SCP-204-FR
notation: +44+x
pass.jpeg

Quelques exemplaires de SCP-204-FR.

Objet # : SCP-204-FR

Niveau de Menace : Jaune

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : Les exemplaires vierges de SCP-204-FR doivent être conservés dans la salle de stockage S-301 du site Kybian. Les exemplaires nominaux de SCP-204-FR doivent être stockés dans le casier n° ARCH-204 du département des archives. L’accès à la salle S-301 et au casier ARCH-204 est strictement réservé au personnel de niveau 2. En dehors des phases de test, le personnel chargé d’étudier les instances vierges de SCP-204-FR ne doit pas avoir accès à du matériel d’écriture, d’étiquetage ou d’impression et doit en conséquence être fouillé avant de pouvoir accéder à la salle S-301.

Si une instance de SCP-204-FR-01 est repérée, celle-ci doit être appréhendée, interrogée et doit se faire administrer un amnésique de classe B avant d’être relâchée. Son exemplaire de SCP-204-FR doit être confisqué et archivé. Les objets et lieux classés SCP-204-FR-02 doivent être récupérés ou localisés sans que des mesures de confinement supplémentaires ne soient nécessaires.

De par sa nature la Zone He-204 ne peut-être confinée efficacement. Ses effets anormaux étant limités, les procédures de confinement concernant cette zone sont restreintes à l’exploration et l’inventaire des parcelles SCP-204-FR-02 indiquées par les instances de SCP-204-FR-01 lors de leurs interrogatoires.

La FIM Lambda-12 ("Ronde de Nuit") doit travailler en collaboration avec l’agence de renseignement et les services de sécurité interne de la République fédérale d’Allemagne afin d’identifier et de localiser les instances de SCP-204-FR-01 appartenant au groupe B. La FIM Lambda-12 doit en outre travailler avec ces services afin d’assurer la protection et la surveillance discrète des principales personnalités politiques allemandes et des bâtiments politiques symboliques du pays. Toute information concernant l’existence éventuelle de SCP-204-FR-LEAD doit être remontée dans les plus brefs délais vers le responsable de recherche de SCP-204-FR (actuellement le Dr. K. Müller).

Description : SCP-204-FR désigne un lot de deux mille trois cent dix-huit (2318) exemplaires de passeports (████ exemplaires vierges et ███ exemplaires nominaux). La plupart des exemplaires sont de couleur bleue, mais il existe également des exemplaires de couleurs différentes en fonction de leur date d'impression. Comme pour les passeports classiques, les exemplaires de SCP-204-FR possèdent un champ d’information concernant le titulaire. Ce champ comprend son nom et son prénom, sa date et son lieu de naissance, une brève description physique, ainsi que sa signature et la date de sa naturalisation. Les effets anormaux de SCP-204-FR ne s’appliquent que si ces renseignements sont exacts et complets. Une tierce personne peut remplir le champ de renseignement sans que cela n'ait de conséquence sur les effets anormaux, tant que le titulaire du passeport applique sa propre signature.

Lorsqu’un sujet humain (désigné SCP-204-FR-01) entre ses données dans un exemplaire vierge de SCP-204-FR, il se revendiquera alors en tant que citoyen de la "principauté de Mittelheim", une nation inconnue dont le territoire (désigné Zone He-204) est apparemment localisé dans le sud de la Bavière, en Allemagne. Les instances de SCP-204-FR-01 sont capables de s’exprimer couramment en allemand et possèdent des connaissances précises et cohérentes de l’histoire de cette principauté, depuis son indépendance, lors du traité de Presbourg1, jusqu’à son invasion et sa destruction par le second Reich allemand, le 21 février 1909.

Les instances de SCP-204-FR-01 auront généralement en leur possession de nombreux petits objets tels que des bibelots, pièces de monnaie, timbres postes, coupures de journaux, etc… (Désignés SCP-204-FR-02) dont ils se serviront comme preuves pour affirmer l’existence de cette nation. L’origine exacte de ces objets n’est pas précise, les instances de SCP-204-FR-01 prétendant que ces derniers sont des souvenirs présents dans leurs familles depuis plusieurs années, quand bien même leur naturalisation en tant que sujet de la principauté de Mittelheim serait récente.

De plus, les instances de SCP-204-FR-01 sont capables de donner l’emplacement précis au sein de la Zone He-204 de lieux soit disant emblématiques de leur pays (également désignés SCP-204-FR-02), tels que des monuments, des édifices culturels ou officiels, ou même des sites naturels ou bien des petits villages. Bien que ces lieux n’aient jamais été remarqués par personne, y compris la population vivant immédiatement à proximité, ou ne soient répertoriés dans aucune carte ou base de données, les agents de terrain déployés aux endroits indiqués ont effectivement pu avoir accès à ces lieux sans difficulté.

Les instances de SCP-204-FR-01 revendiquent l’indépendance et la reconnaissance de la principauté de Mittelheim par la République fédérale d’Allemagne, ainsi que le retour sur le trône d’un certain Margrave Rudolf III von Nordensöhn, comte de R████████ et prince électeur du Saint-Empire Romain Germanique (désigné SCP-204-FR-LEAD). Cet individu n'a pas encore été identifié et son existence n'a pas été prouvée avec certitude.

Les instances se prêtent à des actions militantes plus ou moins pacifiques afin de soutenir leur cause. Il a été constaté lors des différentes interviews et expériences l’existence de deux factions politiques rivales.

  • La Faction A, dite "les Modérés", est la plus pacifique. Leurs actions consisteront essentiellement à diffuser des exemplaires de SCP-204-FR parmi les populations civiles, distribuer des tracts, faire signer des pétitions ou entrer en politique. Il est intéressant de constater que [DONNÉES SUPPRIMÉES], l’un des principaux parti politique allemand de la seconde moitié du XXe siècle, était composé à plus de 20 % d’instances de la Faction A, avant que la Fondation ne découvre leur existence et ne leur administre un amnésique de classe C. Il s’agit de la Faction la plus nombreuse, avec près de ███ instances recensées, dont une cinquantaine seraient toujours en liberté.
  • La Faction B, dite "les Ultras", la moins importante, est cependant la plus radicale dans ses actions. Les instances appartenant à la Faction B sont très hostiles envers les personnes de nationalité allemande, particulièrement les personnalités politiques et les actuels descendants de l’aristocratie impériale, considérés comme des oppresseurs et des envahisseurs. Les membres de cette faction n’hésitent pas à commettre à leur encontre des attentats, des assassinats, des enlèvements et des demandes de rançons. ███ instances de SCP-204-FR ont été recensées comme appartenant à cette Faction, dont une trentaine seraient toujours en liberté.

Addendum 204-a : Historique

Les premiers exemplaires de SCP-204-FR ont été récupérés le 13/10/19██, après que des policiers allemands aient surpris un individu dans les sous-sols du Bundestag à Berlin, manifestement en train de tenter de désamorcer un engin explosif artisanal. La bombe fut rapidement désamorcée par les services de police allemands et l'individu fut placé en garde à vue pour être interrogé. Lors son interrogatoire, celui-ci a prétendu être le responsable d’un groupe politique inconnu (désigné Faction A) et tenir le rôle de 1er ministre officiel de son excellence le Margrave Rudolf. Le domicile de l’individu (désigné plus tard SCP-204-FR-A1) fut perquisitionné par la police locale qui découvrit un grand nombre d'exemplaires vierges de SCP-204-FR ainsi que de nombreux objets qui furent par la suite classés SCP-204-FR-02.

L'agent B████████, infiltré au sein de la police locale, se chargea d'alerter la Fondation, soupçonnant le caractère anormal de ces objets au vue de leur aspect inhabituel et des propos étranges tenus par le suspect. La FIM Delta-0 ("Les Hommes en noir") se chargea de saisir les exemplaires de SCP-204-FR et de SCP-204-FR-02, et de transférer le suspect sous la surveillance de la Fondation sous le prétexte d'une opération de douane.

Addendum 204-b : Transcription d’interviews

Addendum 204-c : Transcription de documents choisis

Addendum 204-d : Objets et lieux notables classés SCP-204-FR-02

  • Un lot de sept cent trente-neuf (739), pièces de monnaie frappées entre 1805 et 19██. Sur leurs faces figurent les profils de plusieurs individus identifiés par les instances de SCP-204-FR-01 comme les différents Margraves et Margravines ayant dirigé la communauté de SCP-204-FR-01 au long de son histoire.
  • Un lot de quarante-cinq (45) pièces de deux (2) euros frappées en 2009. Sur leur face figurent le profil d’un individu identifié par les instances de SCP-204-FR-01 comme SCP-204-FR-LEAD.
  • Un petit village situé non loin de [DONNÉES SUPPRIMÉES] dans la zone He-204, désert à plus de 50 % et peuplé uniquement d’instances de SCP-204-FR-01. Les individus ont reçu un amnésique de classe C et ont été relogés ailleurs.
  • Les ruines d’un grand édifice ressemblant à un palais ou un bâtiment officiel situé au milieu de la ville de [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Il s'est avéré que les riverains n'avaient aucune conscience de l’existence de cet édifice, jusqu’à ce que celui-ci soit porté à leur attention.
  • Une peinture sur toile de dimension 310 x 150 cm datée de la première moitié du XIXe siècle. On y voit Napoléon Bonaparte accordant l’indépendance de la principauté au Margrave Otto Ier von Nordensöhn.
  • De nombreuses coupures issues de vieux journaux allemands.2
  • Plusieurs affiches, tracts de propagande et registres de pétition retrouvés en possession de SCP-204-FR-A1 lors de son interpellation. Il a été constaté lors des tests que les individus mis en contact avec ces documents présentent un vif intérêt et une grande curiosité à propos de la principauté de Mittelheim et cherchent à obtenir des renseignements sur son histoire et sa culture. Il n’a pas encore été conclu avec certitude s’il s’agit d’un effet anormal bénin ou d’une simple curiosité.
  • Du matériel d’imprimerie et de reliure, saisi lors de la récupération initiale de SCP-204-FR. Supposé avoir servi pour sa création. Pas d’effets anormaux détectés.
  • Une carte représentant les contours de la Zone He-204 dessinée vers 1820. Des copies sont disponibles au département des archives, moyennant une autorisation de niveau 3.
  • Plusieurs pièces d’uniformes d’origines diverses datant approximativement du début du XXe siècle. Aucune des composantes de ces pièces d’uniforme ne correspond à celles couramment utilisées dans les différentes armées de cette époque.
  • Un recueil de contes et de nouvelles publié en 1855. L’auteur, un certain Ludwig Zweistein, serait une figure emblématique de la littérature de la principauté. Des copies sont disponibles au département des archives, moyennant une autorisation de niveau 2.
  • Un livre d’histoire d’écolier datant de la fin du XIXe siècle et relatant l’histoire de la principauté. Une copie est disponible au département des archives, moyennant une autorisation de niveau 2.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License