SCP-194
notation: 0+x

Objet # : SCP-194

Classe : Euclide

Procédures Spéciales de Confinement : Les instances de SCP-194 doivent être gardées dans une volière sur le terrain du Site-43. La zone autour de cette volière sera clôturée par pas moins de cinquante (50) mètres d'espace entre la volière elle-même et toute partie de la clôture. SCP-194 doit être nourri tous les jours de rongeurs morts; les plumes perdues de SCP-194 ne peuvent être collectées qu'au moment du repas. Seul le personnel n'ayant aucun antécédent d'introversion ou de réclusion peut nourrir SCP-194. Les instances de SCP-194-1 doivent être gardées dans une cellule souterraine verrouillée du Site-43. Cette cellule sera composée de paille et d'un éclairage simulant le soleil. SCP-194-1 doit être nourri de la même manière que SCP-194, en rajoutant des plumes de SCP-194 à sa demande. A aucun moment SCP-194-1 ne doit être mis en contact avec SCP-194 sauf si SCP-194-1 a terminé sa transformation en SCP-194. Le personnel a interdiction d'interagir avec SCP-194-1 hors des interviews et autres évènements prévus par le Dr ████████████. Le personnel ayant eu une interaction non-autorisée avec SCP-194 ou SCP-194-1 doit passer une évaluation psychiatrique obligatoire.

Description : SCP-194 est visuellement identique au Corvus corax, ou corbeau. Le comportement des sujets ressemble également à celui de la plupart des corbeaux, excepté qu'ils montrent un niveau de confort anormal auprès des humains. SCP-194 ne fuira pas les humains sauf s'ils sont explicitement menacés, et sont connus pour se percher sur eux lorsque que ça leur plaît. Ils ont aussi un régime alimentaire distinct des corbeaux normaux, préférant manger uniquement de la viande, au lieu de céréales et de graines.

SCP-194 se rassemble autour des personnes introverties, préférant la plupart du temps des caractères asociaux et peu voire aucun antécédent violent. Les groupes de SCP-194 suivront ces personnes, affluant autour de leur maison ou lieu de travail, et volant dans toute zone où les personnes affectées se déplacent lorsqu'ils sont en extérieur. Les personnes en contact prolongé avec SCP-194 deviennent SCP-194-1. Aucune preuve n'a été trouvée suggérant que SCP-194 ait les mêmes effets sur d'autres animaux.

Si ce n'est pas déjà le cas, SCP-194-1 développera rapidement un trouble asocial de la personnalité et un état d'esprit reclus. SCP-194-1 aura tendance à négliger son travail et ses relations, préférant passer la plupart de son temps dehors en la présence de SCP-194. Lorsque SCP-194 commencera à muer, SCP-194-1 rassemblera ses plumes afin de les manger. Une fois que SCP-194-1 aura pris l'habitude de manger les plumes, il ne mangera quasiment ou rien d'autre. Il commencera à perdre du poids à une plus grande vitesse que ce qui est possible, même lors d'une grève de la faim.

Environ une (1) semaine après que la phase de changement de régime alimentaire ait commencée, SCP-194-1 subira une métamorphose; ses omoplates développeront de fines protubérances osseuses qui pousseront vers l'extérieur, et de la peau ainsi que des muscles se formeront autour de ses os grandissants. Au cours des vingt-quatre (24) prochaines heures, les protubérances continueront à se développer, formant des membres creux très similaires à des ailes d'oiseaux. Des plumes peuvent être vues pousser sur les "ailes" à ce stade, ou pousseront plus tard. Tous les sujets de SCP-194-1 ayant été interviewés ont décrit cette transformation comme très douloureuse, et les blessures internes situées dans le haut du dos sont communes, de même que les conditions associées à un état de malnutrition.

Après que les appendices ressemblant à des ailes aient fini de pousser (ces dernières ne permettant pas au sujet de voler), SCP-194-1 deviendra léthargique et passera la plupart de son temps à dormir. Il développera l'obsession d'être au contact de SCP-194 et de l'imiter, et pourra être hostile à toute interférence humaine. SCP-194-1 continuera à perdre du poids et subira d'autres changements physiques, à commencer par une réduction drastique de la taille de sa colonne vertébrale, une atrophie de ses membres, et un remodelage de son squelette, se terminant par la pousse de plumes noires sur toute surface de son corps n'étant pas déjà couverte de ces dernières. Si, à la fin de ce stade, SCP-194-1 a survécu (les transformations partielles étant fatales dans 70% des cas observés), SCP-194-1 se sera complètement transformé en SCP-194. Les tests ont prouvé que, même s'il est possible de retarder et de prolonger la transformation jusqu'à six (6) mois en gardant SCP-194-1 séparé de SCP-194, il n'y a aucun moyen d'inverser la transformation sans tuer SCP-194-1 après que les "ailes" aient poussées.

Interview 194-3
Interviewé : 6754-D, subissant actuellement le stade médian de la transformation de SCP-194-1.

Intervieweur : Dr. ████████████

Avant-propos : Sur plusieurs sujets, 6754-D était un des interviewés les plus ouverts. Cependant, comme tous les autres sujets, 6754-D parlait d'un ton calme et monotone lors de l'interview, et à tout autre moment où on lui adressait la parole.

<Début d'Enregistrement, ██/██/████>

Dr. ████████████ : Bonjour.

6754-D : (pause) …'jour.

Dr. ████████████ : Aujourd'hui, j'aimerais parler avec vous de SCP-194.

6754-D : Ils ne s'appellent pas comme ça.

Dr. ████████████ : (pause) …Comment les appelez-vous alors?

6754-D : Ils sont ma volée. Mon groupe. Mes hôtes. Mes frères charognards. Tout nom que vous désirerez, mais pas un numéro.

Dr. ████████████ : Un nombre ne peut-il être un nom?

6754-D : (silence)

Dr. ████████████ : (pause) …Pourquoi êtes-vous attiré par SCP… les hôtes?

6754-D : Ils sont venus à moi. Ils m'ont reconnu comme l'un d'entre eux.

Dr. ████████████ : Comme un corbeau?

6754-D : Comme un prisonnier. Comme étant seul. Comme… (silence)

Dr. ████████████ : Comme quoi?

6754-D : (silence)

Dr. ████████████ : Laissez-moi essayer une autre question. Pourquoi mangez-vous leurs plumes?

6754-D : C'étaient des cadeaux. On ne refuse pas des cadeaux.

Dr. ████████████ : Pourquoi ne mangez-vous rien d'autre que des plumes?

6754-D : Besoin de rien d'autre.

Dr. ████████████ : …Est-ce que vous savez ce qui vous arrive?

6754-D : Je les rejoins. Je deviens l'un d'entre eux. Je serai beau.

Dr. ████████████ : Êtes-vous conscient que la plupart des personnes qui ont été dans votre position sont mortes dans de grandes souffrances lors du processus?

6754-D : (silence.)

Dr. ████████████ : Êtes-vous conscients que si vous survivez, vous serez enfermés avec les autres corbeaux dans la volière?

6754-D : (silence. 6754-D n'a répondu à aucune autre question, et après vingt minutes le Dr ████████████ a terminé l'interview.)

<Fin d'enregistrement>

Conclusion : Vu la façon dont 6754-D s'identifie à SCP-194, je recommande qu'aucun autre personnel de classe D ne soit autorisé à être en contact avec SCP-194. Je recommande aussi l'euthanasie de tout membre de la Fondation devenant SCP-194-1, étant donné que nous ne savons pas à quel point les oiseaux conservent leur intelligence s'ils survivent à la transformation, et nous ne voulons pas prendre le risque d'avoir un groupe d'oiseaux intelligents possédant des connaissances sur la Fondation pouvant s'échapper. -Dr ████████████

Rapport d'Incident 194-1 : Le 05/09/████ à 1300 heures, un groupe de corbeaux volant au-dessus du Site-43 atterri sur la volière de SCP-194 et se percha sur sa surface. L'un d'entre eux s'accrocha sur le grillage de la porte d'entrée de la volière et commença à essayer de manipuler la poignée. Des tirs effectués par les gardes de sécurité proches firent s'envoler le groupe; un (1) des oiseaux envahisseurs fut tué par balles, un (1) fut blessé et rajouté à la volière après son rétablissement, et au moins six (6) furent confirmés s'être échappés.

Rapport d'Incident 194-2 : Le 05/09/████ à 15:00 heures, l'Agent Andersson est entré dans la zone clôturée, utilisant son autorisation de sécurité pour passer le checkpoint. Il transportait un seau de rats morts, menant les gardes à croire qu'il nourrissait SCP-194 en-dehors des heures normales. Il ouvrit la porte de la volière et commença à sortir les spécimens de SCP-194 et à les relâcher. La sécurité répondit assez vite pour neutraliser l'Agent Andersson, et ferma la porte de la volière, mais pas avant que trois (3) spécimens de SCP-194 ne soient relâchés. Andersson a depuis été reclassifié comme SCP-194-1 et confiné.

Rapport d'Incident 194-3 : Le 05/09/████ à 21:00 heures, █████ ███████, le membre du personnel désigné pour nourrir SCP-194 entra dans la zone sécurisée autour de la volière de SCP-194 avec un seau de rats morts, et se dirigea vers la mangeoire rotative hors de la volière pour la remplir. Les enregistrements montrent ███████ s'arrêter près de la mangeoire pendant presque une minute et fixer SCP-194 à l'intérieur de la volière. Elle laissa ensuite tomber le seau et s'avança vers la porte. Les gardes de sécurité maîtrisèrent ███████ avant qu'elle puisse l'ouvrir. Un examen consécutif et un interrogatoire suggérèrent qu'une forte coercition psychique était à l’œuvre, et elle fut relâchée sans être sanctionnée.

Addendum : Dr ████████████, j'attendais de vous beaucoup plus que ceci. Vous devriez concentrer vos efforts sur ce qui est vraiment important : trouver un moyen de distinguer SCP-194 de tout autre oiseau. Nous n'avons pas de ressources suffisantes pour exterminer tous les oiseaux du monde, et votre travail pitoyable pour garder ceux que nous avons capturés et confinés n'aide pas. Nous avons besoin de quelque chose de plus sérieux qu'une volière que vous avez achetée à Home Depot, et nous avons besoin de plus d'information sur les oiseaux, pas sur les personnes qui se transforment en eux. -O5- █

Auteur original : MalcolmMacLeanMalcolmMacLean
Source Originale : The SCP Foundation
Date : 02/07/2010
Lien : SCP-194

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License