SCP-190-FR
notation: +5+x
Manne.jpg

La "Manne" dont se nourrissent les instances.

Objet # : SCP-190-FR

Niveau de menace : Orange

Classe : Keter

Procédures de confinement spéciales : Toute tentative de confinement à l'encontre de SCP-190-FR-1 et SCP-190-FR-2 ou d'entraver leur avancée est hautement déconseillée, car vouée à l'échec. Toutes formes d'hostilité à l'égard des instances sont absolument interdites en raison de l'ampleur et de la gravité des conséquences de tels actes.

La FIM Delta-5 ; "Rose des Sables" escorte actuellement les instances et permet à la Fondation de suivre leurs déplacements en direct grâce à un dispositif GPS. Elle transporte avec elle des amnésiques de classe A à C qu'elle est susceptible d'utiliser si des individus étrangers à la Fondation et aux instances venaient à être témoins d'évènements surnaturels provoqués par SCP-190-FR-1. La FIM se compose de neuf (9) éclaireurs, dont la mission consiste à précéder SCP-190-FR-1 et SCP-190-FR-2 d'une distance constante de cinq (5) km afin de prévenir toute éventuelle rencontre avec la population locale, et de soixante-dix (70) soldats voyageant en formation triangulaire autour des instances afin d'assurer les côtés et leurs arrières. Ceux-ci ont à leur disposition des lunettes et jumelles à vision infrarouge afin d'être aptes à patrouiller dans un périmètre de huit (8) km autour du camp établi la nuit par les instances. Tous les membres de la FIM sont armés et suivis en permanence de dix (10) véhicules blindés tout-terrain, et peuvent bénéficier d'un soutien aérien composé de trois (3) drones furtifs capables d'effectuer des frappes air-sol dans l'hypothèse de la rencontre de groupes menaçants. Bien que ces mesures de sécurité peuvent paraître superflues compte tenu de l'existence de SCP-190-FR-3, elles n'en demeurent pas moins indispensables afin d'éviter toute confrontation immédiate entre SCP-190-FR-1, SCP-190-FR-2 et les autochtones.

La trajectoire de SCP-190-FR-1 et SCP-190-FR-2 est suivie par ordinateur, et si la traversée d'une agglomération est envisagée par SCP-190-FR-1, alors un scénario de couverture est utilisé afin de tenir la population locale éloignée des instances. Il peut alors s'agir du prétexte du tournage d'un film allant jusqu'à un ordre de couvre-feu selon la population concernée. Le chemin de SCP-190-FR-1 et SCP-190-FR-2 n'étant pas imprévisible, le commandant de la FIM est chargé de s'entretenir régulièrement avec SCP-190-FR-1 afin de connaître à l'avance les régions que le cortège traversera, et d'en informer par communication satellite le personnel de la Fondation présent dans la contrée franchie, et ce, afin qu'il instaure le scénario de couverture adéquat dans la ville en question.

Le personnel en charge du suivi de SCP-190-FR doit cesser toute activité dès la tombée de la nuit, à partir du Vendredi soir et jusqu'au Samedi soir, et ce, de façon hebdomadaire.

La lecture du fichier annexe ne peut être rendue possible que sur l'approbation d'un O5. L'autorisation ne peut être accordée qu'à des membres du personnel dont l'athéisme est certifié. Une fois les directives envoyées et protocoles d'expériences établis, un amnésique de classe A doit ensuite être consommé par l'individu.

SCP-190-FR.jpg

Séparation des eaux de la Mer Méditerranée par SCP-190-FR-1, photographiée par l'agent Bradberry

Description : SCP-190-FR-1 est un individu humain de sexe masculin d'origine sémite, mesurant 1 m 85, et dont l'âge exact est inconnu, bien qu'il soit supposé avoisiner 80 ans. Malgré son âge avancé, et en dépit de ses nombreux déplacements, SCP-190-FR-1 n'a jamais montré le moindre signe de fatigue ou de lassitude.

SCP-190-FR-1 est insensible et invulnérable aux lois physiques et reconnu comme étant naturellement au-dessus des lois humaines. Ainsi, les forces de l'ordre et l'opinion publique, quelle que soit la manière dont agit SCP-190-FR-1, ne remettent jamais en question sa façon de procéder, la jugeant tout à fait conforme à la législation en vigueur et aux mœurs locaux. Mais cela ne corrompt jamais le jugement personnel et l'impression qu'ont les gens de SCP-190-FR-1. D'autre part, la matière avec laquelle il interagit se comporte différemment qu'avec n'importe qui d'autre en temps normal, obéissant à des lois spécifiques auxquelles seul SCP-190-FR-1 est soumis, et qui le protègent de toutes nuisances et interférences extérieures1.

La deuxième de ses propriétés anormales est celle à travers laquelle il exprime ses pensées et communique avec autrui. SCP-190-FR-1 voyage dans le monde entier, préférant traverser les métropoles et mégapoles de chaque état. Il semble maîtriser toutes les langues et dialectes connus. Cependant, lorsqu'il est au cœur d'un lieu dont l'espace est occupé par une foule dense, il s'immobilise, ferme les yeux et tend les mains, la paume tournée vers le ciel. Tous les individus qui se trouvent près de lui ressentent alors le besoin irrépressible de placer l'une de leur main dans la sienne, et de tendre l'autre du côté opposé, afin d'accueillir celle d'une troisième personne. SCP-190-FR-1 communique ainsi ses idées par une forme de télépathie kinesthésique capable d'atteindre plusieurs centaines, voire milliers de personnes en quelques secondes, bien que le message original semble se détériorer au fur et à mesure de sa transmission d'individus en individus. Cet évènement ne dure que quelques minutes, suite à quoi, SCP-190-FR-1 cesse tout contact tactile, imité par les personnes affectées, dont la plupart reprend normalement ses activités.

Le contenu du message délivré est rapporté comme étant purement eschatologique. Il fait état d'une société rongée par la corruption, créant et alimentant elle-même le crime et les guerres qu'elle condamne, exploitant et gaspillant ses ressources humaines, mettant tout en œuvre pour parachever sa propre destruction. Si tous les civils interrogés s'accordent à dire que les propos de SCP-190-FR-1 les ont bouleversés, une partie d'entre eux choisit de suivre SCP-190-FR-1 dans sa démarche et son périple, probablement convaincus du caractère prémonitoire du message et espérant un avenir meilleur. Ils abandonnent alors la quasi-totalité de leurs possessions afin de se conformer aux attentes de SCP-190-FR-1. Ces gens se trouvaient généralement dans un état de fragilité ou de souffrance prononcé en raison d'une situation familiale ou sociale difficile (perte d'un proche, pauvreté…) lors de leur mise en contact avec SCP-190-FR. Du fait de l'impossibilité de les faire revenir à leur ancienne vie ou de les ramener à la raison, les individus affectés sont à partir de maintenant dénommés "SCP-190-FR-2". Les instances sont à leur tour immunisées aux lois naturelles et humaines qui régissent le monde et ne sont contraintes d'obéir qu'à celles que SCP-190-FR-1 est lui-même tenu de respecter, mais sont aussi placées sous l'égide d'une entité tierce2. Les instances paraissent être extrêmement respectueuses de la vie humaine ; elles n'affichent ainsi aucune intention hostile à l'attention de ceux qui s'en prennent à elles, déclarant ne pas être à l'origine des châtiments qui découlent de leurs actes, et leur accordant leur pardon, même à titre post-mortem.

MeteorShower.jpg

Pluie de feu lors de l'incident 190-K photographiée par le drone TX-Virus.

SCP-190-FR-1 est à la fois celui qui guide et qui est obéi de SCP-190-FR-2. Les instances semblent lui être totalement dévouées, et si certaines d'entre elles s'adressent à lui de temps à autre pour l'interroger quant à la distance ou à la durée de leur voyage, toutes l'écoutent et suivent la direction que SCP-190-FR-1 leur indique. Les instances marchent de l'aube au crépuscule, et établissent un campement pour se nourrir et se reposer jusqu'au lendemain. Une sève blanche est sécrétée par n'importe quel végétal dont s'approchent les instances, sous réserve que celles-ci témoignent du besoin de se nourrir. Cette sève, appelée "Manne" par SCP-190-FR-1, suffit à rassasier les instances, qui n'acceptent que cet unique aliment. Cette nourriture, décrite comme très sucrée par ceux qui l'ont goûtée, est parfaitement comestible et riche en nutriments, bien qu'elle soit impossible à conserver plus d'une journée sans se décomposer, quelles que soient les conditions de conservation.

SCP-190-FR-1 et SCP-190-FR-2 ne sont pas hostiles envers le personnel de la Fondation, et sont au contraire relativement ouverts à la discussion, qui est d'autant plus aisée avec SCP-190-FR-1 du fait de son don inné pour le maniement de toutes les langues. De nombreux échanges et négociations ont néanmoins été nécessaires pour qu'ils tolèrent par la suite les membres du personnel à leurs côtés. La seule tentative de confinement mené par la Fondation contre les instances fut une erreur, et un échec critique.

SCP-190-FR-3 est un ensemble de lois surnaturelles, proches de celles décrites dans l'Ancien Testament, qui se soustraient aux lois de la physiques et servent à SCP-190-FR-1 et SCP-190-FR-2 de normes législatives. Elles se divisent en dix paragraphes. Tout ce qui, entre autres, oppose une résistance à la progression ou porte atteinte à l'intégrité ou aux croyances des instances est régi par cet ensemble de lois, et chacune d'entre elles, dès lors que les critères d'application ou de condamnation sont remplis, entraîne une réaction dont l'origine est encore inexpliquée. Cette réaction est immédiate et inévitable.

SCP-190-FR-3 s'imprime dans la chair des instances par SCP-190-FR-1 sous formes de gravures d'un métal de composition inconnu, lorsqu'elles se rallient à son idéologie. Les marques ainsi imprimées sur le torse ou la nuque du sujet sont insensibles à la corrosion. Depuis ████, les instances rejettent la civilisation humaine, préférant fréquenter les milieux désertiques. La raison de ce revirement de comportement est expliquée par le Dr. ████ comme l'imminence de la venue de [DONNÉES EFFACÉES] sur Terre. Le nombre de civils devenus des instances s'élève actuellement à █████.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License