SCP-1896
notation: +1+x
woman%20tire%20swing.jpeg

Copie de photo trouvé dans SCP-1890, représentant SCP-1896 et un sujet inconnu

Objet # : SCP-1896

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-1896 doit être stocké avec la corde enroulée et attachée avec un câble de serrage robuste ; un housse en plastique fermée est une protection suffisante pour le pneu. L’objet est actuellement stocké avec les autres artefacts de la famille Bonifay dans le Secteur de Recherche-09 (voir Addenda).

Description : SCP-1896 est une balançoire de fabrication grossière, composée d’une corde de chanvre (approximativement 3 m de long) et d'un vieux pneu de voiture.

S’il est laissé sans surveillance, SCP-1896 va lui-même se fixer à un point d’ancrage invisible. L’objet pendra alors avec le pneu suspendu à 1 mètre du sol, la corde s’étendant verticalement et bouclée comme si elle entourait un support horizontal.

Pour des raisons inconnues, ce phénomène ne se déroulera pas tant qu’un humain est physiquement en train de regarder l’objet. Cependant, par vidéo-surveillance, il a été révélé que la portion de corde de SCP-1896 ne lévite pas mais bouge de manière saccadée, comme si elle était lancée. Ces "lancers" vont parfois rater plusieurs fois de suite avant que la corde "atterrisse" de manière réussie et s'attache d'elle-même avec plusieurs boucles.

Une fois suspendue, l’anomalie va rester pendue indéfiniment. Les tentatives de sectionner la corde pendant que l’objet est suspendu ont été un échec ; cependant (avec quelques difficultés), le nœud d’ancrage peut être détaché à la main et SCP-1896 tombera sur le sol. Ces efforts ont révélé que "l’ancrage" apparent de l’objet n’est pas seulement invisible, mais aussi intangible : les sujets ont étendu leur bras à travers la boucle tendue sans difficulté ou effet secondaire.

Tout en lévitant, l’anomalie a été observé se balancer comme sous l'effet d'une brise, même dans une pièce sans courant d’air. Moins fréquemment, la portion de pneu va s’affaisser comme si elle portait un poids et se balancer à intervalles réguliers. Si SCP-1896 est touché à ce moment, le mouvement continuera, mais le « poids » disparaîtra tout simplement.

Des tests avec des sujets humains suggèrent que SCP-1896 est capable de temporairement distordre les perceptions sensorielles de ceux qui s’assoient ou se tiennent debout sur la surface suspendue. L’intensité de ces distorsions augmentent en proportion du temps passé au contact de l’objet.

Addendum 1 :
Une balançoire avec un pneu similaire a été identifiée dans dix des vingt-six photographies contenues dans SCP-1890. Des analyses rapprochées de ces images (particulièrement la bande de caoutchouc, qui correspond aux modèles des années 20) ainsi que les résultats du Test 3 suggèrent fortement que l’objet en confinement et l’objet des photographies soient le même.

Addendum 2 :
Voir SCP-1928.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License