SCP-2029
notation: +3+x
blank.png

Objet # : SCP-2029

Classe : Euclide (Neutralisation en Cours)

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-2029 doit être conservé dans un contenant en céramique doublé de PEHD hermétiquement scellé dans l'aile de confinement de Bio-Sécurité de Niveau 4 de la Zone de Recherche Biologique-12. L’échantillonnage de l'acide acétique contenu dans SCP-2029-1 doit être effectué quotidiennement. Si le titrage indique plus de 50 000 ppm de SCP-2029-2 en volume, SCP-2029-1 doit subir la procédure de neutralisation décrite ci-dessous.

La neutralisation des matières particulaires produites par SCP-2029 doit être effectuée dans une enceinte de sécurité biologique à double chambre de niveau P4, renforcée pour résister aux brûlures de stérilisation nécessaires pour désactiver SCP-2029-1. Lors du transport de son unité de stockage jusqu'à une enceinte de sécurité biologique de niveau P4 adéquate, le contenant de SCP-2029 doit rester immergé dans un bocal Mason scellé de 946 mL, rempli d'une solution d'acide acétique à 23 %.

Après son transport vers une enceinte de sécurité biologique de niveau P4, le contenant de SCP-2029 doit être ouvert, et toute accumulation de matière particulaire doit être éliminée. Suite à l'élimination des matières particulaires, l'atmosphère de l'enceinte doit être siphonnée. L'atmosphère et les matières particulaires doivent être soumises à une brûlure de stérilisation à base de C2N2, d'une durée de 10 secondes. Suite à cette procédure, SCP-2029 doit être replacé dans son contenant, immergé dans 500 mL d'une solution d'acide acétique à 23 %, puis replacé à son unité de stockage.

Description : SCP-2029 désigne un œuf de poule d'âge indéterminé occupant un bocal en verre moulé de 946 mL. Collectivement, ces deux objets sont désignés SCP-2029-1. Lors de la récupération initiale de SCP-2029-1 par la Fondation, le bocal contenait un échantillon dilué d'acide acétique presque complètement saturé, avec ce qui a ensuite été déterminé comme étant une forme anormale de sulfure d'hydrogène se maintenant dans un état solide à température ambiante. Ce sulfure d'hydrogène est désigné SCP-2029-2. Aucune caractéristique anormale n'a pu être attribuée au bocal ou à l'échantillon dilué d'acide acétique, qui ont tous deux été remplacés conformément aux procédures de confinement actuelles.

SCP-2029-1 produit continuellement en moyenne 1,73 mL de SCP-2029-2 par heure, au moyen d'un processus inconnu. Aucune perte de masse ou de volume commensurable n'est détectable de la part de SCP-2029-2, démontrant ainsi une manifestation évidente de phénomènes ectoentropiques. Malgré une absence immédiate de corrélation entre la masse de SCP-2029-1 et la création de SCP-2029-2, il a été observé que la masse totale de SCP-2029-1 diminue progressivement en raison de la décomposition continue de l'objet ; au fur et à mesure que la masse de SCP-2029-1 diminue, SCP-2029-2 est produit en quantités de plus en plus petites.

Les caractéristiques de SCP-2029-2 sont distinctes du sulfure d'hydrogène normal sur plusieurs aspects. Le composé est inhabituellement toxique et présente une intense réactivité et corrosivité anormale, même envers des composés aromatiques et des éléments métalliques non-réactifs. SCP-2029-2 corrode également les tissus biologiques avec une rapidité et une sévérité singulière.

SCP-2029-2 présente des propriétés catalytiques au cours de ce processus, convertissant le soufre et l'hydrogène libérés des molécules d'eau en SCP-2029-2 supplémentaire. Ce processus a pour effet secondaire de libérer des quantités disproportionnées de dioxyde de carbone n'étant pas causées par les processus corrosifs ou catalytiques. Ce phénomène serait lié aux propriétés ectoentropiques de SCP-2029-1 précédemment décrites.

Ces effets ont été signalés comme facteurs causaux d'un potentiel événement de Classe-GH "Serre Morte", si SCP-2029-2 devait entrer en contact avec une grande quantité de tissus biologiques en des circonstances non-contrôlées. Cette éventualité a été reconnue suite à l'Incident 2029-1.

Addendum 2029-1 :
Un extrait du rapport du Dr Apth détaillant un scénario simulant l'éventualité d'une brèche de confinement de SCP-2029.

Temps estimé depuis la brèche Duplication et production de SCP-2029-2 Scénarios
trois heures X 10 PPM Protocole de confinement d'urgence en vigueur. Zone endommagée. Aucune réaction atmosphérique négative prévue. Manque de matière inorganique ralentissant la propagation.
deux jours X 130 PPM L'environnement devient contaminé. SCP-2029-2 se répand à travers la matière organique. Possible procédure de stérilisation en vigueur afin de contrer la propagation de SCP-2029-2.
sept jours X 5000 PPM La région devient inhabitable. Augmentation rapide de la température et des niveaux de CO2 présents. Contamination de l'eau confirmée et pluies acides très probables. Le protocole "Table Rase" est enclenché. La stérilisation totale et la destruction de la région contaminée est absolue.
trente jours X 50000 PPM Scénario de Classe-GH en vigueur. SCP-2029 devient impossible à confiner. Toute forme de vie disparaît. La planète Terre s'érode. L'atmosphère est complètement contaminée et les niveaux de CO2 atteignent 95 %.
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License