SCP-2002
notation: +3+x

ATTENTION : ACCÈS RESTREINT

SCP-2000_wreckage.png

Membres du personnel saoudien récupérant des débris du site d'écrasement de SCP-2002

Objet # : SCP-2002

Classe : Neutralisé (Classification Keter révoquée le ██/██/20██)

Procédures de Confinement Spéciales : Le confinement de SCP-2002 doit se concentrer sur la diffusion coordonnée de fausses informations à toutes les organisations et individus concernés par la découverte, le suivi, l'étude et/ou la discussion d'objets astronomiques (mobiles). Une attention particulière doit être accordée à la manipulation d'organisations marginales pertinentes afin de dissimuler la nature de SCP-2002.

Les images de SCP-2002 divulguées au public de quelque manière que ce soit doivent être rejetées comme étant altérées numériquement, et être étiquetées comme étant l'œuvre de conspirationnistes. À cette fin, des experts employés par la Fondation doivent être mis de l'avant pour des apparitions dans des médias connexes et comme consultants pour tout projet de recherche externe.

Pour plus d'informations concernant certaines campagnes de désinformation spécifiques actuelles, passées et futures, veuillez vous référer au document SecInf/2002-D/DepDI:rev2.41. L'utilisation de la force létale a été autorisée afin de prévenir la publication d'informations concernant SCP-2002 de quelque manière que ce soit.

Tous les débris recueillis de SCP-2002 ainsi que les restes de son équipage doivent être stockés au Site-102 pour de plus amples recherches sur les origines de SCP-2002. Veuillez contacter le chef de projet actuel Dr Signov pour plus d'informations sur ce projet.

Rem/SIGNO1/20060217 : Veuillez noter qu'en dépit de la neutralisation de SCP-2002, ces procédures de confinement doivent rester en vigueur indéfiniment.

Description : SCP-2002 était un vaisseau spatial sur une trajectoire de collision directe avec la Terre. Suite à sa détection, les ressources de l'espace lointain de la Fondation ont réussi à relayer plusieurs images indiquant de nombreuses similitudes entre le design de SCP-2002 et les designs en développement [DONNÉES SUPPRIMÉES] établis à ce moment-là. À la lumière de cela, et en tenant compte des données recueillies à partir de ses débris, SCP-2002 a été classifié comme une anomalie de continuité temporelle, mais a été considéré comme originaire de cette itération de la réalité. Sa neutralisation a empêché le personnel du projet de vérifier cela, bien que l'inspection des débris de SCP-2002 ait fourni des preuves appuyant cette théorie.

SCP-2002 avait une coque sphérique avec un diamètre estimé de 450 m. Attaché à cette coque se trouvait ~ 3000 sphères plus petites avec un diamètre approximatif de 1,7 m. SCP-2002 ne montrait aucun dispositif de propulsion visible ou de système externe de production d'énergie, ni aucun compartiment individuel ou de système discernable tel qu'un cockpit, des locaux d'habitations, des cales de stockages, etc.

Toutes tentatives de communication utilisant les installations SETI de la Fondation ont eu comme réponse un message automatisé de la part de SCP-2002, sur une fréquence radio spécifiquement réservée au trafic de la Fondation. Les signaux envoyés par des installations n'appartenant pas à la Fondation n'ont suscité aucune réponse de la part de SCP-2002, ce qui suggère une prise en compte de l'origine du signal d'appel. Veuillez consulter l'Addendum-2002-A-04 pour une transcription de ce message automatisé.

Après inspection, le message diffusé par SCP-2002 semblait indiquer que SCP-2002 possédait des systèmes pour faciliter le retour sur Terre de façon autonome. Quoi qu'il en soit, SCP-2002 a été classifié comme Keter en raison des effets potentiels de son atterrissage si cette hypothèse s'avérait fausse. SCP-2002 a maintenu une vitesse constante de 12,5 km/s et devait pénétrer l'atmosphère terrestre le ██/██/20██. Des protocoles ont été rédigés pour s'occuper de tout scénario de Classe-K qui résulterait du retour de SCP-2002.

SCP-2002 a été détecté pour la première fois situé à environ 15,8 ua de la Terre le ██/██/19██, par des systèmes de télédétection à bord des satellites de la Fondation. Selon l'extrapolation de la trajectoire de SCP-2002, en présumant qu'il n'y ait pas eu d'altérations à cette trajectoire, SCP-2002 aurait dû être découvert au moins ██ ans plus tôt. Ceci suggère un décalage temporel accidentel, plutôt qu'une tentative consciente de la part de SCP-2002 ou de son équipage. Le contenu du message automatisé de SCP-2002 renforce la crédibilité de cette théorie.

Addendum 2002-A-01 : Extrait du rapport de neutralisation 2002/D/NeutRpt-01:rev1.01

Le ██/██/19██, alors que SCP-2002 passait à côté de la Lune de la Terre, un satellite de la Coalition Mondiale Occulte précédemment non identifié contenant un laser à dioxyde de carbone de haute puissance a ouvert le feu sur SCP-2002, brisant la coque principale et dispersant les plus petites sphères sur une vaste zone. Plusieurs d'entre elles ont ensuite été détruites par d'autres tirs laser, bien que la plupart ait été projetées à la dérive dans l'espace lorsque la coque principale a été rompue. De multiples plus petites sphères ont continué à suivre leur trajectoire vers la Terre. Le ██/██/20██, celles-ci, ainsi qu'une grande partie de la coque, sont entrées dans l'atmosphère terrestre.

Des enquêtes sur la destruction injustifiée de SCP-2002 par la Coalition Mondiale Occulte ont permis de découvrir une série de courriels cryptés transmis depuis un poste de travail dans le terminal de communications du Site-102. Le décryptage de ces messages a révélé une fuite d’information sur SCP-2002 vers la CMO, ne couvrant cependant que des détails rudimentaires. Dans plusieurs cas, de fausses informations internes ont été divulguées en plus d’informations réelles au sujet de SCP-2002.

Une enquête approfondie menée par la Force d’Intervention Mobile Beta-1 ("Cautériseurs") a identifié l’expéditeur des messages comme étant █████ ████████, un membre du personnel de recherche de Niveau 4 affecté au Site-102, mais non affilié au projet SCP-2002. Le membre du personnel en question a été arrêté en essayant de quitter l’enceinte du Site-102, interrogé, et par la suite [DONNÉES SUPPRIMÉES] son usage actif dans des opérations de contre-espionnage. Les efforts visant à déterminer l’identité exacte du receveur se sont montrés non concluants, mais nous supposons qu’il s’agit d’un gestionnaire de la Coalition Mondiale Occulte. Les actifs de la Fondation au sein de cette organisation ont dès lors confirmé que l’organisation possédait des connaissances sur SCP-2002 depuis aussi tôt que 19██, bien qu’elles ne couvrent que des détails très rudimentaires (voir plus bas). Nous supposons que le manque d’informations détaillées et précises, en plus de la politique de désinformation interne et externe de la Fondation concernant SCP-2002, a conduit à leur décision de tenter de neutraliser SCP-2002.

À la suite de cet incident, les protocoles de communication interne et externe concernant les anomalies ont été revus et mis à jour. De plus, l’Opération Carbone a été lancée et restera en vigueur indéfiniment jusqu’à ce qu’un test de loyauté standardisé puisse être développé pour le personnel actuel et futur.

Le satellite utilisé par la Coalition Mondiale Occulte a éventuellement été saboté et s’est écrasé dans la forêt tropicale brésilienne le ██/██/20██. Il a été pris en charge par les forces de la Fondation et reste toujours sous la garde de la Fondation malgré de nombreuses demandes de la Coalition Mondiale Occulte pour le récupérer. Veuillez vous référer à la documentation supplémentaire 2002/C/DipInc-8:rev.1.12 pour plus de détails concernant la communication inter-organisation sur ce sujet.

Addendum 2002-A-02 : Documentation de la CMO récupérée à propos de SCP-2002

KTE-0481

Niveau de menace : KTE-0481-Typhon "Large objet inconnu sur une trajectoire de collision avec la Terre"

Niveau de Réponse Autorisé : 4 (Menace Grave)

Description : Un objet astronomique anormal non identifié sur une trajectoire de collision avec la Terre. Les informations fournies par l'Agent Secret ██████ suggèrent que la Fondation suit le KTE (sous la désignation SCP-2002) pour des raisons inconnues, mais n'a pas encore entamé de mesures concrètes ni mis en œuvre de mesures pour arrêter sa progression. Veuillez vous référer à l'annexe 001-016 pour les rapports de terrain de l'Agent Secret ██████ sur les renseignements disponibles concernant ce KTE.

L'objet est une sphère d'un diamètre estimé de 450 m (~ 1,476 pieds), avec une multitude de nœuds sphériques plus petits qui y sont attachés à des fins inconnues. On ne peut pas exclure l'hypothèse que ces nœuds soient des systèmes d'armes. Aucun système de propulsion n'est directement visible sur l'objet. Les systèmes de production d'énergie semblent également absents.

L'objet ne répond pas aux tentatives de communication, malgré les messages d'appel envoyés à des intervalles réguliers par les installations au sol de la CMO et de l'USS ███████████.

Les calculs actuels indiquent que l'impact aura lieu à ██:██ GMT, le ██/██/20██. Les projections des retombées conservatrices prévoient un scénario de Classe Hiver Éternel si KTE-0481 devait continuer sur sa trajectoire sans encombre.

Règles d'Engagement : Si l'objet venait à se trouver à moins de 0.00269 ua de la Terre, sa destruction sera justifiée pour empêcher l'extinction de toute vie sur Terre. L'actif orbital Thor-AXII de la CMO a été mis en alerte permanente à cette fin. Des protocoles ont été mis en place pour assurer un taux de réussite de 100 %. L'Agent Secret ██████ doit être exfiltré immédiatement après la destruction réussie de KTE-0481.

Addendum 2002-A-03 : Résumé du rapport de récupération 2002/D/RecRpt-14:rev1.15

Le ██/██/20██, 37 minutes après qu'une grande partie de la coque principale de SCP-2002 et une certaine quantité de petites sphères se soient écrasées, les membres de la FIM Zeta-40 ("Nettoyeurs d'Impasse'') et plusieurs guides locaux se sont approchés de l'épave à approximativement 240 km de la capitale saoudienne de Riyad. Pendant plusieurs jours, tous les débris ainsi qu'une grande quantité de restes humains partiellement détruits (estimés à 5 hommes adultes, 142 nouveau-nés mâles, 21 femmes adultes et 377 nouveau-nés femelles) ont été chargés à bord des transports de la Fondation et ramenés au Site-102. Les tests ADN ont révélé des correspondances partielles avec le personnel actuel de la Fondation, incluant plusieurs membres du Conseil des O5.

Addendum 2002-A-04 : Transcription partielle de la diffusion automatisée de SCP-2002

Synthèse vocale, Anglais :
Ici le vaisseau SCPS Mendel de la Fondation. Nous avons reçu votre transmission. En raison des protocoles de stase en vigueur, aucun membre du personnel n'est actuellement disponible pour répondre à votre signal. Veuillez patienter pour une diffusion automatique préenregistrée.

Voix de femme, Anglais :
Ici Dr Agnès Younts, Chef de Projet L4 pour SCP-█████. Si vous recevez ce message, je suis heureuse de vous dire que cette mission était inutile. Lorsque les retombées de la dernière brèche de confinement de SCP-█████ ont frappé en 21██, nous avons passé beaucoup de temps à essayer de trouver des moyens de contourner ses effets. Au début, nous avons essayé de voir si la relocalisation était la solution. Nous avons construit une orbitale et, lorsque cela a échoué, une installation lunaire, mais la peste nous suivait toujours d'une manière ou d'une autre. Faisant face à un taux de stérilité de 100 %, nous avons découvert qu'il était possible de féconder des embryons afin qu'ils ne soient pas soumis aux effets de la peste. Du moins, pas lorsqu'ils restent en état de stase. Nos calculs ont indiqué une dissipation des effets approximativement ███ ans à partir du jour zéro, de sorte qu'en fin de compte nous n'avons eu d'autre choix que d'envoyer une poignée de ces embryons dans l'espace, avec une équipe de membres du personnel chargée de prendre soin d'eux. L'équipage et la cargaison de ce vaisseau seront réanimés et préparés au retour sur Terre. Ils ont parcouru un long chemin.

Synthèse vocale, Anglais :
Notre ETA est actuellement réglé à AVERTISSEMENT : erreur de dislocation temporelle détectée. Nous vous prions de dégager le Secteur-521A pour notre arrivée1.

Synthèse vocale, Mandarin :
Ce message sera maintenant répété en mandarin.

Après avoir été répété en mandarin, le message se répète aussi en espagnol, en hindi et en arabe avant que la transmission ne se termine.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License