SCP-200-FR
notation: +5+x
SCP-200-FR.png

SCP-200-FR à l'heure actuelle.

Objet # : SCP-200-FR

Niveau de menace : Indéterminé

Classe : Non-Classé

Procédures de confinement spéciales : SCP-200-FR ne pouvant être déplacé, sa porte d'entrée doit être maintenue verrouillée et surveillée continuellement par les membres du personnel de sécurité. Ceux-ci agissent officiellement en tant que membres de la gendarmerie enquêtant sur les cas d' "hallucinations" et de "disparition" rapportés par des civils habitants à proximité de SCP-200-FR. Les lieux étant réputés "hantés" par les autochtones, ceux-ci n'ont pas pour habitude de s'en approcher, mais chaque rôdeur doit être appréhendé par le personnel, qui lui administrera un amnésique de Classe A si besoin est. Afin de prévenir toute tentative de ce genre, un périmètre de 700 m², délimité par une bande de sécurité autour de SCP-200-FR, doit être gardé dressé en permanence. Deux gardes sont tenus d'y patrouiller dans le sens horaire une fois par heure.

Afin de ne pas faire connaître ce lieu auprès de la population, le service informatique de la Fondation doit mener des recherches régulières sur Internet et effacer les films, photographies, ou fermer les sites qui évoquent SCP-200-FR ou sous-entendent son existence au nom de la privatisation du lieu par un particulier et du droit à l'image de sa propriété.

Une fois par an, un membre du personnel de Classe D sélectionné à l'avance, ayant suivi une formation de langue latine, doit être escorté jusqu'à SCP-200-FR, puis introduit à l'intérieur de celui-ci. Ceci est considéré comme une priorité de type Alpha ; si une telle mesure venait à ne pas être entreprise, il en résulterait potentiellement un scénario de type XK. Une injection de produit analgésique doit lui être faite au préalable.

Si le membre du personnel de classe D "survit" à SCP-200-FR, alors il pourra être remis en liberté à la suite de l'administration d'un amnésique de classe C.

Description : SCP-200-FR est une cathédrale dont la construction serait datée du 12ème siècle, et appartenant aux styles architecturaux gothique rayonnant et gothique flamboyant. Le bâtiment mesure 125 m de long pour 34 m de large et la hauteur de la nef s'élève à 28 m. Elle est située dans la région de ██████, en France. Faute de travaux de rénovation, SCP-200-FR est dans un état de délabrement avancé, en plus d'être vidé de la plupart du mobilier habituel d'un lieu de culte.

SCP-200-FR ne manifeste aucun effet ou propriété indésirable ou inhabituel en temps normal. Excepté le septième jour du mois d'Avril, et ce, chaque année. À partir de minuit de ce jour précis, le premier individu qui traversera les portes de SCP-200-FR pénétrera dans une version différée de celle actuellement connue de SCP-200-FR. De par l'état de nouveauté des lieux, il est supposé que le sujet est projeté dans l'histoire passée de SCP-200-FR. En effet, les vitraux ne sont plus brisés, mais en parfait état, tout comme le mobilier et les statues réparties dans toute la surface de SCP-200-FR, qui, à défaut d'être endommagés ou manquants, sont nombreux et dans un état de conservation remarquable. De plus, les sujets, toujours vêtus d'une bure jaune, déclarent voir SCP-200-FR de l'intérieur comme étant illuminé par la lumière du jour, ou apercevoir un ciel dégagé à travers les vitraux, malgré le fait qu'ils y soient entrés de nuit ou que le ciel soit en réalité couvert à l'extérieur. Si plusieurs individus franchissent le pas de la cathédrale en même temps, l'évènement n'aura pas lieu, et il est de même pour un éventuel témoin oculaire. L'évènement, quelle que soit son issue, ne peut pas être renouvelé pendant 1 an.

SCP-200-FR-I.png

L'une des instances de SCP-200-FR (photographiée par caméra embarquée).

Dès lors que le sujet pénètre dans SCP-200-FR, des moines vêtus d'une bure blanche seront assis sur tous les bancs, ou alors agenouillés en position de prière sur les bas-côtés et tout le long de la travée. Les sujets les ont décrit comme étant délicat à identifier en raison de leur capuchon relevé, bien qu'il ne s'agisse à priori que d'hommes caucasiens. Au niveau du transept, ces instances se tiennent debout, de façon à guider le nouveau venu tout droit, du narthex jusqu'au chœur. À côté de l'autel se trouve une imposante croix en bois, disposée horizontalement. Le sujet est accueilli par un chant religieux latin psalmodié par les instances. Leur nombre est estimé à 400 environ.

Un homme âgé, vêtu d'une bure pourpre, au visage découvert, demandera au sujet de s'approcher en l'appelant par son prénom, qu'il connaît pour des raisons inconnues, et prononcera dans sa langue natale. Un autre homme se trouve à ses côtés, portant une bure rouge. Puis, il lui fera réciter une formule latine considérée comme le désir de confirmer ou d'accepter ce à quoi il est destiné. Alors seulement il l'invitera à prendre place sur la croix en vue d'un crucifiement. Ses poignets et ses chevilles seront maintenus attachés autour du poteau par des chaînes, puis fixés dans le bois à l'aide d'un marteau et de clous, et enfin, la croix sera relevée verticalement. La souffrance engendrée par le supplice est décrite comme "au-delà de ce que les mots permettent d'exprimer" par le dernier sujet en date. L'instance en bure pourpre mettra genoux à terre un bref instant face au sujet, puis se relèvera. C'est alors que l'homme en bure rouge s'avancera, exécutera un signe de croix puis transpercera le cœur du sujet à l'aide d'une lance (dont l'apparence est proche de celle d'un grand crucifix).

Deux jours (ou 48h très exactement) plus tard (le 9 Avril), le sujet se réveillera, sain et sauf, là où il se trouvait dans SCP-200-FR lorsqu'il a été "tué" (sur le chœur). Il conserve le souvenir précis de ce qu'il a vécu, mais aucune blessure corporelles n'est à noter en revanche. En outre, le sujet sera "purgé" de son goût pour le crime ou le délit, et deviendra une personne au mental équilibré, nourrissant une aversion prononcée pour les actes malveillants.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License