un réseau de cavernes sous SCP-2133 qui s'est avéré se prolonger jusque sous les montagnes proches.

Plusieurs organismes, classés depuis en tant que SCP-2133-3, ont été découverts au bout d'environ 25 minutes d'exploration. Du fait de leur taille et de leur refus de partir, la FIM Beta-7 a abattu une unique instance de SCP-2133-3 et l'a ramenée pour autopsie.

Après avoir déposé le cadavre de l'instance de SCP-2133-3, les membres de l'équipe d'exploration ont remplacé leurs réserves d'air et sont repartis en mission. Au bout d'environ cinquante minutes d'exploration sans événement notable, les contacts radio et vidéo ont été perdus sans aucun signe de combat. Le contact radio a été rétabli après un silence d'environ six heures - le flux vidéo est resté coupé.

Source : SCP-2133 | Auteur original : MetaphysicianMetaphysician

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License