SCP-1974-EX
notation: +2+x

Objet # : SCP-1974-EX

Classe : Sûr Expliqué

1974-ex.jpg

Exemple de SCP-1974-EX, récupéré après un incident de distribution à [SUPPRIMÉ].

Procédures de Confinement Spéciales : Les spécimens de SCP-1974 doivent être confinés dans l'Aile de Stockage des Objets de Faible Valeur du Site-61 quand ils ne sont pas requis pour expériences. Les spécimens de SCP-1974-EX doivent être confinés dans une boite scellée standard pour objets de petite taille dans l'Aile de Stockage du Département de Recherche et Développement du Site-55.

Lorsque l'objet est manipulé par un membre du personnel ne participant pas à une expérience, ce dernier devra porter des gants en caoutchouc butyle ou nitrile (NBR) afin de prévenir l'exposition à l'effet anormal la drogue présente dans les objets SCP-1974-EX. Les membres du personnel affectés doivent être retirés de service et mis en quarantaine jusqu’à que les effets de SCP-1974-EX s'estompent (environ 36 heures).

Les agents sur le terrain ont reçu l'ordre 61-1974-B ; une directive de faible priorité ayant pour but la capture et le confinement des spécimens de SCP-1974 qui ne sont pas sous le contrôle de la Fondation et le rassemblement d'indices sur leur source. Ordre de terrain 61-1974-B annulé 16/08/1992.

Description : SCP-1974-EX est un ensemble de dés à 20 faces (communément appelés d20 dans les jeux de rôle) qui sont composés d'un polymère d'acrylonitrile butadiène styrène (ABS) standard.

Tous ceux manipulant SCP-1974-EX durant cinq minutes sans interruption ou au-delà d’environ une heure, quand SCP-1974-EX est utilisé dans une partie typique de jeu de rôle, seront sujets à des hallucinations et seront extrêmement influençables. Lorsque SCP-1974-EX est utilisé dans un jeu de rôle, approximativement 90 % des sujets affectés penseront que les conditions et l’environnement sont réels et commenceront à agir comme tel. Les effets persistent généralement pendant 36 heures. Les 10 % restants des sujets exposés éprouvent des hallucinations diverses, et typiques d'une exposition non intentionnelle au LSD-25 ou à la psilocybine, tout comme les sujets exposés à SCP-1974-EX et ne présentent pas de comportement influencé intentionnel ou non.

Actuellement, des recherches sont en cours pour découvrir si les effets de SCP-1974 sont chimiques, mémétiques ou surnaturels.

Les analyses ont déterminés qu'à l'intérieur de SCP-1974-EX l'ABS a été combiné avec [SUPPRIMÉ], un solvant similaire au diméthylsulfoxyde (DMSO) mais solide à température ambiante. Il est utilisé pour introduire une dose d'un dérivé de l'r-Ergotamine, un hallucinogène de longue durée. De plus, SCP-1974-EX contient un transmetteur émettant des sons inaudibles à une fréquence de [SUPPRIMÉ] générant un effet psycho-acoustique qui, combiné à l'hallucinogène provoque une extrême suggestibilité sur les sujets affectés par SCP-1974-EX.

Depuis qu'il a été prouvé que SCP-1974-EX est simplement un moyen d'hypnotiser les sujets et de leur administrer secrètement une dose d'hallucinogène, il est, par le présent document, déclassifié en tant que SCP et supprimé de la base de données SCP à partir du 16/08/1992. La collecte de spécimens non-contenus incombe désormais à la police et ne sera pas conduite par les agents de la Fondation.

Du fait de sa potentielle utilisation en vue du le contrôle des activités clandestines ou le trafic de SCP humanoïdes, le Département de Recherches et Développement a réquisitionné le stock de SCP-1974-EX et est en train de développer le moyen de reproduire ses effets en différents formats.1

Addendum : SCP-1974-EX a attiré l'attention de la Fondation quand une large quantité en a été distribuée en tant qu'échantillons gratuits lors de la [SUPPRIMÉ] Con, une convention de Science Fiction et de Fantaisie qui s'est déroulée à ████████, ██ le █/██-██/19██. Plus de 200 individus ont été détenus après avoir montré des comportements étranges résultant en █ décès, ██ blessés et de nombreux incidents de dommages matériels et de conduites désordonnées. ███ spécimens de SCP-1974-EX ont été confisqués et l'incident a été attribué à une intoxication massive causée par une variété inhabituelle d’empoisonnement alimentaire.

Rapport d'Incident 1974-01 : Ce qui suit est un extrait de la liste des incidents survenus peu après la distribution initiale de SCP-1974-EX au public. Cela démontre que bien que beaucoup de sujets affectés se comportent de manière inoffensive mais absurde, d'autres sont un danger pour eux-même ainsi que pour les autres, en particulier les personnes sans méfiance ou sans défense.

  • █████ ██████ ; a sévèrement battu █████ portier d’hôtel, en croyant que la victime était "un orque." Sujet maîtrisé avec des blessures mineures.
  • ████ ████████ ; maîtrisé pendant qu'il "lançait une boule de feu" en chantant un langage inconnu, agitant une queue de billard et brûlant un cercle d'épices de cuisine. Aucune blessure répertoriée.
  • ███████ ████ ; a prétendu avoir travaillé pour [SUPPRIMÉ] après avoir joué une partie de “Paranoïa” ; interrogé et relâché après qu'il ait été déterminé que le sujet ne possédait pas de véritables informations classifiées.
  • █████ █████ ; tué par ████████ policier, après avoir chargé un groupe d'officiers avec un couteau de boucher en criant "Du sang pour le Dieu du Sang !"
  • ███ ███████ ; a tenté de sacrifier sa sœur pour "invoquer Yog Sothoth" après avoir joué à "L'appel de Cthulhu" [DONNÉES SUPPRIMÉES].

La source de SCP-1974-EX reste inconnue. Les informations pertinentes ont été transférées anonymement à ████████, ██ Département de police pour continuer l'investigation.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License