SCP-198
notation: +1+x
001

SCP-198 dans son état actuel.

Objet # : SCP-198

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-198 est situé dans une salle sécurisée du Site-██, à l'extérieur de laquelle plusieurs gardes armés doivent être postés pour prévenir toute tentative d'accès non-autorisé. SCP-198 doit être contenu dans un coffre scellé (0,5 m x 0,5 m x 0,5 m), sous surveillance vidéo permanente, et la clé doit être conservée en lieu sûr accessible au personnel de niveau 3 et supérieur. Aucun membre du personnel de la Fondation n'est autorisé à prendre SCP-198 en main ; toute manipulation de SCP-198 est à effectuer via des moyens robotisés ou par des membres du personnel de classe-D.

A la lumière des incidents 198-A et 198-B, l'objet est désormais de classe Euclide et le protocole de confinement 198 a été établi.
Le coffre contenant SCP-198 doit désormais être déposé sur une balance digitale reliée à un système d'alarme dont des générateurs de secours se trouvent dans la salle de confinement. Toute variation de poids indiquera une brèche de confinement et le Directeur du Site devra immédiatement mettre en oeuvre le protocole de confinement 198 détaillé plus bas.

Description : SCP-198 a pris de nombreuses formes depuis sa récupération par la Fondation en 19██. L'objet a notamment été observé prenant la forme d'une tasse en polystyrène, d'un verre à bière de la marque ████████, des canettes de soda des marques █████ et ███-███, un verre à shooter sur lequel était inscrit "Une Tequila, deux Tequila, trois Tequila, parquet !", une bouteille d'eau en plastique et [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Ces formes apparaissent toujours partiellement emplies du liquide qu'elles sont censées contenir.

Actuellement, SCP-198 apparaît en tant qu'un mug à café en porcelaine blanc rayé de bleu. Aucune marque d'artisan, ni aucun détails ne sont notables à propos de cette apparence. L'objet a résisté à toutes les tentatives de destruction ou d'échantillonnage en vue d'analyses approfondies. Lorsqu'il n'est pas actif, SCP-198 peut contenir 240 mL de liquide, comme toute tasse de café standard.

Le comportement anormal de la tasse ne se manifeste pas à moins qu'un être humain vivant prenne SCP-198 dans la main. Approximative 2 à 5 secondes après la récupération de l'objet, il se liera instantanément à la main de son porteur, grâce à un procédé inconnu mais douloureux. Les sujets de test ont rapporté une douleur semblable à une brûlure, bien qu'aucune chaleur n'aie été détectée par les observateurs ou les instruments de mesure. L'utilisation de gants ou d'autres barrières physiques entre l'objet et la main n'empêche pas le processus de lien tant que le sujet peut prendre SCP-198 en main. Des tests ont révélé que le lien est réalisé à échelle moléculaire et est permanent jusqu'à la mort du sujet. A ce jour, aucun moyen de briser le lien n'a été trouvé, y compris couper les doigts ou la main, car toute blessure, quelle que soit son ampleur, au-delà du poignet du porteur est instantanément soignée. Des tests consistant en la vérification de la portée du soin jusqu'à l'épaule du porteur sont actuellement en demande d'approbation.

Une fois le lien effectué, tout liquide à l'intérieur de SCP-198 disparaît, et le conteneur commencera inexplicablement à se remplir avec un matériau fluide ou semi-fluide, s'arrêtant une fois SCP-198 rempli. Le contenu diffère en fonction du sujet, mais a toujours été un fluide corporel ou une sécrétion humaine. Les instances ont comporté de la salive, de la sueur, du sang, de la bile, du mucus, de l'urine, des matières fécales ou encore [DONNÉES SUPPRIMÉES], ainsi que des combinaisons de deux ou plus de ces composants.

Une fois SCP-198 rempli, le porteur se déshydrate et s'émacie rapidement, devenant de plus en plus faible jusqu'à sa mort, qui advient habituellement dans les 24 heures si rien n'est fait pour l'empêcher. L'ingestion de nourritures ou boissons standard ou de nutriments enrichis n'inverse pas et ne ralentit pas le processus. Les tests ont révélé que le seul moyen de "nourrir" le sujet est la consommation du contenu de SCP-198. Toutefois, le taux de déshydratation et d'émaciation restant le même, le sujet doit quasiment constamment consommer les sécrétions contenues dans le verre pour rester en vie. Lorque le contenu est consommé ou jeté de SCP-198, il se remplira à nouveau automatiquement. Certains sujets ont survécu jusqu'à 70 heures en consommant le contenu de SCP-198, avant de succomber à cause de la fatigue - ou d'un refus de consommer plus du contenu de la tasse.

A la mort du porteur, le lien entre lui et SCP-198 est brisé et l'objet peut à nouveau être manipulé. Dans approximativement 75% des tests, SCP-198 disparaîtra une fois le lien brisé et réapparaîtra quasiment instantanément sur une surface plane proche, de préférence une table ou une étagère dans la même pièce, et prendra une nouvelle forme. Bien que 90% des réapparitions se situent dans les environs immédiats du porteur décédé, SCP-198 a été observé réapparaissant dans des salles de confinement ou d'observation proches, et une fois même [DONNÉES SUPPRIMÉES]. A cause de la nature catastrophique de cet incident, une attention extrême est recommandée dans les environs immédiats de la salle de confinement de SCP-198. Le personnel de la Fondation est prié de ne pas apporter de boisson ou de conteneur dans un rayon de 100 mètres autour de la salle de confinement de SCP-198, même lorsqu'il n'est pas l'objet de recherches actives.

SCP-198 a été trouvé par la Fondation dans un bunker souterrain à ███████, Allemagne, après sa découverte accidentelle par des ouvriers du bâtiment. Des rapports d'activités étranges et de morts inexpliquées dans l'entreprise de construction s'occupant de ce bunker ont attiré l'attention de la Fondation. L'Agent ██████, en charge du lieu, découvrit de nombreux cadavres émaciés, certains récents et d'autres assez anciens. Non averti de la nature du SCP responsable de leur mort, l'Agent ██████ scella la zone et attendit du renfort. C'est à ce moment que la nature du SCP fut révélée, alors que l'Agent empoigna ce qui lui apparaissait comme une bouteille d'eau fermée posée sur une table du site de construction. Les renforts trouvèrent un Agent pâle, vomissant et incapable de lâcher une bouteille pleine de [DONNÉES SUPPRIMÉES]. L'Agent █████ se suicida plus tard durant le nettoyage de la zone.

Incident 198-A :

Date : ██-██-20██
Lieu : Site-██
Description : A approximativement 14h15, le chercheur John █████, qui travaillait dans une salle d'observation adjacente à la salle de confinement de SCP-198, attrapa ce qu'il pensait être son thermos de thé glacé, pour découvrir qu'il était maintenant lié à ce qui s'avéra être SCP-198. Le chercheur ██████ avertit immédiatement le Directeur du Site qui, après inspection de la salle de confinement de SCP-198, découvrit que l'objet avait effectivement disparu de son coffre. Au moins 3 mois s'étaient écoulés depuis la dernière expérience menée sur SCP-198, expérience menée sans incident notable. Le chercheur █████ fut interviewé par les responsables du Site et fut maintenu en vie pendant 31 heures avant de refuser de consommer le contenu de SCP-198 plus longtemps.

Incident 198-B :

Date : ██-██-20██
Lieu : Site-██
Description : A environ 8h00, le garde de sécurité Albert ████████ s'arrêta pour prendre un café dans une salle de repos, plus tard déterminée comme se situant à trois étages et deux couloirs de distance de la salle de confinement de SCP-198. Le garde se retrouva lié à SCP-198 en voulant saisir une bouteille de lait dans le réfrigérateur de la salle de repos. Une fois encore le Directeur du Site furent avertis d'une brèche de confinement potentielle et découvrirent que le coffre contenant SCP-198 était vide. Le garde fut interviewé et préféra se suicider plutôt que de consommer le contenu de SCP-198.

Immédiatement après l'incident 198-B, le Directeur du Site décida de monter l'objet en classe Euclide, et créa le protocole de confinement 198 afin de gérer les brèches de confinement futures.

Protocole de confinement 198 :

Le protocole de confinement 198 est à mettre en oeuvre immédiatement par le Directeur du Site lors d'une brèche de confinement par SCP-198. Si l'alarme attachée à la balance postée dans le coffre contenant SCP-198 sonne, le Site-██ doit être verrouillée et le personnel doit éviter tout conteneur et évacuer le bâtiment jusqu'à la sécurisation de SCP-198.

Pour les journaux de tests, voir Journal d'expériences 198-A.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License