SCP-2046
notation: +3+x
Mendeleev%27s%20Nightmare

Une reproduction de SCP-2046 au moment de la rédaction de ce rapport, démontrant l'étendue de l'effet. Les éléments anormaux ont été masqués pour éviter toute exposition mémétique.

Objet # : SCP-2046

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-2046 doit être accroché au mur d'une cellule sécurisée hermétique équipée d'un sas et d'un blindage anti radiations. Plusieurs autres tableaux périodiques non-anormaux de dimensions identiques à SCP-2046 doivent être accrochés à proximité. Il ne doit y avoir moins de vingt (20) tableau périodiques sur les murs en aucune circonstance. La cellule de confinement doit également comporter un set d'échantillons d'un gramme (1g) de chacun des 92 premiers éléments du tableau périodique des éléments standard1 chacun scellé dans une bouteille étanche en verre.

Toutes les 24 heures, un membre du personnel de Classe-D équipé d'une tenue hazmat de niveau A doit inspecter les tableaux périodiques de la cellule et les comparer à un tableau non-stocké dans la cellule pour référence. Le membre du personnel désigné pour cette tâche doit être relativement ignorant en ce qui concerne la chimie2 et doit ensuite se voir administrer un Amnésique de classe C. Les tableaux périodiques modifiés par l'effet de SCP-2046 (désignés ci-après comme SCP-2046-1) doivent être décrochés et remplacés par de nouveaux tableaux périodiques. Les instances de SCP-2046-1 doivent être scellées individuellement dans des enveloppes en papier noir, passées au broyeur et incinérées. De façon similaire, les échantillons d'éléments doivent être détruits et remplacés une fois par mois.

Dans le cas où les radiations à l'intérieur de la cellule excèderaient 2000 CPM, l'air de celle-ci doit être évacué, stocké dans des containers scellés et traité.

Tout déchet produit au cours de ces procédures de confinement doit être déposé dans l'un des centres de traitement souterrains des déchets radioactifs de la Fondation.

Description : SCP-2046 est un poster du tableau périodique des éléments, imprimé sur une feuille de papier glacé, mesurant 91 centimètres sur 61 centimètres. Lorsqu'il n'est pas observé, SCP-2046 s'agrandit et ajoute de nouveaux éléments et groupes d'éléments au tableau périodique qu'il représente.3 Les nouveaux éléments ajoutés de cette manière ne se conforment pas aux lois établies de la chimie ni à la structure d'organisation du tableau périodique. Au moment de la rédaction de ce rapport, SCP-2046 présente 191 éléments anormaux, dont seulement ██ sont listés sur le tableau périodique étendu utilisé par la Fondation.

SCP-2046 exerce un effet mémétique sur ses observateurs, incitant environ 80% d'entre eux à croire que le tableau périodique représenté est le "véritable" tableau périodique, et ceux-ci expriment de la confusion lorsqu'on leur présente le tableau périodique standard. Les 20% restants remarquent que quelque chose cloche avec le tableau, mais sont incapables de dire quoi tant qu'ils n'ont pas de moyen de comparer celui-ci à un tableau périodique standard. L'administration d'Amnésiques de classe C est relativement efficace pour annuler cet effet.4

De plus, SCP-2046 introduit ces éléments anormaux dans son environnement immédiat en transmutant des atomes aléatoires en atomes du nouvel élément. La plupart de ces éléments anormaux ne peuvent pas exister dans notre univers, et se désagrègent instantanément sous forme de particules élémentaires, résultant en une élévation progressive du taux de radiations de la cellule. Les êtres humains exposés à cet effet présentent des symptômes similaires à ceux d'un empoisonnement aux métaux lourds, de la maladie des rayons et de [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Le taux exact de transmutation n'a pas encore pu être déterminé, mais il convient de noter qu'avant son confinement, SCP-2046 a été accroché au mur d'un amphithéâtre de l'université de [SUPPRIMÉ] en Géorgie, aux Etats-Unis, pendant à peu près un mois avant que les premiers cas d'élèves affectés ne soient rapportés.

Les instances de SCP-2046-1 sont d'autres tableaux périodiques affectés par SCP-2046. Lorsqu'un tableau périodique des éléments est laissé sans surveillance à proximité de SCP-2046, celui-ci finira par se modifier afin de correspondre au tableau anormal représenté sur SCP-2046. Les instances de SCP-2046-1 ne partagent pas la capacité de SCP-2046 à transmuter les éléments, mais restent néanmoins un danger mémétique, et doivent être éliminés selon les procédures du confinements susmentionnées (voir plus haut).

Sous la direction du Dr █████████, des chercheurs ont pu développer des procédures de confinement utilisant [SUPPRIMÉ]. En exposant SCP-2046 à d'autres représentations du tableau périodique des éléments répondant aux normes classiques de la physique, les effets plieurs des lois de la physique de SCP-2046 sont atténués. Depuis l'implémentation de ces procédures, aucun nouvel élément n'est apparu au tableau, et le niveau de radiations à l'intérieur de la cellule n'a pas dépassé [SUPPRIMÉ].

Addendum : Les membres du personnel de recherche senior estiment que l'acquisition et la propagation d'éléments chimiques anormaux mais stables pourrait endommager les lois de la physique, déclenchant potentiellement un évènement CK de restructuration de la réalité. Pour cette raison, toute expérience impliquant les éléments anormaux eux-mêmes est restreinte et soumise à l'approbation du conseil O5.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License