SCP-2073
notation: +2+x
blank.png

Objet no : SCP-2073

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : L’actuelle itération de SCP-2073-A reste confinée dans une cellule de confinement pour humanoïde au sein du secteur de recherche ésotérique de la Zone-08 (2ᵉ étage). Jusqu'à ce que SCP-2073-A puisse donner naissance à un fils biologique, sa localisation et ses propriétés seront uniquement accessibles aux membres du personnel de Niveau 4 et aux membres du personnel habilité 2/2073 de la Zone-08.

Si SCP-2073 se produit hors du contrôle de la Fondation ou si SCP-2073-A s’évade de son confinement, la Force Mobile d’Intervention Ésotérique ϱ-4 ("Filet Rouge") sera prévenue et déployée immédiatement afin de rétablir son confinement.

Description : SCP-2073 est une série de phénomènes dangereux d'altération de la réalité centrée autour d’une entité humanoïde désignée SCP-2073-A.

Les manifestations de SCP-2073 sont composées de multiples changements de réalité localisés, systématiquement décrits comme ayant un thème (matérialisation de matière de couleur foncée formant des veines ressemblant à des tendons sur la surface des objets de la réalité de base, souvent selon un modèle reconnaissable, et apparition de brouillard et de nuages de cendres), observables, et non-conformes à la réalité préexistante (causant généralement des dégâts modérés à graves aux structures à proximité, en raison de l’émergence de matière de SCP-2073 au travers de surfaces statiques). Les témoins ont fréquemment comparé ces altérations de réalité à des tremblements de terre successifs, dont les répliques augmentent en intensité et en portée.

SCP-2073 se produira uniquement si :

  • SCP-2073-A a enfanté un garçon biologique durant l’année précédente.1
  • SCP-2073-A est convaincue que SCP-2073 se produira et que s'il est laissé sans surveillance, il déclenchera un scénario "fin du monde" XK non-spécifié.

Une fois que SCP-2073 s’est manifesté, SCP-2073-A cherchera à se suicider tout en étant à proximité de son premier-né. Cet événement, nommé "Événement Berceuse", se produit entre 3 et 10 ans après la naissance de ce dernier ; à cet instant, son fils deviendra une nouvelle instance de SCP-2073-A latente.

Si un Événement Berceuse est retardé, SCP-2073 se manifestera complètement après deux à dix heures ; les altérations de la réalité de SCP-2073 à ce stade seront capables de gravement endommager les bâtiments, modifier l’activité sismique locale et/ou provoquer des anomalies météorologiques (telles que l’apparition de vent excédant 50 km/h et des nuages de cendres). La progression observée de la zone affectée par ces changements de réalité localisés indique que s’il est réticent ou empêché de compléter l’Événement Berceuse pendant une longue période de temps, SCP-2073-A deviendra le point focal d’un scénario fin-du-monde de Classe XK, en raison des phénomènes de SCP-2073.

Des mesures visant à faciliter ou imposer cette volonté ont été employées pour l’itération actuelle de SCP-2073-A.

Addendum SCP-2073-01 : Entretien avec SCP-2073-A-2 et enregistrement de l'Événement Berceuse 2.

Avant-propos : SCP-2073-A-2 (████ ███████ █████ ██████████, ouvrier du bâtiment) a été arrêté par les autorités locales le ██/██/2008 après que sa femme (une ██████ ██████████) a appelé la police en raison d’un incident domestique pendant lequel SCP-2073-A-2 a tenté d’atteindre ██████ (le premier-né du couple) armé d’un couteau ; Mme ██████████ déclara plus tard que SCP-2073-A-2 se comportait parfois de façon incohérente et violente depuis la naissance de ██████.

Durant sa détention, SCP-2073-A-2 demanda à plusieurs reprises d’être amené à ██████ ou de le faire amener à son emplacement actuel. L’agent de police a refusé pendant environ deux heures et demie, après quoi les propriétés d'altération de la réalité de SCP-2073 se sont manifestées. Les agents de terrain de la Fondation du Site-██-████ ont repris le dossier, en arrêtant les trois membres de la famille et en établissant un confinement préliminaire à l'emplacement actuel de SCP-2073-2, le poste de police de Whispering Pines, dans l'Illinois, sous la couverture d'une fuite de gaz potentiellement dangereuse.

Ce qui suit est une version abrégée de l’entretien entre SCP-2073-A-2 et l’agent █████. Notez que le sujet était dans un état d’épuisement et d’agitation.

Agent █████ : S’il vous plaît, expliquez-moi pourquoi vous êtes là [en cellule].

SCP-2073-A-2 : Ma femme a appelé la police parce qu’elle croyait que j’allais faire du mal au petit ██████. À cause du couteau et tout, vous voyez.

Agent █████ : Alliez-vous le faire ?

SCP-2073-A-2 : Écoutez, je ne suis pas le meilleur des pères, ok ! Je l’ai blessé, frappé et même ██████ ! Mais c’était quand j’étais bourré, et je bois pour ne pas y penser. Je sais même pas comment les gens font pour le supporter, je veux dire- vous comprenez ce que je veux dire ?

Agent █████ : J’ai bien peur que non, expliquez-moi s’il vous plaît.

SCP-2073-A-2 : Ben, on va tous mourir, pas vrai ? (Le sujet marque une pause pendant un moment, agité ; il reprend la conversation en criant) Pas vrai ?!

Agent █████ : Oui, ça semble être le cas.

SCP-2073-A-2 : Et on a quand même des enfants. (Le sujet se comporte de manière plus calme) On l'a eu, on a deviné qu’on savait qu’on allait tous mourir et on a pensé : Oh, le petit Joe va avoir une belle vie, la petite Jennie sera heureuse et aura des enfants, mais ils vont tous mourir, n’est-ce pas ? On meurt tous. (Le sujet se tait)

Agent █████ : En effet.

SCP-2073-A-2 : (hésitant, agité) J’ai entendu des choses. Je veux dire, pas que je sois fou ou quoi, ok ? J'ai entendu ces voix. Elles chuchotaient des trucs qui disaient que toute cette merde allait s'écrouler. Les rêves aussi, les choses que j’ai vu-

Agent █████ : S’il vous plaît, calmez-vous, ████. Reprenez quand vous serez prêt, on a le temps.

SCP-2073-A-2 : Nan, il n'y a pas le temps, pas pour moi en tout cas. En plus, je veux que ça sorte, j’ai parlé de ça à personne encore… Ok, vous voyez quand l’enfant est né ? La nuit, j’ai fait un rêve. Je le tenais dans mes bras, le serrant contre moi, en pleurant. Il était mort. Ses intestins sortaient de son ventre, ses yeux étaient arrachés… Et tout était rempli de terre noire et brûlée, il y avait de la fumée et le ciel était froid mais vous pouviez encore voir les étoiles ! Et- elles semblaient fausses. Pas à leur place, comme alignées en rang… Je veux dire, comment le ciel pouvait sembler pas à sa place ? (Le sujet chuchote) Et il y avait… ok, pas comme des gens, quelque chose un peu comme des gens, tout autour, murmurant que je ne l’avais pas fait.

Agent █████ : Fait quoi ?

SCP-2073-A-2 : Fait ma part. C’est toujours le même rêve, mois après mois après mois et alors je le vois même quand je suis réveillé ; terre noire, le monde brûle, les cendres et la fumée, ce putain de ciel et eux, qui sont juste en train de se promener et de gémir que je n’ai rien fait.

Agent █████ : En quoi consiste votre part ?

SCP-2073-A-2 : Que je dois le transmettre.

Agent █████ : Transmettre quoi ?

SCP-2073-A-2 : Rien, c’est… C'est ma responsabilité, notre responsabilité.

Agent █████ : Est-ce que vous faites cela afin d'éviter que ces événements se produisent ? Avez-vous déjà vu quelque chose comme ça ? (Note : L’agent se réfère aux manifestations de SCP-2073 se déroulant dans l'enceinte ; dans le compte-rendu, les agents et les témoins décrivent ces événements comme "un tissu sombre en forme de tendon dans les murs et le plafond, formant des fissures disposées en cercles et en motifs géométriques", ce dernier aspect étant supposé être une langue inconnue.)

SCP-2073-A-2 : N-non, les fissures dans le mur sont nouvelles aussi… Écoutez, je dois le faire.

Agent █████ : Vous pensez arrêter ça si vous vous suicidez ?

SCP-2073-A-2 : Non, vous- vous comprenez pas, ça ne s’arrêtera jamais. Pourquoi, pourquoi je l’ai embarqué dans ce merdier- (Le sujet se lève et marche à plusieurs reprises sur une vrille mobile de la matière de SCP-2073.) Ils arrivent déjà.

Agent █████ : Qui ?

SCP-2073-A-2 : Vous ne les voyez pas encore, mais ils veulent juste faire leur part. Et c’est soit moi soit tout le reste. Il faut que ça se produise.

Agent █████ : Comment savez-vous que ça va fonctionner ?

SCP-2073-A-2 : Écoutez, je- je sais pas ? Vous pensez que j’aime ça, que je veux que ██████ meurt ? J'ai vu ça, je l’ai rêvé. Cette putain de chose (Note : SCP-2073-A-1 peut faire référence aux entités observées pendant ses rêves) me l'a imposé, je pense. Pendant un moment, je voulais pas y croire. Je veux dire, qui veut croire qu’il doit devenir un sacrifice humain, pas vrai ? (ricanement, faible gémissement) Mais ces derniers mois… Je sais que ça va arriver à mon enfant aussi, et je veux pas… Je dois. Je dois le faire.

Agent █████ : Êtes-vous certain que vous le voulez ?

SCP-2073-A-2 : Ouais. (Le sujet se calme) Avec moi hors du tableau- Juste… Juste dites à ██████ que je l’aime. C’est ce que je veux. Et qu'elle doit être forte, aussi. Elle doit l’être pour lui. (Le sujet expire lourdement) Amenez-moi là-bas. Au final, tous nos enfants meurent aussi, n'est-ce pas ? Au moins, j’aurais pas à tenir son cadavre.

SCP-2073-A-2 est emmené en présence de ██████ dans l’annexe du bâtiment principal du poste de police. ██████ reste anesthésié pendant la durée de l’incident. Un nouveau changement de réalité localisé de SCP-2073 se produit, causant des dommages physiques progressifs aux installations.

Le sujet est assis à côté de son enfant (anesthésié par demande de l’agent █████) et il le berce, tout en lui chantant une chanson également notée dans d’autres Événements Berceuse. L’Événement est enregistré conformément au protocole.


Ordonnance administrative ██-███-████-█ : Personnel autorisé uniquement.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License