SCP-1926
notation: +2+x
SCP-1926-1.jpg

Une instance de SCP-1926-1 photographiée par le Dr Zupko.

Objet # : SCP-1926

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : Les instances de SCP-1926 doivent être confinées dans une chambre de confinement suffisamment éclairée, peinte en blanc, et mesurant 10m x 10m x 3m. Cela permet à chaque famille de disposer de quatre (4) mètres carrés. La chambre doit être équipée de soixante-cinq (65) sets de blocs de plastique colorés.

Description : SCP-1926 est un groupe de soixante-cinq (65) peluches animées pour enfant.

SCP-1926-1 est la désignation collective des soixante-quatre (64) instances de SCP-1926. Les instances de SCP-1926-1 sont bipèdes, n’ont pas de bras et mesurent soixante-dix (70) centimètres de haut. Les jambes des instances semblent être faites avec des chaussettes d’enfant rayées blanches et noires. Les instances possèdent de grands yeux bruns et des oreilles ressemblant à celles d’un lapin, mais n’ont ni bouche ni nez. Actuellement, il existe quarante-trois (43) instances adultes et vingt et une (21) instances juvéniles de SCP-1926-1 confinées. Les instances juvéniles font la moitié de la taille des instances adultes et ne grandissent pas pour devenir des instances adultes. Chaque instance individuelle comporte une variation physique de ces traits communs.

Les vêtements des instances de SCP-1926-1 consistent en un pull noir comportant un bouton banc unique cousu sur le devant. Toucher ce bouton fait émettre un son évoquant un petit rire à l’instance. Le processus permettant ce phénomène est inconnu. Les instances adultes se reproduisent en pressant ces boutons entre eux. Suite à cela, une instance juvénile va croître lentement à partir de l’avant d’une des instances adultes, en grandissant au fur et à mesure de son émergence. Cet événement s’est produit cinq (5) fois depuis que les SCP-1926-1 ont été confinés. Une des instances adultes, SCP-1926-1-43, n’est en couple avec aucune autre instance adulte. SCP-1926-1-43 assume le rôle d’un guetteur et alerte SCP-1926 de la présence d’humains dans la chambre de confinement.

Les instances de SCP-1926-1 s’organisent en structures familiales comportant deux (2) instances adultes et une (1) instance juvénile chacune. Le comportement de chaque famille ressemble à celui d’enfants humains "jouant à la famille." Les instances de SCP-1926-1 utilisent leurs jambes pour ramasser des objets, faire des gestes anthropomorphiques, et interagir les unes avec les autres. Les instances de SCP-1926-1 apprécient de partager des activités récréatives en utilisant des jouets d’enfants ; en l’absence de jouets, elles ont tendance à se battre entre elles.

SCP-1926-2.jpg

Une photographie de SCP-1926-2 suite à une tentative ratée d'interaction avec les autres instances.

SCP-1926-2 est une instance juvénile de SCP-1926 de 0,2 m de haut. SCP-1926-2 ne présente pas de nombreuses caractéristiques typiques des instances de SCP-1926-1. Bien que SCP-1926-2 se soit montré capable d'utiliser ses jambes particulièrement courtes pour marcher, celui-ci s'est montré incapable de les utiliser pour manipuler des objets ou interagir avec succès avec les autres instances.

SCP-1926-2 est évité par toutes les instances de SCP-1926-1. SCP-1926-2 a tendance à focaliser son attention et ses tentatives d’interaction sur SCP-1926-1-43. Lorsqu’une interaction est tentée par SCP-1926-2, les instances de SCP-1926-1 répondent en l’agressant physiquement ; il est courant que SCP-1926-2 soit frappé et jeté. En dépit de cela, SCP-1926-2 continue ses tentatives d’interaction.

Les instances de SCP-1926 tremblent, poussent des gémissements, et sont capables de se rassembler les unes contre les autres lorsqu’elles se trouvent dans le noir. Il s’agit du seul cas où la présence de SCP-1926-2 au sein du groupe est tolérée par les instances de SCP-1926-1.

Addendum : Le texte suivant est brodé sur une étiquette attachée sur chaque instance de SCP-1926-1 :

Voici les Mimiaous.
Les Mimiaous sont des créatures magiques qui viennent d’un endroit tellement lointain qu’il se trouve juste à côté de vos rêves. Ils n’ont pas de bouche, alors ils ne peuvent pas parler. Ils n’ont pas de bras, alors ils ne peuvent pas faire de câlins. Mais ils sont remplis de bien plus d’amour que toutes les autres créatures que vous connaissez. Ils existent pour veiller sur nous avec leurs grands yeux sages. Ils sont les protecteurs de tout ce que nous chérissons. Nous sommes ce qu’ils chérissent.

Le texte suivant est brodé sur une étiquette attachée sur SCP-1926-2 :

Voici Flopsaut.
Flopsaut n’a pas réussi à protéger ce que nous chérissons. Flopsaut n’a pas su nous protéger.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License