SCP-2047
notation: +5+x
theta.png

Comparaison entre le Système Sol et le Système Thêta-c.

Objet # : SCP-2047

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-2047 doit être conservé dans une chambre de confinement qui emploie une cage de Faraday dans sa construction pour bloquer tout signal radio entrant ou sortant. Les communications radio de SCP-2047 doivent être surveillées. Tout signal radio, ou changement d'intensité de la lumière émise par SCP-2047 doit être reporté immédiatement au directeur du site.

La FIM Omega-4 "Étudiants en Programme d'Échange" doit surveiller les centres astronomiques majeurs et les communications publiques au sujet d’affirmations liées aux détails de l'événement SCP-2047-1 ou de ses effets. Des amnésiques doivent être administrés à toute personne non-membre de la Fondation ayant connaissance de données anormales liées à l'événement SCP-2047-1. La FIM Omega-4 doit aussi surveiller et confiner toute anomalie de l'espace-temps résultant de l'Événement 2047-1, comme des déplacements de biomasse, des chevauchements de sols non-Euclidiens, et des transplantations de matière.

Description : SCP-2047 est une sphère creuse en fer de 40 cm de diamètre, couverte de symboles dans une langue originaire de Thêta-c. Ces inscriptions décrivent le processus qui se produit lors de l'Événement 2047-A, servant de système d'alerte pour la planète cible. La surface de SCP-2047 s'est jusqu'à présent montrée anormalement résistante aux tentatives pour l'ouvrir ou la percer jusqu’à sa cavité interne. Les scans de l'intérieur de SCP-2047 n'ont pu révéler que la silhouette vague d'une machinerie avancée. La façon dont SCP-2047 fonctionne est totalement incomprise, tout comme la manière dont il est capable d’aider à l'Événement 2047-A autrement qu'en renvoyant un signal radio vers Thêta-c.

Journal d'Événement 2047-A-1973 :

Jour 1, 13/7/1973 : À 00:01:01, la Terre et une exoplanète nommée Thêta-c subissent un échange de position spatiale. La Terre est déposée dans le système solaire précédent de Thêta-c, tandis que Thêta-c prend la place de la Terre dans le vieux Système Sol. Le processus se produit instantanément. Aucun contact ne peut être établi avec le projet lunaire Minerva. (Voir Supplément 2047-E pour plus d'informations sur Thêta-c.)

Jour 2, 14/7 : Une transmission radio est relayée via SCP-2047 à 01:32:57, via son anomalie spatiale et existence multi-points. Les transmissions radio sont audibles dès le départ et engagées dans un langage inconnu (supposé être un de ceux utilisés sur Thêta-c). Pendant les 12 heures suivantes, le langage évolue vers un anglais de plus en plus maîtrisé, jusqu'à ce que les communications entre la Terre et Thêta-c soient établies. Le "programme d'échange interstellaire" de Thêta-c est décrit en premier lieu. La Fondation exige l'annulation de l'Événement 2047-A. Thêta-c répond par la négative.

Jour 113, 1/11 : La connaissance de l'Événement 2047-A se répand finalement en moins de deux semaines. La Fondation ne dispose d'aucune méthode viable permettant de dissimuler la connaissance du déplacement cosmique. Les institutions religieuses voient une augmentation du nombre de leurs fidèles, et quelques-unes réforment leurs valeurs pour s’accommoder avec cet événement tandis que d’autres disparaissent complètement. Aucune information sur l’existence d’une autre forme vie consciente n'atteint le public. Cependant, lorsque les nouvelles de la perte du projet Minerva fuitent, l'inquiétude générale augmente. Les relations internationales entre les puissances majeures deviennent tendues lorsque les États-Unis, l’Union Soviétique et la Chine entrent dans une course spatiale pour l’exploration du nouveau système solaire. Le Moyen-Orient connaît une vague de protestations non-violentes et de manifestations en réponse aux bouleversements du monde connu et à l’instabilité de leurs gouvernements civils. Les efforts de confinement de la Fondation commencent à poser problème de par l’utilisation de ses ressources dans des efforts continus pour éviter l’effondrement de la société. Les demandes d’assistance sont refusées par Thêta-c. (Voir supplément 2047-F pour plus d’informations sur l’exploration du précédent système solaire.)

Jour 286, 23/4/1974 : Le confinement des objets SCP de classe Keter devient de plus en plus difficile et ponctionne une majorité des ressources de la Fondation. L’hostilité entre les nations augmente, celles-ci devenant de plus en plus suspicieuses les unes envers les autres. L’Organisation des Nations Unies voit son influence restreinte, peu efficace pour limiter la détérioration des relations internationales. Une répression politique systématique se produit en Asie du Sud-Est, la Chine étant à la traîne dans la Course à l’Espace, suivie par des accusations religieuses en réponse au volume accru des activités religieuses. Les demandes d’assistance à Thêta-c, suite à une présentation des préjudices causés à la race humaine, sont approuvées.

Jour 339, 17/6 : Une collaboration entre Thêta-c et la Terre est initiée dans le but de tenter d’infléchir les torts causés par l'Événement 2047-A. Thêta-c déclare à la Fondation que l’inversion de l’entièreté du processus est impossible, mais suggère qu’une réinitialisation locale de la réalité puisse être viable. Via l’utilisation d’une combinaison de SCP-2047 et de technologies de Thêta-c, un Scénario de Restructuration de la Réalité de classe CK est mis en place, et inclut un changement de masse des données astronomiques, registres et souvenirs liés au domaine de l’astronomie. Cette restructuration réinitialise aussi la date sur Terre au 13 Juillet 1973. L’équipe de la Fondation du Site-88 (qui abrite SCP-2047) conserve des archives exhaustives liés à la précédente localisation de la Terre, et sont exclus de la restructuration de la réalité dans le but de faciliter la suppression d’information imminente. Après un débriefing complet des membres de haut niveau de la Fondation, les résidents de Thêta-c sont informés que la poursuite de leur collaboration avec la Fondation n’est pas envisageable, en raison du risque inacceptable d’effondrement de la société qui découlerait de l’insécurité provoquée par les événements précédents.

Jour Post-Réinitialisation 146, 5/12/1973 : La mission spatiale Apollo-18 vers le nouveau satellite naturel de la Terre est lancée. L’équipage et le matériel à bord permettent de créer des répliques correspondant aux véhicules laissés sur place par Apollo 11 à 17, et permirent aussi l’établissement d’une base lunaire temporaire pour permettre la réinstallation des sites lunaires de la Fondation.

Jour Post-Réinitialisation 156, 15/12 : La construction du Site Lunaire-190 de la Fondation commence, le ravitaillement arrivant de façon hebdomadaire.

Jour Post-Réinitialisation 1517, 5/7/1977 : La mission Voyager 1 est lancée dans le but de connaître plus précisément les détails du système solaire dans lequel la Terre réside à présent. Des données minimales ont été relayées par Thêta-c après l’échange, mais des investigations plus poussées sont estimées nécessaires.

Données de Débriefing Pertinentes :

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License