SCP-213
notation: +3+x
213Trad

SCP-213 manifestant ses propriétés anormales lors du confinement initial

Objet # : SCP-213

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-213 est confiné dans une cellule de confinement à haute sécurité pour humanoïde au sein du Site-77. La salle doit être entourée d'une zone de 10 mètres de large remplie de matériaux gazeux corrosifs pour la peau humaine. SCP-213 doit être informé de la nature de son confinement, pour prévenir la manifestation de ses effets qui se traduirait par des brèches de confinement supplémentaires. Deux membres du personnel de la sécurité armés de tuyaux à haute pression, de capsicine oléorésineuse et de grenades à toile de polymère doivent être postés à l’extérieur de l’unité de confinement en toutes circonstances.

Description : SCP-213 est un humanoïde mâle adolescent, mesurant 1,5 m et pesant 95 kg. SCP-213 est capable de rompre de force les liaisons entre les atomes de toute matière solide ou semi-solide par contact physique. Un flash de lumière intense est alors produit lorsqu'il le fait. SCP-213 peut utiliser n'importe quelle partie de son corps pour manifester cet effet, et l'a déjà utilisé pour désintégrer des projectiles lors de leur impact sur son corps. La manifestation de cet effet s'est avérée extrêmement douloureuse, avec une utilisation prolongée pouvant causer suffisamment de douleur pour rendre SCP-213 inconscient.

SCP-213 a été récupéré à Palo Alto, CA, lorsque des rapports à propos d'un garçon adolescent ayant été arrêté pour homicide après avoir ''vaporisé'' sa petite amie durant le coït ont atteint les agents intégrés dans le département de la police locale. Une enquête ultérieure a révélé les propriétés anormales de SCP-213. Cependant, au cours de son confinement initial, SCP-213 a vaporisé les agents tentant de l'appréhender. Au cours de la fusillade qui s'ensuivit avec FIM-████-██, SCP-213 a été en mesure de blesser 2 agents avant de se faire capturer. Les procédures de confinement de SCP-213 ont été finalisées le ██/██/19██, et celui-ci a été classifié en tant qu'Euclide.

Addendum 213-07 : SCP-213 a fait sa septième tentative d'évasion. Après avoir demandé une autre entrevue avec le Dr. ████, SCP-213 a attendu que l'équipe de sécurité la laisse entrer dans la chambre de confinement. Comme la majorité des procédures de confinement avaient été désactivées, SCP-213 a été en mesure d'appliquer son effet aux mesures de sécurité restantes et de briser son confinement. SCP-213 a tué le Dr. ████, ainsi que deux agents pendant la phase initiale de la brèche de confinement.

SCP-213 n'avait vu qu'une petite partie de l'installation et a été facilement appréhendé après avoir rencontré une forte résistance des équipes de sécurité. Percer sa cellule l'a suffisamment affaibli pour prévenir d'autres dommages aux autres unités de confinement. SCP-213 a été appréhendé dans la salle de repos du site, tentant de percer le sol. Toutefois, l'utilisation extensive de son effet l'a laissé incapable d'y parvenir.

Addendum 213-08 : SCP-213 a involontairement brisé son confinement le ██/██/20██. En raison de la nature de cette brèche, celle-ci a été sans conséquence. La vidéo de la cellule de SCP-213 prise à 03h15 du matin montre que son lit et une section du sol ont été affectés, ce qui a entraîné la chute de SCP-213 à un niveau inférieur. Une révision des procédures de confinement a été prévue.

Note des chercheurs
Suite à l'étude de cette vidéo, il est clair que SCP-213 n'a pas un contrôle aussi parfait de l'effet qu'il le croyait et est devenu plus coopératif pour établir une méthode pour mieux le contrôler et l'utiliser. Une vague conjecture de la part du personnel d'examen quant aux possibilités de ce qui se produirait si l'effet se déclenchait accidentellement, incluant l’auto-vaporisation de SCP-213, fut notée comme étant particulièrement utile à cet égard.

Addendum 213-09 :
07-██-████ : Au cours d'un examen physique de routine de SCP-213, des lésions ont été découvertes sur son dos, apparaissant sous forme de nodules lisses. Actuellement, il y a quatre nodules, formant un carré parfait sur le dos du sujet. La distance entre chaque point mesure exactement 15 cm. Du personnel médical a été assigné au confinement de SCP-213 afin d'observer et répondre rapidement aux changements de cet état. Des examens de suivi ultérieurs ont été programmés.

09-██-████ : Un examen de suivi a conduit à la découverte de deux autres nodules, situés au centre des paumes. SCP-213 rapporte une légère irritation, mais pas de douleur ou d'inconfort. Ces nodules résistent à la pression appliquée avec des instruments contondants ou tranchants. Lors d'une tentative visant à exciser un échantillon à l'aide d'un scalpel, le scalpel n'a pas réussi à couper la peau et s'est vaporisé après quelques secondes de pression appliquée. SCP-213 nie la responsabilité de cet événement. SCP-213 est devenu nettement plus apathique, et a exprimé ressentir une douleur extrême au niveau du dos et de l'estomac.

14-██-████ : SCP-213 a été déplacé en soins intensifs après constatation d'une crise spasmodique dans sa cellule de confinement. L'examen de SCP-213 montre dix (10) nodules supplémentaires apparus sur son dos. Une distance parfaite de 5 cm sépare chacun d'eux. SCP-213 ne ressent toujours aucune douleur. Du personnel médical supplémentaire a été attribué à SCP-213, qui restera en dehors de son confinement avec le personnel de garde standard pendant la semaine prochaine.

23-██-████ : Tous les nodules de SCP-213 ont disparu et ont été remplacés par de minces incisions d'un peu moins d'1 mm de large. Lors de l'inspection de ces nouveaux changements, l'examinatrice médicale a été témoin de l'ouverture de l'incision sur la paume gauche de SCP-213 et y aperçut un œil qui l'observait. SCP-213 a été placé dans l'aile médicale indéfiniment, en attendant d'autres modifications de la condition du sujet.

Addendum 213-10 : La source des effets de SCP-213 semble être une infestation parasitaire d'origine inconnue habitant son corps. Cette forme de vie n'a pas tenté de communiquer, mais observe toute personne en présence de SCP-213 à travers les lésions présentes sur le corps de SCP-213. SCP-213 a exprimé de la panique face à ce nouveau développement et a demandé à plusieurs reprises que l'entité soit retirée de lui. Toute demande de cette nature émanant de SCP-213 doit être refusée, dans l'attente de nouvelles recherches.

Note des chercheurs
L'organisme habitant SCP-213 n'apparaît sur aucune examen d'imagerie médicale que nous ayons à notre disposition. La nouvelle hypothèse est que l'effet anormal sert à fournir de la nourriture et un moyen de défense à l'entité, avec des tests répétés pour déterminer la nature de l'anomalie qui a conduit à une croissance accrue. SCP-213 a été placé dans un coma artificiel jusqu'à ce que de nouvelles recherches puissent être effectuées en ce qui concerne la nature de ce parasite. Une révision majeure des procédures de confinement a été demandée.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License