SCP-208-FR
notation: +13+x

Objet # : SCP-208-FR

Niveau de Menace : Jaune

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Un groupe de six agents de la Fondation doit résider en permanence au sein de SCP-208-FR, chaque agent devant représenter un membre d'une famille aristocratique : un "père", une "mère", un "fils", une "fille", un "grand-père" et une "grand-mère". Les agents ayant une apparence juvénile ou âgée sont à privilégier pour les rôles correspondants. Les agents nerveux de nature ne doivent pas prendre part au confinement de SCP-208-FR. Les agents assignés à SCP-208-FR ne doivent pas être réaffectés ailleurs sans une autorisation délivrée par le superviseur du confinement, et tout Classe-D assigné doit être exempté de toutes les procédures habituelles de fin de mois.

Les agents affectés ne doivent pas quitter le rôle qui leur est assigné au sein de SCP-208-FR, quelle que soit la situation pouvant y avoir lieu. En cas "d'état d'alerte", les individus responsables doivent quitter les lieux ou être évacués au plus vite, et les autres habitants doivent éviter le plus possible de se retrouver dans la même pièce que les individus responsables (Voir l'Incident 208-FR-3).

Les agents assignés à SCP-208-FR doivent s'abstenir d'amener des objets à l'intérieur du manoir si ceux-ci n'ont pas une utilité avérée, tels que le remplacement de matériel électroménager. Les denrées alimentaires et les objets consommables tels que des mouchoirs et du papier toilettes ne sont pas concernés par cette mesure. De même, les agents doivent y ramener dans les 24 heures tout objet pris à l'intérieur de SCP-208-FR.

SCP-208-FR ou son contenu ne doivent surtout pas être endommagés. Le "fils" et la "fille", s'ils doivent jouer en intérieur, sont tenus de ne pas se lancer dans des activités pouvant potentiellement provoquer des dommages matériels, et de réserver ceux-ci au périmètre extérieur. De plus, aucun animal n'est toléré à l'intérieur de SCP-208-FR (Voir les Incidents 208-FR-2 et 208-FR-4).

Dernière mise à jour des Procédures : Aucune agression physique ne doit avoir lieu envers les habitants du manoir, y compris de leur propre part. Les agressions verbales sont à éviter, afin de limiter les risques d'escalade jusqu'à des agressions physiques (Voir l'Incident 208-FR-6). Les autres types de contacts physiques, notamment affectifs, sont à l'inverse encouragés.

Description : SCP-208-FR est un manoir de style élisabéthain situé dans une plaine près de la ville de ████████, en Angleterre. Il possède un sous-sol, un rez-de-chaussée, et trois étages dont un grenier, tous luxueusement aménagés. SCP-208-FR se trouve au centre d'un grand terrain de 12400 m² délimité par un mur d'enceinte de deux mètres cinquante de haut surmonté d'une grille d'un mètre soixante-dix de haut. Un portail en métal de trois mètres de haut situé au Sud de la propriété est la seule entrée officielle au sein du domaine. Sur celui-ci se trouvent une pelouse recouvrant la presque totalité du terrain, un bosquet arboricole d'environ 800 m² situé au Nord-Est de SCP-208-FR, et un massif de roses rouges d'environ 50 m² situé à l'Ouest de SCP-208-FR. Ces éléments et le terrain lui-même ne semblent présenter aucune anomalie.

Tout objet présent à l'intérieur de SCP-208-FR, à l'exception notable des vêtements portés par des êtres vivants, est capable de se déplacer de façon indépendante sans intervention extérieure apparente ; ces objets sont désignés SCP-208-FR-1. La vitesse de déplacement est relativement lente, n'excédant pas la vitesse de marche d'un homme adulte. Les instances sont, de plus, capables de bonds si elles doivent accéder à une surface en hauteur. Toutefois, cette anomalie ne se produit que lorsque les instances de SCP-208-FR-1 ne sont pas observées directement ; des caméras n'affectent pas ces déplacements. Par cet effet, les pièces de SCP-208-FR sont constamment réaménagées lorsque aucun individu ne s'y trouve, mais ce tout en gardant la cohérence d'un lieu de vie habituel : par exemple les canapés resteront face à la télévision, les chaises autour d'une table. Dans le cas où une instance se retrouve hors de sa pièce désignée pendant plus de 24 heures, celle-ci tentera d'y retourner par le chemin le plus court. Par eux-mêmes, ces déplacements ne représentent pas de dangers autre que l'égarement d'affaires personnelles ou une nervosité accrue des occupants des lieux, mais en conséquence, il est nécessaire de limiter le plus possible la sortie d'objets de l'enceinte de SCP-208-FR.

Le comportement des instances de SCP-208-FR-1 change toutefois drastiquement si SCP-208-FR entre en "état d'alerte" : s'il est victime de vandalisme, volontaire ou involontaire, si ses occupants sont menacés d'une quelconque manière, ou si ses occupants ne correspondent plus aux rôles qu'ils sont sensés représenter. Dans ces conditions, les instances se déplacent toujours hors de vue des individus, mais plus rapidement et de manière beaucoup plus hostile, cherchant activement à attaquer ceux considérés comme responsables de l'état d'alerte. Les instances ne quitteront pas leurs pièces attribuées, même si elles chercheront généralement à repousser les individus vers des pièces où les objets dangereux sont plus nombreux. Il est à noter que bien que SCP-208-FR-1 évitera autant que possible d'attaquer avec des instances fragiles, aucune ne doit être sous-estimée, celles-ci pouvant aller jusqu'à [DONNÉES SUPPRIMÉES].

SCP-208-FR semble être doué de conscience, et a démontré une capacité à entrer en communication avec les individus résidant en son sein de manière télépathique, bien que la source de cette télépathie n'a pas encore pu être déterminée. Il n'est pas certain à l'heure actuelle si SCP-208-FR entend les éventuelles réponses des habitants à ses messages télépathiques, mais aucun dialogue n'a pu être instauré ; jusqu'ici, tous les messages émis par SCP-208-FR avaient une nature informative, annonçant que le repas était servi ou que l'état d'alerte était déclaré. Il est théorisé que SCP-208-FR a le contrôle total des instances de SCP-208-FR-1 de par leur synchronicité aux événements pouvant survenir dans le manoir.

Les visiteurs extérieurs ne sont pas interdits au sein de SCP-208-FR, tant que ceux-ci suivent les mêmes indications que pour les membres de la "famille" et ne les exposent pas en tant qu'usurpateurs. Des domestiques semblent pouvoir y résider aux côtés de la "famille", mais ils n'impactent pas l'équilibre de SCP-208-FR comme les membres le font (voir Addendum 208-FR-1). Par ailleurs, comme SCP-208-FR se charge lui-même de la majorité des tâches ménagères, des domestiques sont par essence superflus - à l'exception de jardiniers, étant donné que SCP-208-FR n'affecte pas le reste du terrain.



Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License