SCP-2063
notation: +2+x
not-scp-1701.png

SCP-2063

Objet #: SCP-2063

Classe: Euclide

Procédures de Confinement Spéciales: SCP-2063 doit être posé sur son support lorsqu'il n'est pas testé, et entreposé dans une enceinte dont les dimensions ne peuvent être inférieures à 3 m × 3 m × 3 m. Le support lui-même doit être fixé de manière sécuritaire sur un piédestal de 1,5 mètre de haut fixé au sol, ou bien fixé de manière sécuritaire au milieu de la pièce. En dehors des tests autorisés, aucun objet ou obstruction autre que le support plastique ne doit pénétrer un rayon sphérique de 1 mètre autour du point de contact entre le vaisseau et le support, à moins que cet objet ne supporte directement le support lui-même.

Au moins une fois tous les 60 jours, SCP-2063 doit être enlevé de son support de plastique, déplacé au sein de l'enceinte pour une période de 5 minutes, et replacé sur son support. Cette procédure s'est avérée efficace afin d'empêcher SCP-2063 d'agir de manière autonome. Toutefois, dans l'éventualité où SCP-2063 attaquerait spontanément le personnel ou déploierait ses "boucliers", il est recommandé au personnel de déposer immédiatement tout outil ou arme, de s'éloigner de plus de 2 mètres de SCP-2063, et d'attendre que SCP-2063 rentre ses boucliers. (Ceci se produit typiquement après 5 minutes d'inactivité.) Tant que ses boucliers sont rentrés, SCP-2063 est généralement considéré assez sûr pour être approché, et peut être saisi manuellement.

SCP-2063 doit être continuellement surveillé électroniquement à la recherche de transmissions électromagnétiques et radio et de mouvements, et toute activité autonome non prévue doit être consignée.

Tous les tests impliquant des Évènements d'Atterrissage doivent être programmés à l'avance et approuvés par des Gestionnaires de site de Niveau 3 ou supérieur, et doivent être tentés uniquement au sein de l'enceinte sécurisée de SCP-2063. Les tests en l'extérieur sont expressément interdits. Les Évènements d'Atterrissage impliquant des plans, des globes terrestres et d'autres représentations de lieux réels sont interdits sauf sur exigence du Commandement O5. Les Tests Destructifs sont actuellement interdits, voir l'Addendum 1 ci-après. L'observation délibérée du comportement autonome de SCP-2063 nécessite un accord écrit préalable du Directeur de la Sécurité du site.

Description: SCP-2063 est un modèle réduit en résine de l'USS Enterprise NCC-1701, ressemblant au vaisseau homonyme de l'émission télévisée américaine de 1966 Star Trek. Il mesure environ 28 centimètres de longueur en son point le plus long. Il inclut un compartiment à piles (actuellement vide) avec un cache amovible, et un support d'exposition en plastique noir.

Les tests sur les matériaux ont révélé que la partie principale du modèle réduit est une masse solide de polyoxyméthylène, contenant également des traces de divers métaux lourds, incluant certains isotopes radioactifs (qui n'ont pas été observés perdre en masse au cours de leur dégradation), ainsi que des traces de colorant Écarlate Cibacron F et de l'ADN humain.

L'effet anormal principal de SCP-2063 se produit lorsque le vaisseau est retiré de son support. Les sujets manipulant le vaisseau rapportent des hallucinations auditives correspondant au thème principal de la série télévisée Star Trek originale, ainsi que des effets sonores iconiques variés typiques du programme. Lorsque le vaisseau est placé sur un quelconque objet de la pièce autre que son support, la pièce contenant SCP-2063 subit un Évènement d'Atterrissage, décrit ci-dessous.

Au cours d'un Évènement d'Atterrissage de SCP-2063, la pièce contenant SCP-2063 se "sépare" des installations, apparaissant noire et impénétrable et n'émettant aucune radiation, si ce n'est une température de surface constante de 20 degrés Celsius, ainsi que des ondes radio, qui se propagent normalement entre l'intérieur de la salle et l'espace environnant. Ceci rend possible la communication entre les chercheurs et les sujets de test à l'intérieur de la pièce lors d'un Évènement d'Atterrissage.

Les sujets dans la pièce de SCP-2063 au cours d'un Évènement d'Atterrissage ne perçoivent plus le monde extérieur, autrement que par le comportement sus-mentionné des ondes radio. À la place, à travers la porte et les fenêtres, les sujets rapportent des vues sur des mondes étrangers, correspondant souvent de manière visuelle ou thématique avec l'objet sur lequel SCP-2063 a été placé. De plus, lorsque SCP-2063 est placé sur des objets similaires, il en résulte que la salle "visite" le plus souvent le même monde au cours des tests successifs. Des exemples de mondes pouvant être visités par ce biais de manière fiable incluent :

N° de l'Expérience SCP-2063 placé sur : Monde atteint
LE-003 Table de conférence standard Un paysage urbain gris sans vie.
LE-005 Étagère en balsa Une série de mesas plates apparemment faites de balsa. Des bruits de picorage sont audibles constamment, venant du sous-sol.
LE-018 Pizza au pepperoni (chaude) Une série de vastes gouffres souterrains remplis de masses palpitantes, apparemment organiques. De la lave fondue est visible au fond de la plus vaste chambre.
LE-019 Pizza au pepperoni (refroidie) Identique au test précédent, si ce n'est que la lave est remplacée par de la roche volcanique en décomposition. Le drapeau planté par les sujets du test LE-018 est toujours présent, mais semble "mâché".
LE-023 Une affiche représentant une carte annotée de la Lune terrestre La pièce est connectée à la véritable Lune terrestre. Le Classe-D a été immédiatement aspiré en dehors de la pièce par une décompression explosive. Plus tard, le personnel de l'Avant-Poste de la Mare Imbrium a confirmé la présence de restes humains ; nettoyage effectué. Les procédures de confinement ont été mises à jour afin d'éviter l'utilisation de cartes sans Approbation des O5.

Veuillez vous référer au Document 2063-LE-L pour une liste intégrale des mondes visités à ce jour.

Les sujets à l'intérieur de la pièce au cours d'un Évènement d'Atterrissage peuvent sortir de la pièce normalement, se promener sur le paysage extraterrestre, et même récupérer des objets et artéfacts. Toutefois, tous les objets étrangers ainsi récupérés se dissolvent sans traces dans les 20 secondes suivant la fin de l'Évènement d'Atterrissage.

Un Évènement d'Atterrissage se termine lorsque SCP-2063 est à nouveau saisi par un sujet humain, ou lorsque tous les sujets affectés par l'Évènement d'Atterrissage ont été éliminés. Après la fin d'un Évènement d'Atterrissage, la pièce est de nouveau visible et physiquement accessible depuis son emplacement originel sur Terre.

Il est à noter que le personnel de Classe-D tend à avoir un taux de mortalité important au cours des Évènements d'Atterrissage. Pour des raisons qui ne sont pas bien comprises (mais qui ont fait l'objet de spéculations de la part des chercheurs), les Classe-D sont invariablement les premiers à être victimes des dangers rencontrés. Les groupes de test composés exclusivement de chercheurs tendent à mieux s'en sortir, bien que des décès puissent toujours survenir. Il a été noté que lorsqu'un groupe mixte composé de chercheurs et de Classe-D participe au même Évènement d'Atterrissage, les sujets autres que les Classe-D émergent habituellement indemnes. Pour cette raison, il est recommandé qu'au moins un Classe-D accompagne tout chercheur ou groupe de chercheurs désirant étudier un Évènement d'Atterrissage de l'intérieur.

ShieldsUp2.png

SCP-2063 se comportant de manière autonome. Les chercheurs ont provoqué une série de réponses défensives en utilisant un pointeur laser à main de 2 000 mW, dirigé vers l'Objet SCP depuis loin en dehors du rayon de "recherche" de 2 mètres. La manière selon laquelle SCP-2063 détecte le rayon en approche avant l'impact n'est pas comprise.

Les propriétés anormales secondaires de SCP-2063 se manifestent lorsqu'approximativement 70 jours se sont écoulés depuis la dernière manipulation de l'objet, ou lorsque SCP-2063 perçoit une "menace" pour lui-même. Dans ces situations, SCP-2063 devient autonome, et se séparera de son support sans tenir compte de la gravité ou du dynamisme, balayant de radiations un rayon de 2 mètres dans ce qui est supposé être une recherche active, projetant un "bouclier" visible autour du vaisseau, et lançant des décharges d'énergie vers les menaces, avec une portée maximale d'un mètre.

Parmi ces cibles se trouvaient une paire de pinces coupantes tenues par un chercheur, un testeur de solidité de type Rockwell, l'émetteur d'un laser de découpe CO2 de 4 000 watts, et la majorité des Classe-D qui ont sans raison tenté de dévisser le principal groupe de capteurs.

L'intelligence de SCP-2063 est sujette à des recherches en cours mais, à ce point de celles-ci, semble assez limitée. Il ne semble pas associer les menaces existantes, telles que les outils pour les Tests Destructifs, avec les personnes tenant ou utilisant ces outils. En général, il va déployer ses "boucliers" immédiatement après avoir détecté une "menace", vaporiser toute partie de la menace entrant dans un rayon de 1 mètre, puis rentrer
ses boucliers après que la menace ait été neutralisée ou soit sortie du "rayon de recherche" pendant approximativement 5 minutes. Il volera au sein de son enceinte, mais ne va généralement pas tenter de passer par les portes ouvertes, exhibant un comportement similaire à celui observé chez certaines espèces de poissons lorsqu'une cloison de verre est retirée de leur bassin.

Toutefois, il est supposé que la Fondation a pris connaissance pour la première fois du comportement autonome de SCP-2063 lorsqu'il a émis des décharges d'énergie afin de se frayer un chemin en dehors du Coffre d'Entreposage de Matériels de Valeur dans lequel il a été rangé pendant plus de 70 jours. (Se référer au Rapport d'Incident 2063-02 pour plus de détails.) Jusqu'à cet instant, SCP-2063 avait été classé Sûr. Au vu des difficultés attendues pour restaurer le confinement si SCP-2063 devait tenter sérieusement une brèche, les Procédures de Confinement actuelles sont conçues de manière à réduire la probabilité de manifestation de toute activité autonome non prévue.

Le 08/09/2012, SCP-2063 a commencé à transmettre la suite de Fibonacci. Il n'a toutefois pas répondu aux tentatives de communication de la part de la Fondation. La résurgence de cette transmission est souvent l'un des premiers signes d'activité autonome lorsque l'objet n'a pas été manipulé pour plus de 70 jours.

Addendum 1: À la suite du Test Destructif 2063-002, dans lequel les chercheurs ont tenté d'enlever une petite portion du principal groupe de capteurs, SCP-2063 a résisté à toutes les tentatives suivantes de Tests Destructifs avec une force irrésistible, parfois létale. Les Procédures de Confinement Spéciales ont été mises à jour afin d'établir les meilleures pratiques dans cette situation.

Source : SCP-2063 | Auteur original : : WarpZoneWarpZone

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License