SCP-2051
notation: +1+x

Objet # : SCP-2051

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-2051 est entouré d'une clôture en maillons de chaine surmontée par du fil de fer barbelé. Additionnellement, un barrage en béton de 300 mètres de long a été construit à l’entrée de la crique. Des avertissements sur la présence d’une population importante de Chironex fleckeri (Cuboméduse d’Australie) doivent être affichés autour de la clôture. Des caméras de sécurité doivent être placées tous les 500 mètres le long de la clôture.

Trois (3) gardes doivent être postés sur le site sous prétexte d’effectuer des recherches sur les stromatolithes, et la caserne des gardes doit être dissimulée comme étant un centre de recherche de l’Institut Australien des Sciences Marines. Une (1) instance de SCP-2051-1 doit être gardée vivante sur le site dans un réservoir de 2 m³ fourni avec une alimentation suffisante (voir le document SCP-2051-001 pour les directives diététiques).

Les civils essayant de pénétrer sur le site doivent être testés quant à une éventuelle exposition à SCP-2051. S’ils ont été exposés, ils doivent être éliminés ; s’ils ne sont pas contaminés, ils doivent être expulsés avec un avertissement et la menace d’un procès s’ils reviennent.

Les tests impliquant SCP-2051 sont interdits.

Description : SCP-2051 est une petite crique située à ██ kilomètres de la baie Shark, en Australie. Les humains pénétrant dans l’eau (une immersion complète est nécessaire) deviennent des instances de SCP-2051-1.

La prochaine fois qu’une instance de SCP-2051-1 entrera en contact avec un corps d’eau artificiel (incluant les bains, les douches, les piscines et les réservoirs), elle perdra conscience et se transformera rapidement en une masse de tissus cutanés.

La première étape de la transformation est la perte de toute structure externe autre que la peau. Les dents, les poils et les ongles se détacheront, un processus prenant typiquement de dix à quinze minutes à survenir.

La deuxième étape est la perte de structures solides internes et des organes. Les os se ramolliront et subiront une ostéoporose accélérée. Les organes retourneront à l’état de cellules souches et se transformeront ensuite en tissus cutanés humains. Les instances de SCP-2051-1 se mettront à respirer à travers leur peau.

Les cellules cérébrales se sépareront et se distribueront de manière égale à travers toute la masse sous la forme de nerfs. Des recherches indiquent que cet arrangement permet de préserver les fonctions du cerveau et ont enregistré une haute activité électrique venant de ces nerfs.

Une fois la transformation complète, SCP-2051-1 est capable de communiquer en sens unique de façon télépathique, diffusant toutes ses pensées. Ces messages peuvent être reçus par n’importe quel individu se trouvant dans un périmètre de trois à quatre mètres. Les diffusions contiennent typiquement des messages de détresse extrême due à la privation sensorielle, suivie par la dépression et la catatonie. Les tentatives pour essayer de communiquer avec les instances de SCP-2051-1 se sont montrées infructueuses.

Lorsqu’elles sont complètement transformées, les instances de SCP-2051-1 requièrent un environnement aquatique riche en nutriments pour survivre. Les instances privées de nourriture se tournent rapidement vers l’auto-cannibalisme.

Journal de découverte

SCP-2051 a été découvert après que six étudiants de l’Université de █████████████████████████ soient devenus des instances de SCP-2051-1 dans un hôtel à la baie Shark, en Australie. Deux des étudiants ont survécu à cet événement et ont été interviewés par des agents de la Fondation au Centre de santé de ████████████████████. Les étudiants, les premiers secours et les membres du personnel médical se sont vus administrer des amnésiques de Classe A après le confinement initial de SCP-2051, sous la couverture que les étudiants avaient accidentellement nagé auprès de Chironex fleckeri.

Interviewés : Angela Wong, Sarah Rogers

Interviewer : Agent Bruce Wallace

Avant-propos : Wong et Rogers sont les deux étudiantes ayant survécu à la découverte initiale de SCP-2051.

< Début de l'enregistrement >

Wallace : Et vous avez décidé d’aller vous y baigner ? Même avec tous les rochers ?

Wong : Et bien, pas nous. Je veux dire, certains d’entre nous voulaient y aller. La plupart d’entre nous. [Pause] Est-ce qu’ils vont s’en sortir ?

Wallace : Nous ferons tout ce que nous pourrons. Pourquoi n’êtes-vous pas allées vous baigner ?

Rogers : [Renifle] Moi et Angela, on avait décidé de rester sur les rochers. Se faire bronzer un peu, 'savez? Et, euh, Jack et Ethan ont convaincu les autres que ce serait amusant.

Wong : Ça ne nous intéressait pas vraiment. Et et et il ne s’est rien vraiment passé quand on était là.

Rogers : On a décidé de revenir au coucher du soleil. Les garçons et Ruby et Charlotte étaient assez loin, alors je suis entrée dans l’eau pour les rappel – les rappel – [Longue pause] Je suis allée dans l’eau. Jesuisallée dansl’eau. Jesuisalléedansl’eaujesuisalléedansl’eaujesuisalléedansl’eau –

À ce stade, Rogers panique. L’interview reprit après que Rogers ait été calmée, plusieurs minutes plus tard.

Wallace : Qu’est-ce qui est arrivé lorsque vous êtes revenus à l’hôtel ?

Wong : Je partageais une chambre avec Willie, puisque tout le monde est – tout le monde était en couple. Il a pris la deuxième douche et j’ai t – tué le temps en regardant la télévision.

Rogers : Je n’avais pas encore mangé, donc je suis allée acheter de quoi grignoter au supermarché. J’ai dû y rester pendant à peu près une heure. Je – Je – J'ai – du mal à prendre des – des décisions.

Wong : Une minute après, j’ai entendu quelque chose tomber lourdement pendant qu’il était dans la douche. Je n’y ai pas trop prêté attention, il n’a pas crié ou quoi que ce soit. J’ai commencé à m’inquiéter un peu plus tard… après quinze minutes. Je ne pensais pas qu’il prendrait aussi longtemps. Je suis entrée… Je suis entrée… Je suis entrée et il ne bougeait plus. Il n’y avait pas de sang mais il ne bougeait plus. Il était replié sur lui-même mais… les gens ne peuvent pas – ils ne peuvent pas se tordre autant. C’était comme si ses os avaient d – disparu. Je lui ai touché l’épaule et c’était comme si j’appuyais sur de la pâte à gâteau crue. Il – Il ne répondait pas alors j’ai appelé le 112 sur mon téléphone. Il ne bougeait plus. Je – Je pense qu’il respirait. J’avais – J’avais trop peur de l’examiner de nouveau.

Rogers : Je suis revenue du supermarché et – et – et Angela hurlait à propos de Willie. Je m’inquiétais énormément alors j’ai voulu aller voir si Takeshi allait bien mais il avait [Renifle] barré la porte pour une raison q-quelconque. Je n’ai pas réussi à le voir avant que les ambulanciers ar – arrivent. Je leur ai dit que je n’étais pas parvenue à rejoindre Takeshi et le gars de l’hôtel leur a ouvert la porte. Il était tout visqueux – visqueux –

Wong : Il était tout gluant. Pas comme les autres.

Wallace : Et vos autres amis ?

Rogers : Je ne les ai pas vus. Ils sont – Ils… [Pause]

Wong : Ils n’ont pas répondu à leurs téléphones. Je l’ai dit au gars de l’hôtel – il était avec les ambulanciers – et il a ouvert la porte de leurs chambres. J’ai vu Ruby et Ethan lorsqu’ils les ont trainés hors de la chambre. Mais j’ai cru – on a cru – [Longue pause]

Wong : Je pouvais les entendre. Ils criaient. Les ambulanciers les entendaient aussi. Ils étaient dans le noir et ils ne répondaient pas quand on essayait de leur parler. Un ambulancier en a touché un – je ne sais pas qui – je ne pouvais pas identifier mes amis – [Longue pause]

Wong : Il en a touché un et ils continuaient toujours de crier. Ils ne répondaient pas. Ils ne faisant que crier et ça ne s’est arrêté que lorsque – lorsque les ambulanciers sont partis avec eux.

< Fin de l'enregistrement >

Wong et Rogers ont reçu des amnésiques de Classe A et ont été relâchées suite au confinement de SCP-2051.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License