SCP-2108

Objet no : SCP-2108

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : L'entrepôt abandonné contenant SCP-2108 a été acquis par la Fondation et désigné Cœur du Site de Confinement-2108. Aucun membre du personnel de la Fondation ne doit entrer dans le Cœur du Site-2108 à moins que cela ne soit strictement nécessaire pour des tests ; les opérations générales du Site-2108 doivent avoir lieu dans les autres bâtiments du Site. Le Cœur du Site-2108 doit faire l'objet d'une sécurité appropriée à un Site sensible de la Fondation. Lorsque cela est possible, les objets et les circonstances connus pour affecter les propriétés de SCP-2108 doivent être gérés aux distances connues de perturbation minimale.

SCP-2108 lui-même doit être gardé sous surveillance constante dans une pièce scellée et opaque. Toute tentative de déplacement de SCP-2108 ou de modification de ses propriétés doit être évitée. La chambre de confinement doit être nettoyée quotidiennement par des drones télécommandés ou automatisés, afin d'éliminer tout organisme vivant pesant plus de 0,5 g.

Aucun organisme vivant ne doit être exposé à SCP-2108 ou SCP-2108-A. Les vidéos doivent être converties en nuance de gris ou en fausses couleurs avant d'être visionnées. Lorsqu'une observation directe est nécessaire, le membre du personnel doit porter des vêtements opaques couvrant tout le corps et des lunettes teintées afin de bloquer les pics spectraux caractéristiques de SCP-2108-A. Une exposition cutanée à SCP-2108-A de 80 J/kg sur une période de dix semaines est disqualifiante pour toute interaction ultérieure avec SCP-2108.

Les instances de SCP-2108-B doivent être confinées dans des enclos adaptés à l'espèce à au minimum 10 km du Site-2108, sauf lorsqu'elles sont autorisées à subir des tests. La création délibérée d'instances de SCP-2108-B nécessite l'autorisation préalable du chef du projet SCP-2108 et doit dans tous les cas utiliser le moins de sujets possible et les sujets les plus petits.

Description : SCP-2108 est un objet lumineux ressemblant à une étoile miniature avec une chromosphère de 1 à 4 m de diamètre, dont la couleur varie du jaune-orange au vert. Il est sélectivement intangible et peut-être immatériel, mais semble similaire dans sa structure et sa composition à une étoile de la séquence principale d'environ une masse solaire ; sa surface comporte des granules visibles et des taches solaires, il semble subir des éruptions périodiques et il dispose d'une couronne gazeuse de 0,5 à 6 m de profondeur. Il émet de 1,8 à 15,3 kW de lumière, un niveau biologiquement insignifiant de rayonnement exotique [DONNÉES SUPPRIMÉES] et très peu de chaleur rayonnante. Il ne peut pas être déplacé ou affecté par une manipulation physique délibérée, sauf par certaines instances de SCP-2108-B (voir ci-dessous).

Les propriétés spécifiques de SCP-2108, telles que la taille, l'emplacement, la masse, la luminosité absolue, le spectre, etc., varient d'une manière mal comprise. Toutes ses propriétés sont corrélées de manière non linéaire entre elles ainsi qu'avec au minimum douze autres facteurs. Ces corrélats supplémentaires n'ont pas été entièrement distingués, mais il est supposé qu'ils incluent le flux actuel de vent solaire, les forts champs magnétiques locaux, le mouvement de tous les individus de l'espèce Corvus à moins de 13 m de l'objet, l'étendue des prochaines éclipses solaires et lunaires prévues, le temps écoulé depuis qu'une réaction de fission nucléaire incontrôlée s'est produite dans l'hémisphère Nord et le nombre et la masse combinée des instances existantes de SCP-2108-B.

La lumière et les radiations émises par SCP-2108 sont désignées SCP-2108-A. Son spectre varie légèrement, comme toutes les propriétés de SCP-2108, mais conserve toujours des pics caractéristiques à 663, 615, 448 et 297 nm (c'est-à-dire dans le rouge, l'orange, l'indigo et le proche ultraviolet). De plus, la sortie de rayonnement exotique de l'objet est sa seule propriété prévisible : il s'agit toujours d'une fonction connue du spectre électromagnétique de SCP-2108-A.1

Une exposition intense ou prolongée à SCP-2108-A sans modifications provoque un syndrome de transformation mal compris chez les organismes vivants, qui sont alors désignés SCP-2108-B. La vitesse et l'inconfort de la conversion de SCP-2108-B sont directement proportionnels à la vitesse et à l'intensité avec lesquelles la dose transformatrice de SCP-2108-A a été délivrée.2 Sans exposition continue à SCP-2108-A, les instances de SCP-2108-B reviendront ensuite invariablement à leur état d'origine dans les huit semaines (voir l'Addendum 2108-E-46693).

Il est supposé que les changements présents dans SCP-2108-B résultent au moins en partie de l'interférence de repliement des protéines par de nouvelles substances produites lors de l'absorption cutanée de SCP-2108-A. Les effets précis varient selon les taxons, mais comprennent généralement une augmentation de la pigmentation externe, la production de nouveaux pigments avec des spectres d'absorption liés à SCP-2108-A et, dans les organismes autotrophes, un nouvel ensemble d'organites photosynthétiques et de voies mieux optimisées pour l'utilisation de SCP-2108-A. Les effets structurels et au niveau des organes sont généralement subtils, avec des changements plus prononcés affectant le métabolisme et la biochimie de l'organisme. Une exposition prolongée peut produire des effets structurels plus drastiques ; des propositions de tests sont actuellement à l'étude. Voir l'Addendum 2108-1 pour une liste partielle des altérations de SCP-2108-B.


Addendum 2108-1


Addendum 2108-2


Addendum 2108-E-46693


Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License