SCP-211
notation: +4+x
SCP-211.jpeg

Le couloir "blanc" de SCP-211, salle adjacente a ce qui semble avoir été une cuisine.

Objet # : SCP-211

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : À cause de la localisation de SCP-211 en milieu urbain, des industries polluantes et un redécoupage du quartier ont été mis en place aux alentours pour pousser le voisinage à quitter les lieux et pour dissuader quiconque d'élire domicile dans les environs. Les propriétés entourant SCP-211 sont actuellement sous le contrôle de la Fondation, et un garde armé a été posté dans les immeubles voisins. Tout individu n'ayant pas la permission d'être sur les lieux doit être éliminé à vue.

Plusieurs charges explosives ont été installées sur SCP-211, et doivent être examinées tous les ██ jours pour constater d'éventuelles dégradations. Si SCP-211 venait à devenir trop dangereux ou si la neutralisation de SCP-211 était demandée, celle-ci devrait être effectuée à l'aide des charges précédemment citées de façon simultanée.

Pour éviter une activation par inadvertance des mécanismes de défense de SCP-211, l'extraction de SCP-211-1 doit avoir lieu par moins de █ pages par heure.

Description : SCP-211 est un bâtiment à deux étages situé dans un quartier abandonné de la ville de ███████. Les enregistrements en provenance des archives de ██████ indiquent que le bâtiment était à l'origine destiné à la classe moyenne, et appartenait à G██████ S███████████ (aujourd'hui décédé de façon naturelle). Dès le décès de ce dernier, tout le mobilier a disparu, excepté l'éclairage et un radiateur (photographie ci-dessus). Notons que la plupart des interrupteurs correspondants aux ampoules n'ont pas été découverts, les rendant inutiles. De plus, l'architecture du bâtiment est intégralement couverte de feuilles de papier, estimées au nombre de ███ ███, désignées collectivement comme étant SCP-211-1.

Compte tenu de ces circonstances, SCP-211 se trouve dans des conditions déplorables. Plusieurs taches de moisissure et de pourriture se répandent sur SCP-211, ce qui risque de provoquer l'effondrement d'une grande partie du premier étage, et la tentative de démolition du 4 mai (voir le document 211-01) a laissé une large brèche sur le mur orienté sud.

Les feuilles de SCP-211-1 ont des origines et des aspects différents : vierges, couvertes d'images, arrachées de livres (la plupart du temps d'encyclopédies ou de romans), des impressions de pages internet etc. Le papier peut avoir différentes couleurs ; de fait, la photographie ci-dessus a été prise au seul endroit où toutes les feuilles qui couvrent le mur sont blanches. Des piles de papier ont été découvertes dans le sous-sol du bâtiment, ayant peu ou pas de point commun entre elles. La seule caractéristique permettant de les identifier est que le côté des feuilles est anormalement tranchant et que si une portion de SCP-211-1 est retirée, davantage de feuilles apparaissent (d'origine inconnue) pour les remplacer. Les recherches sont en cours, mais jusqu'ici, individuellement, les parties de SCP-211-1 semblent avoir un but au delà de [SUPPRIMÉ: voir Addendum 211-01 ] et de défense.

Document 211-01

Le statut de SCP a été attribué à SCP-211 après que le bâtiment ait été condamné à la démolition le 4 mai 2███, lorsque le bâtiment a "attaqué" l'équipe de démolition (dès lors appelé incident Zéro). Le document qui suit est l'interview de E████ R████████, l'un des quatre survivants, menée par le Dr.Spinoza.

<Début du rapport>
Dr. Spinoza: Nom et profession s'il vous plaît.

Interviewé : E████ R████████, employé chez ███████ Construction. Enfin, à mi-temps. Je ne peut plus vraiment faire mon travail avec une jambe estropiée, si ?

Dr. Spinoza : Je compatis. Je vous prie de nous décrire ce qu'il s'est passé lors de la tentative de démolition de [DONNÉES SUPPRIMÉES].

R████████ : Bien, nous - enfin, ███████ Construction en tout cas - étions chargés de détruire ce truc, donc nous avons cherché le meilleur moyen de le faire. Nous avons exclu la possibilité de saper pour une raison quelconque. Quelque chose en rapport avec [DONNÉES SUPPRIMÉES]. La raison principale est que la direction a décidé que quelques bulldozers feraient l'affaire.

Dr. Spinoza : Y a-t-il eu une action de la part du bâtiment avant que vous ne commenciez à de le démolir ?

R████████ : Pas vraiment. On est entrés dedans après avoir fait des tests et tout un tas de trucs dans le genre. On a trouvé les fondations, fait des blagues à propos de tout le papier qui recouvrait l'endroit. La seule chose qui se soit passée avant qu'on débute la démolition c'était… ouais, quand on est allés au sous sol et qu'un autre gars, j'ai oublié qui, a commencé à retirer des pages du mur, juste pour voir dans quel état se trouvaient les fondations. Un gros tas de feuilles est tombé du plafond, sorties de nulle part, sur le gars, et il a reçu une belle collections de coupures de papier. Son équipement était coupé comme pas possible. Je veux dire, ses vêtements, son chapeau, et ses lunettes, vous voyez. Tout découpé, il avait une putain de fente dans ses lunettes. Une chance qu'il portait des lunettes, ça je vous le dis.

Dr. Spinoza : Ensuite ?

R████████ : Bah, on a pas vraiment aimé le fait d'être dans une maison pleine de couteaux vous voyez, donc on l'a sorti de la. En dehors de ça, rien ne s'est passé.

Dr. Spinoza : Et le 4 mai ?

R████████ : Bien, on avait tout préparé, et commencé a conduire une paire de bulldozers vers le bâtiment quand tout le papier du mur -extérieur, hein ?- , est comme tombé de lui même. Après, faut que je précise, il n'y avait pas un pet de vent, donc on a pensé que, bah, le bâtiment se cassait la gueule, et on a décidé de l'aider, et puis il y a eu un grondement - du genre qu'on peut entendre par dessus le bruit d'un bulldozer - et tout le papier a volé dans les airs et a tout découpé sur son passage !

[FIN DE L'INTERVIEW SUPPRIMÉE]

<fin du rapport>

Document 211-02

Lorsque D-19905 a récupéré l'objectif, une pile de SCP-211-1 s'est détachée et lui est tombée dessus. D-19905 a survécu, souffrant de lacérations aux bras, aux jambes et au visage, mais a réussi a extraire des feuilles collectées dans SCP-211.

Addendum 211-01
Depuis le commencement de la récupération de SCP-211-1, de nombreux livres ont été identifiés. Les ouvrages concernés sont les suivants :

  • une copie de 19██ de Mein Kampf, d'Adolf Hitler trouvée dans la bibliothèque de ████████.
  • Un livre de code Java, imprimé en 19██, découvert dans une vieille librairie non loin du site-17.
  • [SUPPRIMÉ], actuellement situé dans la librairie du congrès des Etats-Unis.
  • Trois impressions de transmissions décodées japonaises ayant un rapport avec le projet de cryptanalyse MAGIC durant la seconde guerre mondiale.
  • Le dessin du Document-211-02.
  • etc.

Aucun document en rapport direct avec la Fondation n'a actuellement pu être découvert ; cependant, la sécurité a été améliorée dans l'éventualité d'un risque de fuite d'informations.

Addendum 211-02
Un phénomène récent concernant SCP-211 a mené à des recherches plus approfondies. Le 28 mars ████, trois feuilles de SCP-211-1 ont été découvertes dans l"entrée" de SCP-211. L'examen de ces fiches a démontré qu'il s'agit de mémos de protocoles de la Fondation à l'intention du Dr.Spinoza, l'intervieweur de E████ R████████. Après avoir été interrogé, Spinoza (qui était au site-17 pour un autre projet) a déclaré avoir remarqué que ces notes avaient disparu peu de temps après qu'il ne les reçoive, ce qui ajoute ceci à [DONNÉES SUPPRIMÉES ].

Depuis cette date, il y a eu █ autres brèches de confidentialité concernant SCP-211-1, et plusieurs d'entre elles concernent directement SCP-211 en tant que sujet d'étude. La reclassification de l'objet en Euclide est en cours

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License