SCP-1956
notation: +2+x
scp-1

Cinq instances de SCP-1956.

Objet # : SCP-1956

Classe : Euclide

Procédures de confinement spéciales : Chaque instance de SCP-1956 doit être confinée dans une chambre de confinement standard individuelle pour humanoïde. Chaque instance de SCP-1956 doit être nourrie quotidiennement selon les rations standard. Les membres du personnel ayant pour tâche d'interviewer SCP-1956 doivent lire la feuille SCP-1956-A-Laogmien, contenant une traduction partielle du langage de SCP-1956. De petits objets, tel des champignons ou fromages culinaires, peuvent être donnés si un comportement amical est maintenu.

Description : SCP-1956 est la désignation collective de 53 êtres humanoïdes mesurant approximativement 0,6 m de hauteur et pesant 8 kg en moyenne. Ils ressemblent vaguement à des enfants humains portant des habits rayés couvrant tout leur corps, excepté leur visage. Des tests ont révélé que ces habits font en réalité partie de leur corps. Bien qu'ils possèdent un nombre variable d'appendices de type tentacule sur la tête, ils ont les mêmes besoins physiologiques qu'un être humain.

insectes

Deux instances de SCP-1956-1.

Les SCP-1956 sont capables de communication télépathique et de changement de leur structure corporelle afin de générer de nouveaux membres. Ils sont également capables d'avaler des objets plus grands qu'eux. La façon dont ils y parviennent est toujours objet à recherches. Ces capacités les aident dans leurs "performances" caractéristiques, qui implique simultanément numéros musicaux et cascades acrobatiques. (Voir Enregistrement Vidéo 1956-17)

Les SCP-1956-1 sont des robots alimentés à l'essence, utilisés par les instances de SCP-1956 pour jouer de la musique. Ils ressemblent à des versions arthropodes d'instruments de musique communs, mais dans des modèles non-identifiables. Ils semblent posséder une intelligence rudimentaire et refusent d'être joués par quelqu'un d'autre que les instances de SCP-1956.

Addendum SCP-1956-1: Promotion de la performance des SCP-1956.

Le Cirque de l'Inquiétant d'Herman Fuller

— est fier de vous présenter —

LES GNOMES MUSICIENS DE LAOGMIA

Venez voir de merveilleuses créatures et leurs INSTRUMENTS DE MUSIQUE VIVANTS, leurs CASCADES DÉFIANT LA MORT et leur SPECTACULAIRE TALENT MUSICAL

pendant

DEUX JOURS SEULEMENT

ce Vendredi à la Foire de Comté de [EXPURGÉ] !

Addendum SCP-1956-2:

Enregistrement Vidéo 1956-17 :

<Début de l'Enregistrement>

00:00 - Les instances rampent et sautent sur les murs, attrapant les insectes avec leurs tentacules et les avalant lentement. Les insectes somnolent pendant ce temps.

00:38 - Les instances mâchent et régurgitent les insectes, désormais transformés en instruments de musique. Elles les mordent afin qu'ils ne s'échappent pas.

00:45 - Les instances commencent à jouer. Certains montent sur leurs instruments ailés et volent autour de la piste, parfois dans des angles erratiques et très près du public. Ils finissent par entrer en collision les uns avec les autres. Après la chute, leurs os se brisent et ils reviennent à leurs positions originales sans montrer le moindre signe de douleur.

03:30 - Plusieurs instances grimpent les unes sur les autres et combinent plusieurs claviers en cercle. Trois autres instances grimpent dessus et commencent à danser des claquettes pour en jouer tandis que les autres font tourner le clavier. Après quelques minutes, ils tournent si vite que les instances sur le cercle se combinent en un seul corps déformé. Ils continuent à jouer pendant plusieurs minutes, malgré des signes d'inconfort extrême. À la fin, les instances déformées soulèvent une guitare au-dessus de leurs têtes et la rabattent avec une force extrême, s'écrasant ainsi qu'une partie du sol. Ils rampent hors des débris, désormais séparés.

06:32 - Les instances s'escaladent les unes les autres en pyramide. Au sommet, deux instances se balancent sur des instruments semblables à des cafards. Les instances commencent à tourner et jouer tandis que celles au sommet essayent de se pousser mutuellement. La musique atteint son point culminant alors que les instances au sommet sautent en l'air et entrent en collision, brisant leurs instruments en pièces enflammées qui volent vers le public. Avant qu'elles ne le touchent, les instances les attrapent à l'aide de leurs tentacules et les avalent.

08:30 - Fin de la performance.

<Fin de l'Enregistrement>

Addendum SCP-1956-3 :
Enregistrement de l'Interview

Interviewé : SCP-1956-17, identifié comme étant "Wali Oodim Zptzk"

Interviewer : Agent ██████

Avant-propos : Dû à la traduction incomplète du Laogmien, certains mots sont des estimations.

<Début de l'Enregistrement>

Agent ██████ : SCP-1956-17, pouvez-vous nous parler de votre foyer?

SCP-1956-17 : Aaaah… à Laog. Grand endroit, plus grand que ici. Pierres nuages tissés ensemble.

Agent ██████ : Développez s'il vous plaît.

SCP-1956-17 : Laog a <INCONNU : "cursumi">, pierre et métal combinés, et nous cultivons <INCONNU : "uilicoz">, un <INCONNU : "uiliken"> de plantes brillantes pour éclairer les endroits où y a pas de lumière. Sombre presque partout. Avant cursumi et uilicoz, nous étions seuls et pouvions pas voyager loin. Peur rien que de penser à ce <INCONNU : "zulims">. Content pas né à l'époque.

Agent ██████ : N'y a-t-il pas un sol en dessous ?

SCP-1956-17 : Quoi ? Sol vide. Drôle à regarder parfois. Fait mal à tête. Autres vivaient là-bas, ils disent ça, mais je crois pas. Rien à toucher, tout le monde sait ! C'est bobards, je pense.

Agent ██████ : Pourriez-vous me parler de votre espèce ?

SCP-1956-17 : Nous sommes jeunes, disait <père/protecteur>. Beaucoup choses plus vieilles là-bas. Nous avons beaucoup de couleurs et lignes, pas seulement ceux que vous voyez. Sombre presque toujours, alors nous jouons la musique, dansons et chantons. Nous vivons pas plus que 10 <INCONNU : "hirzulims">, beaucoup de monstres par là, alors nous avons beaucoup de frères. Mais nous sommes intelligents, nous construisons des pièges et étudions monstres, puis construisons monstres qui travaillent pour nous. Ils sont appelés <INCONNU : "harrzagumluboks">, et certains nous aident à jouer la musique.

Agent ██████ : Comment êtes-vous arrivés ici ?

SCP-1956-17 : Aaah…compliqué. Nous savons pas tout. Mais voilà. Nous recevions une visite d'un groupe de comme vous sur <INCONNU : "marl hubum hirzulim">. Mais c'était pas nouveau, grands gars comme vous avaient déjà visité avant, juste pour nous écouter jouer et nous voir danser. Ils venaient de ces trous et portes qui mènent à endroit plein de livres, mais on ne pas comment y aller. Les nouveaux visiteurs disaient qu'ils étaient artistes et musiciens, un cirque. Ils apportaient animaux bizarres et jouets avec eux, et plus de grands gars, mais tous très différents. Un faisait très peur, il avait son visage à l'envers. Ils apportaient beaucoup nourriture et boissons aussi, pour faire grande fête avec nos <INCONNU :"Nargalums">.

Agent ██████ : Quel pari?

SCP-1956-17 : On avait concours pour voir meilleurs artistes. Mais cette fois, ils voulaient pas métal ou harrzagumluboks, ils voulaient moi et les autres que vous avez ici. C'était en trois épreuves, comme Nargalums disaient. D'abord, y avait la meilleure musique. On gagnait, vous avez pu voir. Feulerr avait très mauvaise musique, très drôle. Puis y avait danses, et Feulerr apportait ces grands gars en bois avec des chaînes dessus, et ils gagnaient. À la fin, c'était la cuisine, et leur nourriture était très bonne. Je… Je suis désolé, je devrais pas parler comme ça. Je sais qu'ils trichaient! Seul solution!

Agent ██████ : Et vos chefs étaient d'accord pour que le cirque vous prenne avec vous ?

SCP-1956-17 : …Oui. Ils étaient. Après tout, ils avaient gagné tout ce fromage, champignons et harrzagumluboks que nous avions jamais vu avant. Vous croyez ça ? Feulerr gagnait, et il avait quand même le courage de leur offrir plus, comme si nous étions pas assez !

Agent ██████ : Merci. Nous termineront cette interview là-dessus.

SCP-1956-17 : Attendez! Vous, les grands gars en blanc, êtes très intelligents! On vous entendait parler des trous et portes que ces grands gars avec les livres pouvaient faire! Vous pensez que vous pouvez nous en faire pour qu'on rentre ? Nos familles et nos maisons nous manquent ! On vous donnera n'importe quoi !

Agent ██████ : Je vais voir ce que je peux faire.
<Fin de l'Enregistrement>

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License