SCP-192-FR
notation: +10+x

Objet # : SCP-192-FR

Niveau de menace : Jaune

Classe : Sûr

Procédures de confinement spéciales : SCP-192-FR est confiné sur un mur d'une ancienne usine désaffectée dans le village de █████ en France. Sa zone de confinement a été construite autour et tous les habitants ont été évacués. Tout civil tentant d'accéder au village devra être escorté au poste de police le plus proche hors de la zone avec pour motif "espionnage industriel".

Description : SCP-192-FR est une grande porte en bois peinte en rouge clair de trois mètres (3 m) de hauteur sur un mètre cinquante (1,50 m) de largeur et entourée d'une structure violette vaguement cylindrique d'un diamètre moyen de vingt centimètres (20 cm). L'objet est incrusté dans un mur et celui-ci a fortement été modifié en prenant des teintes mauves, vertes et rouges sombres avec plusieurs pics dépassant de la surface plane. L'objet émet fréquemment une légère brume au sol par un moyen inconnu. La porte ne possède aucune poignée ou élément permettant de l'ouvrir.

À chaque fois qu'un sujet humain se trouve à moins de deux mètres (2 m) de l'objet, une voix grave non-identifiée est émise par un système inconnu. Celle-ci pose une question au sujet, que lui seul est sensé comprendre. La seule alternative permettant de trouver le sens de la question pour les personnes autres que le sujet est de fouiller entièrement le passé de celui-ci. Le taux de succès de cette méthode est de vingt-trois pour cents (23 %). Il est inconnu si c'est l'objet qui produit ce son ou si c'est une entité.

La question posée induira plusieurs réactions possibles :
Dans soixante-sept pour cents (67 %) des cas, la question perturbera le sujet sans que celui-ci puisse répondre à la question.
Dans vingt-huit pour cents (28 %) des cas, le sujet avouera n'avoir pas compris le sens de la question.
Dans trois pour cents (3 %) des cas, le sujet montrera des signes de détresse intense et tentera de s'échapper.
Dans deux pour cents (2 %) des cas, le sujet cherchera à mettre fin à ses jours.

Lors de la découverte de l'objet, celui-ci avait un papier cloué au mur comprenant les mots : "Répondez à votre question pour passer".
Lorsqu'un sujet répond correctement à la question qui lui était posée, les portes s'ouvrent et [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Ensuite l'objet se décompose rapidement puis se relocalise sur un mur qui a une taille supérieure à celle de l'objet.
Toute tentative d'ouvrir la porte ou de l'endommager a provoqué l'apparition de bras en décomposition entraînant les humains, en contact avec la brume, à travers le sol.

À ce jour, seul un sujet (D-3130) a réussi à répondre à la question qui lui a été posée par l'objet. Cela a eu pour conséquence l'ouverture de la porte [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Tous les gardes ayant pénétré dans cette dimension ont immédiatement été [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Certains de ces morceaux réapparaissent quelques fois dans la brume de l'objet et semblent encore vivants. [DONNÉES SUPPRIMÉES] la tête du garde ████ a été détruite à sa demande après concertation du Comité d’Éthique et approbation du psychologue qui lui a diagnostiqué une tendance suicidaire aggravée.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License