SCP-2043
notation: +1+x

Objet # : SCP-2043

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-2043 est contenu dans une chambre de confinement pour humanoïde standard. Le sujet doit être sous la surveillance constante d'au moins deux individus et/ou caméras vidéo. Dans le cas d’une brèche de confinement, les membres du personnel entrant en contact avec SCP-2043 doivent garder le contact visuel avec le sujet jusqu’à ce qu’il soit à nouveau entièrement confiné.

En raison de l’incapacité du sujet à communiquer et de sa tendance à errer, les membres du personnel du Site-3399 doivent maintenir systématiquement la surveillance en cas d’apparition d’instances supplémentaires de SCP-2043. L’utilisation de moyens non létaux est autorisée si possible. Les équipes de confinement ne doivent pas être constituées de plus de deux individus par unité.

Description : SCP-2043 est une femme de type caucasien âgée de 19 ans et présentant des ressemblances avec une personne anciennement disparue du nom d’Ariella █████ (Note : voir section 19-A3). Lorsqu'un individu observant le sujet détourne le regard1, SCP-2043 crée des copies physiques de lui-même dans le champ de vision de l’individu. Chaque nouvelle instance commencera également à se multiplier à un rythme de 20-30 secondes par duplication.

Les instances dupliquées de SCP-2043 sont physiquement et génétiquement identiques à l’original. Cet effet augmente exponentiellement avec le nombre d’observateurs, donc un nombre limité d’observateurs (minimum 2) peut minimiser les chances de duplication en maintenant deux champs de vision superposés.

SCP-2043 est généralement insensible aux stimuli externes, ne présentant aucune réaction à toute tentative de communication ainsi qu’à la plupart des tentatives de contact physique. La perception de SCP-2043 des contacts physiques semble être identique pour chaque instance, pouvant déclencher des crises de panique massives chez toutes les instances de SCP-2043, le potentiel de duplication incontrôlée variant selon la mobilité des instances de SCP-2043. Les tentatives d’apprendre à SCP-2043 à communiquer via le toucher n'ont rencontré que peu de succès.

Note 19-A3 : Ariella █████ a été portée disparue à [DONNÉES SUPPRIMÉES] le 07/██/19██ à l’âge de 7 ans avant d’être découverte dix ans plus tard dans la cave d’un voisin. L'enquête étant toujours en cours, ces informations sont les seules disponibles.

SCP-2043 a été retrouvé neuf ans après cette disparition 70 km plus loin, quand la police a été appelée par un individu déclarant avoir découvert Ariella █████ dans sa cave. Il n’a pas pu être établi si l’individu était au courant des effets de SCP-2043 ou non. La présence de multiples officiers causa l’apparition de plusieurs instances de SCP-2043, ce qui entraîna un incident pendant lequel des coups de feu furent tirés et plusieurs instances de SCP-2043 tuées. Le personnel de la Fondation fut alerté 18 heures plus tard, nécessitant une mise en quarantaine temporaire de la ville de [DONNÉES SUPPRIMÉES] et une administration massive d’amnésiques de Classe-B aux individus affectés (██,███).

Suite à cet événement et à une enquête minutieuse, il a été remarqué que SCP-2043 présentait une forte ressemblance avec une photographie d’Ariella █████ plus âgée. Un lien potentiel avec la disparition poussa la Fondation à démarrer une nouvelle enquête qui mena à la récupération de l’individu. Une enquête parallèle menée par des agents de la Fondation basés à [DONNÉES SUPPRIMÉES] établit qu’Ariella █████ ne savait rien de SCP-2043 ni de l’individu responsable de sa découverte. Il a aussi été remarqué que l’apparence de Mlle. █████ était substantiellement différente de la photographie. Les détails supplémentaires sont classifiés en raison d’une enquête en cours.

Addendum : Après que des apparitions récurrentes de SCP-2043 aient été signalées dans la ville de [DONNÉES SUPPRIMÉES], il a été découvert que ██% des individus exposés à SCP-2043 en avaient gardé des souvenirs et une administration répétée d’amnésiques a été jugée nécessaire afin d’effacer tout souvenir de SCP-2043. En raison du risque de développement d’auto-immunité et/ou de désordre neurologique découlant d’une utilisation fréquente d’amnésiques de haut niveau, un scénario fictif a été mis en place et la ville a été placée sous surveillance en cas de récurrences.

Les habitants de la ville organisent fréquemment des conférences et des rassemblement de soutien à SCP-2043, formant un groupe nommé “Souvenez-vous d’Ari” réclamant de renouveler les efforts de recherche pour localiser Ariella █████. Informer les habitants de la récupération réussie de Mlle. █████ fut totalement inefficace, et les habitants retournèrent rapidement aux campagnes et aux fondations pour “Souvenez-vous d’Ari”. Des explications variées ont été proposées par les habitants pour expliquer cette contradiction flagrante, par exemple en prétendant que la sœur d’Ariella █████ avait disparu simultanément, ou alors en se référant à SCP-2043 comme “une autre Ari” ou “l’autre Ari”.

Addendum 2 : À partir du ██/██/2014, il a été confirmé que Ariella █████ et sa mère étaient membres de "Souvenez-Vous d’Ari".

Addendum 3 : Le ██/██/2014, les corps de deux vrais jumeaux de sexe masculin furent découverts dans [DONNÉES SUPPRIMÉES] (à approximativement 700 mètres du lieu de découverte de SCP-2043), portant des blessures de tirs à bout portant. Fut également découverte sur les lieux une affiche pour une personne disparue du nom de Lee ████ ███ comportant une photo montrant Lee adolescent. Comme avec SCP-2043, les deux individus décédés présentaient de fortes ressemblances avec la photo. Lee ████ ███ restant encore à trouver, un lien potentiel avec SCP-2043 ne peut pas encore être définitivement établi.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License