SCP-2085
notation: +6+x

Objet # : SCP-2085

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-2085 est confiné dans une Unité de Confinement pour Humanoïde Type-05 modifiée. Aucune tentative visant à isoler ou à extraire SCP-2085-1 n'est autorisée tant que les implants de confinement de SCP-2085 ne peuvent pas être répliqués de manière efficace. Dans le cas où SCP-2085-1 parviendrait à se débarrasser des implants de confinement, SCP-2085 et SCP-2085-1 devraient être éliminés.

SCP-2085 requiert une alimentation sous forme liquide, selon les spécificités détaillées dans le Document 2085-MED.

Toutes les instances de SCP-2085-A doivent être confinées dans des Unités de Confinement pour Humanoïde Type-05 séparées. Des bloqueurs de réseau sans fil doivent être installés dans la zone environnante afin d'empêcher toute communication entre les spécimens. Les spécimens de SCP-2085-A doivent être placés sous sédatifs et entravés avant toute sortie de leur unité de confinement, ainsi que dans toute situation qui requiert l'accès à la chambre de confinement.

Description : SCP-2085 est un être humain masculin d'origine ethnique indéterminée, âgé d'environ 40 à 55 ans, mesurant 1,7 mètres et pesant 68 kilogrammes. SCP-2085 est en mauvaise santé, avec des complications telles qu'un déficit en vitamine D (actuellement réduit grâce à un changement d'alimentation), un syndrome d'irradiation aigu (les symptômes indiquent au moins trois doses à ~2 Gy), et des cicatrices importantes causées par des ulcères de la peau sévères et répétés. SCP-2085 parle couramment l'anglais et est généralement coopératif avec le personnel. SCP-2085 porte une tenue S1035 ACES1 en toutes circonstances, généralement accompagnée d'un peignoir de douche rouge et d'un chapeau de sorcier en feutrine rouge. SCP-2085 a été autorisé à conserver ces objets afin d'encourager sa coopération.

SCP-2085 a subi plusieurs améliorations cybernétiques et génétiques conséquentes, incluant :

• L'adaptation du système digestif à une alimentation liquide. Le point d'entrée de l’œsophage et le point d'évacuation sont intégrés à la combinaison spatiale.
• Des modifications de l'épiderme afin de réguler la transpiration et réduire les dommages d'abrasion causés par un usage intensif de la combinaison spatiale.
• La modification des glandes sébacées pour que celles-ci secrètent un biofilm artificiel accélérant la régénération de la peau. Ce biofilm confère également à SCP-2085 une forte odeur de menthe.
• Le remplacement de onze (11) doigts et orteils manquants.
• Des implants de confinement pour SCP-2085-1.

Voir le Document 2085-EXP pour tout complément d'information lié aux améliorations connues.

Ces modifications semblent s'être ajoutées les unes aux autres sur plusieurs années via une grande variété de sources. Par exemple, de nombreuses parties des implants de confinement de SCP-2085-1 ont été remplacées ou modifiées, et les trois prothèses remplaçant des doigts manquants sur la main gauche sont toutes de conception et de qualité différentes. D'après SCP-2085, le plus ancien de ces implants date de 2010, et le plus récent date de trois semaines avant sa récupération par la Fondation.

SCP-2085-1 est une masse fibreuse mobile et auto-duplicante de nano-matériaux de carbone, située dans la cage thoracique de SCP-2085, et comportant des excroissances s'étendant jusqu'au foie, au pancréas, à la vésicule biliaire, à la colonne vertébrale et au poumon gauche. La croissance de SCP-2085-1 et sa consommation des organes de SCP-2085 a été interrompue par l'ajout de plusieurs implants de confinement utilisés pour couper toute communication entre les excroissances et les nodules de contrôle, contrecarrant le processus de duplication.

La vitesse de duplication de SCP-2085-1 en l'absence de l'influence de ces implants de confinement est inconnue : les périodes d'activité de SCP-2085-1 se produisent en moyenne une fois tous les trois mois et causent une douleur intense à SCP-2085. SCP-2085 a déclaré pouvoir communiquer avec SCP-2085-1 pendant ses périodes d'activité, mais cette affirmation ne peut pas être confirmée.

SCP-2085-A est un groupe de cinq être humains féminins cybernétiquement améliorés, d'origine japonaise, désignés de SCP-2085-A-1 à SCP-2085-A-5. Les instances de SCP-2085-A sont génétiquement identiques, mesurent entre 1,9 et 2 mètres, et pèsent entre 70 et 95 kilos. Les variations de taille et de poids peuvent être attribuées au processus d'amélioration cybernétique. Les sujets parlent couramment le japonais, le russe et l'anglais, et sont généralement non-coopératifs avec le personnel. Huit tentatives d'évasion ont été perpétrées par SCP-2085-A entre le confinement initial et le ██/██/2013, sans succès. SCP-2085-A-4, en particulier, est à l'origine de cinq des huit tentatives. Aucune nouvelle tentative n'a été faite après le ██/██/2013.

A l'instar de SCP-2085, les spécimens de SCP-2085-A ont subi plusieurs améliorations cybernétiques et génétiques conséquentes, incluant :

• Un épissage génétique à but cosmétique de la physiologie de Felis catus, incluant des oreilles, une queue, et un pelage de couleur variée. La queue est préhensile et capable de tenir de petits objets.
• Des coussinets à forte adhérence sous les pieds et les mains.
• Des lames rétractables dans les extrémités et les jointures des doigts.
• Des implants oculaires à vision thermique, affichage intégré, et équipement d'enregistrement.
• Des fibres musculaires augmentées de nanofibres de carbone et un endosquelette renforcé.
• Un système de communication sans fil avec un réseau local stratégique.
• Des glandes distribuant un composé chimique atténuant la douleur, augmentant la réceptivité sensorielle et altérant les phéromones.

Les implants de SCP-2085-A sont d'une meilleure qualité que ceux découverts chez SCP-2085, et ne présentent aucun signe de modification après leur installation. Les implants sont d'une conception uniforme, indiquant qu'ils proviennent tous d'une source unique.

Voir le Document 2085-A-EXP pour tout complément d'information lié aux spécimens SCP-2085-A.

Une connexion a été établie entre SCP-2085, SCP-2085-A et de nombreuses opérations criminelles ayant eu lieu entre 2010 et 2013, impliquant des fraudes, des vols, des kidnappings, du chantage, de la possession de matériaux radioactifs, du sabotage industriel, des détournements de fonds, du non-respect de copyright, du piratage, de la possession de drogues avec intention de les revendre, et de l'évasion fiscale. Les cibles de ces opérations étaient presque toujours des organisations criminelles. La zone d'opération de SCP-2085 s'étendait principalement à la Russie, la Chine, le Japon et l'Asie du Sud-Est. L'emplacement de la base d'opération de SCP-2085, si celle-ci existe, est inconnu, de même que toute connexion à un autre groupe. Les possessions récupérées du groupe consistent exclusivement en l'équipement que ses membres possédaient lors de leur récupération.

SCP-2085 et SCP-2085-A furent initialement récupérés le ██/██/2013 à Kowloon, Hong Kong, au cours d'un cambriolage perpétré par le groupe contre la triade Sun Yee On. L'incident fut maquillé en lutte rivale entre ce gang et la triade rivale 14K.

Document 2085-A-EXP

Taille : 1.95 m
Poids : 83 kg
Pelage : Tricolore
Notes : Bras droit entièrement tatoué, importante cicatrice faciale. Supposée être le bras droit de SCP-2085.2

Entretien de Récupération

Chercheur ██████ : Veuillez indiquer votre nom pour l'enregistrement.

SCP-2085-A-1 : Major Motoko Kusanagi3 représentant la Compagnie du Lapin Noir.

Chercheur ██████ : Pouvez-vous nous expliquer les activités de votre compagnie ?

SCP-2085-A-1 : Nous sommes un groupe de sécurité privée employé en freelance. Pour résumer, nous faisons de tout. Sécurité, livraisons, anniversaires…

Chercheur ██████ : Anniversaires ?

SCP-2085-A-1 : Une longue histoire, et un désastre total.

Chercheur ██████ : D'accord. Pourriez-vous développer ?

SCP-2085-A-1 : Non. Soyons honnêtes : nos organisations respectives sont, dans leur meilleur jour, à la limite de la légalité. C'est évident, et c'est inutile de le nier. Vous ne nous faites pas confiance, et nous n'allons certainement pas vous faire confiance. En prenant ça en compte, ça serait mieux pour tout le monde que nous nous contentions de nous ignorer mutuellement.

Chercheur ██████ : J'ai bien peur que ce ne soit pas possible pour le moment.

SCP-2085-A-1 : Comme vous voudrez.

Interview enregistrée le ██/██/2014.

<Début du rapport>

Chercheur ██████ : Merci d'avoir accepté de nous parler, A-1.

SCP-2085-A-1 : Ne me remerciez pas trop vite. Magicien va essayer de faire un truc.

Chercheur ██████ : Comment le savez-vous ?

SCP-2085-A-1 : Ça fait des mois qu'on est ici. Il doit devenir fou d'ennui. Vous pouvez sûrement déjà en voir les signes. Il parle moins, il élude les questions, il est nerveux, il fait les cent pas dans sa cellule, et il s'ennuie comme un rat mort.

[Croise les bras]

Je vais le dire clairement. Nous, à la Compagnie, nous avons beaucoup de rêves, et Magicien ne fait pas exception. Les rêves coûtent beaucoup d'argent. L'argent, ça ne se gagne pas en restant tous assis sur nos fesses dans cet endroit. Quatre mois, c'est trop long, c'est suffisamment long pour que certains trucs commencent à se démanteler et que des dates cruciales pour certains plannings soient dépassées. Moi, je suis une femme patiente, je peux jouer l'attentisme, mais Magicien ? Plus longtemps il est enfermé ici, plus il y a de chances qu'il essaie de faire son grand héros et qu'il mette au point une évasion. A ce stade, c'est pratiquement garanti.

Chercheur ██████ : Que pensez-vous qu'il va faire ?

SCP-2085-A-1 : Un truc stupide. Un truc bruyant et évident et terriblement stupide. Un truc qui va lui valoir un grand coup de pied dans les dents. Il est davantage dangereux pour lui-même que pour n'importe qui d'autre quand il est comme ça.

Chercheur ██████ : Nous le mettrons sous surveillance accrue.

SCP-2085-A-1 : Merci. Et, si vous voulez bien, dites-lui qu'on va bien. Et ajoutez "Foutus raisins secs".

Chercheur ██████ : Excusez-moi ?

SCP-2085-A-1 : C'est rien. Juste une blague entre nous.

<Fin du rapport>

██/██/2014 : Suite à l'étude des déclarations de SCP-2085-A-1 et à l'observation du comportement de SCP-2085, une surveillance accrue de SCP-2085 a été autorisée par le Directeur du Site ██████████.

Addendum-02 : Le rapport suivant a été enregistré le ██/██/2013.

<Début du Rapport>

Chercheur ██████ : SCP-2085, puis-je vous poser quelques questions ?

SCP-2085 : Mmh ? Oh. Ouais. Pas de souci. Juste une seconde.

[SCP-2085 met son peignoir et son chapeau de sorcier, déplace la chaise jusqu'à la fenêtre prévue pour les entretiens, et s'assied.]

SCP-2085 : Et voilà. Posez vos questions.

Chercheur ██████ : Très bien. Pour commencer, nous aimerions que vous nous parliez de votre histoire : votre nom, d'où vous venez, des informations basiques de ce genre.

SCP-2085 : Euh… Je suis un magicien de l'espace, et je viens de l'espace.

Chercheur ██████ : Ça ne nous aide pas vraiment, SCP-2085.

SCP-2085 : Écoutez, c'est pas important. En fait, je suis un type banal qui vient d'un milieu banal. Si Monsieur Tout-le-Monde et Monsieur Lambda étaient un couple gay qui adopte un fils, je serais le voisin d'à côté qui n'est même pas mentionné dans le journal.

Chercheur ██████ : Très bien. Ceci étant dit, nous aimerions que vous nous parliez de vos assistantes.

SCP-2085 : Oh, les filles ? Elles sont géniales, pas vrai ? Vous n'avez pas idée des mauvais pas dont elles m'ont tiré. Il y eu cette fois à Moscou, quand -

Chercheur ██████ : Nous pouvons garder ça pour une autre fois. Nous sommes davantage intéressés par votre rencontre.

SCP-2085 : [Soupire] C'est une histoire assez intéressante. J'étais dans une mauvaise passe de ma vie, à l'époque. Toujours en train de courir partout, en essayant de réparer toute cette merde, [Tapote sa poitrine] en me demandant si tout ça avait un sens ou si je ferais mieux de laisser tout tomber et de mourir. Vampirisé de tout mon argent pour des implants installés par des gens de mauvaise fréquentation. L'un d'entre eux s'est avéré prendre des commandes pour des gros pontes qui avaient besoin de gardes du corps balaises comme des gorilles ou pour de riches pervers qui voulaient des jouets sexuels. J'étais à la clinique pour récupérer de nouveaux morceaux, et en plein milieu du processus d'implantation, BOUM ! Une grosse explosion, et ces cinq-là débarquent dans la pièce avec des flingues. J'ai essayé de m'enfuir, avec ma cage thoracique à moitié ouverte, parce que quand une dame japonaise de deux mètres et quatre-vingt kilos avec un fusil d'assaut charge à travers un mur, tu cours. Ensuite, il y a eu une longue série de déboires et de combines où on s'est re-rencontrés, séparés, retombés dessus, où on s'est fait canarder par les associés du mec, où on a canardé les associés du mec en retour, où on s'est sauvé la vie mutuellement plusieurs fois, [En aparté] en général, c'était plutôt à elles de me sortir le cul des flammes, [Fin de l'aparté], et on a volé un bateau, et on a filé aussi vite que possible loin du Japon.

On a improvisé la charte de la Compagnie du Lapin Noir pendant la première nuit qu'on a passée en dehors du pays, sur le bateau. C'était leur idée, j'ai juste été choisi par défaut pour représenter notre organisation à cause de ma belle gueule farouche et de mon charisme naturel. C'est pas comme si je pouvais participer à toute la partie physique du travail, de toutes façons. Mais c'est juste à ce moment là, pendant qu'on travaillait sur les derniers détails, que j'ai eu l'inspiration. Ce genre d'inspiration qui n'arrive qu'une fois dans ta vie et chamboule toute ton existence. Elles combattaient toute la merde que la vie leur avait balancé. Je pouvais le faire aussi. Alors je l'ai fait. Je n'étais pas un mec en train de mourir à cause d'un cancer hyper agressif dans sa poitrine : j'étais le Magicien de l'Espace.

[Pause]

Et nous sommes tous amis depuis. Je sais pas ce que je ferais sans elles. Je mourrais, probablement. Vous avez intérêt à bien les traiter, au fait.

Chercheur ██████ : C'est le cas.

SCP-2085 : Bien.

Chercheur ██████ : Pourriez-vous expliquer ce qu'est cette entité qui vit actuellement à l'intérieur de vous ?

SCP-2085 : Ah. Rouge. Une longue histoire, ça.

Chercheur ██████ : Nous avons le temps.

SCP-2085 : Je vais faire court, de toutes façons. Basiquement, ce truc, Rouge, c'est mon opposé. Mon genre de jumeau maléfique. Tombé du ciel dans une météorite il y a quelques hivers de ça. Rouge n'a plus d'espoir, plus de place pour ses rêves, et tout ce qu'il peut faire, c'est pomper ma vie et attendre. Il ne lui reste plus que le désespoir, à Rouge, alors tous ceux qui ont de l'espoir, des rêves, il les déteste. C'est la version courte.

Chercheur ██████ : Mmmmh. Une dernière question : pourquoi ce costume ?

SCP-2085 : Ça ? Facile. C'est un symbole. Un truc de super-héros. Ça aide les gens à y croire plus facilement, parce que souvent, c'est plus facile de croire en un symbole ou un logo qu'en une personne. Le monde n'aime pas que les gens aient foi en d'autres gens, alors on doit se débrouiller avec des symboles.

Je veux dire, regardez un groupe de gosses qui s'amusent au terrain de jeu et prétendent être des héros. Ils voient le monde, le regardent bien en face, et ils font "Non, va te faire voir, le monde, je vais faire quelque chose de mieux, je vais être quelque chose de mieux." Il ne vont pas rigoler en voyant les magiciens de l'espace et les filles-chats-cyborg, parce qu'ils veulent être les magiciens de l'espace et les filles-chats-cyborg. Ils vont se fabriquer des vaisseaux spatiaux et aller sur la Lune et ne laisseront rien se mettre en travers de leur chemin. Mais ensuite, ils grandissent, et découvrent que le monde est construit sur des rêves brisés. Ils sacrifient leurs rêves au monde afin de trouver leur place dans le système, et le monde leur dit de se fabriquer une boite. Ils s'enferment dans la boite, et ils y restent jusqu'à leur mort, et les boites continuent de s'entasser jusqu'à la fin de l'univers. C'est contre ce concept de la boite que les filles se battaient. C'est cette boite contre laquelle je me bats. Nous allons être ce que le reste du monde pourrait être, faire ce que le reste du monde pourrait faire, prendre tous ces rêves et les rendre à leurs propriétaires. Si on doit se salir les mains, qu'il en soit ainsi. Le monde est sale, et il faudra qu'on fasse avec jusqu'à ce qu'on puisse construire quelque chose de mieux. Nous allons rappeler au monde ce que ça fait de vivre en dehors d'une boite.

<Fin du rapport>

Auteur original : DjoricDjoric
Source Originale : The SCP Foundation
Date : 22/11/2013
Lien : SCP-2085

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License