SCP-1851-EX
notation: +8+x

Ce document a été classé Code Rouge : inaccessible par l'Administration de la Sécurité des Informations et des Enregistrements. L'accès est exclusivement réservé au personnel de Niveau 5. Ce document a été rendu obsolète par la Directive 001 du Conseil, quand cette organisation (l'Initiative Américaine pour le Confinement Sécurisé) a fusionné avec plusieurs autres pour former la Fondation contemporaine le 1er Janvier 1916. Ce document est conservé à des fins d'archivage uniquement.

1099.jpg

Représentation par un journal célèbre d'un servant nègre affecté par le Phénomène 1851-023.

Numéro de l'Objet : 1851-023

Classification par Type : Menaçant

Protocoles de Confinement IACS : Les Nègres affectés par ce phénomène peuvent être traités à l'aide des procédures suivantes, à la discrétion du propriétaire ou locataire : De un, qu'un châtiment corporel sous forme de coups de fouet soit appliqué jusqu'à cent fois par jour (soixante quinze fois pour une fille, pas plus de cinquante pour un jeune garçon) ; De deux, que l'on inculque aux travailleurs affectés, grâce aux enseignements de la Bible, la manière convenable de se soumettre à leurs maîtres de droit divin ; De trois, que le gros orteil de chaque pied lui soit retiré. Les servants incurables devront rejoindre le programme pour les incorrigibles comme précisé dans ce rapport.

Description : Le Phénomène 1851-023 est une maladie de l'esprit propre à la race noire, et d'autant plus propre aux sous-catégories de cette dernière qui sont convenablement placées sous le joug d'un maître blanc.1 Le symptôme premier du phénomène est le désir exprimé par les servants affectés de déserter leur labeur et leurs terres divinement attribués, et d'émigrer vers des terres adaptées à leur situation. Il s'est avéré ces derniers temps que nombre de servants nègres2 sont devenus difficiles à maintenir en place ; cela a été remarqué à la fois sur les terres appartenant à l'Initiative de Confinement et sur les terres habitées par les propriétaires de tels servants. Le Chercheur Senior de l'Initiative S. Cartwright a démontré dans son laboratoire l'existence d'un phénomène nommé par lui-même la Drapétomanie, mais désormais désigné Phénomène 1851-023 dans la documentation de l'Initiative.

La cause de cette affection est méconnue ; à ce jour, il n'existe pas de miasme3 connu pouvant provoquer la maladie. Cependant, une corrélation a été observée entre la manifestation de cette forme de désobéissance et une certaine sorte de relation entre maître et servant. Plus précisément, les occasions où le maître commence à traiter le servant pareillement qu'un individu de race blanche, à le traiter comme son égal, sont les occasions où la manifestation du phénomène est la plus probable. On ne soulignera jamais assez qu'il faut rappeler à une fréquence convenable leur statut inférieur aux Nègres gardés en captivité, et ne pas leur permettre de gagner en prétention. Les écarts à éviter comprennent : affranchir les servants de leur illettrisme et innumérisme ; laisser aux servants la possibilité de choisir leurs partenaires, empêchant ainsi les maîtres de conserver les lignées fortes ; et leur permettre de s'adonner sans restrictions au christianisme noir, qui tend à éroder les enseignements de soumission inculqués aux Nègres par les Églises blanches.

Rapport compilé le 17 Juillet 1851 conformément aux protocoles de l'Initiative Américaine pour le Confinement Sécurisé.

Nota Bene : La prévalence du Phénomène 1851-023 parmi les têtes reproductrices et aptes au travail de plusieurs directeurs de l'Initiative, ainsi qu'un sentiment généralisé de devoir civique, ont poussé l'Initiative à agir. Par conséquent, les hommes de l'Initiative doivent encourager les policiers à capturer les Nègres échappés. Le Dr. Cartwright a constitué une cohorte de servants insoumis inaptes au travail noir conventionnel, qu'il nomme familièrement la Classe Drapétomaniaque. Cette troupe doit s'atteler aux tâches les plus ingrates de l'Initiative, celles qui épuiseraient à mort des servants soumis. — Directeur Wilson, le 31 Mars 1857

Nota Bene : Étant donné les événements politiques récents, plus particulièrement le déclenchement de la Guerre Civile et ses implications pour l'avenir du labeur noir, des solutions alternatives sont en train d'être mises au point concernant le futur de la Classe Drapétomaniaque, futur dont dépendent fortement nos recherches. — Directeur Wilson, le 4 Octobre 1862

Nota Bene : Suite à la récente proclamation, nos craintes sont devenues réalité. Par conséquent, étant donné que nous soutenons désormais officiellement l'Union du Nord, notre politique sera la suivante : le recrutement des membres de la Classe D doit dès à présent se faire au sein des prisons, des asiles de fous et de folles, des indigents, des hospices, et des individus arrêtés pour vagabondage. Cette politique, que nous appelons désormais le Protocole Cartwright, a l'avantage de conserver remarquablement bien la composition ethnique de notre Classe D tout en soutenant le régime actuel de la Cité Fédérale. — Directeur Wilson, le 4 Janvier 1863

Nota Bene : Nous avons reçu des critiques de nos procédures actuelles de recrutement de la Classe D de plusieurs de nos partenaires étrangers. Du fait des politiques actuelles de l'Assemblée des Directeurs ayant pour objectif une alliance ou fusion avec des organisations aux objectifs similaires, l'Initiative doit limiter le recrutement de la Classe D aux prisons uniquement et, en cas de besoin extrême, aux orphelinats. Bien sûr, cela n'aura en pratique que peu d'influence sur la composition ethnique de ce groupe. Additionnellement, les individus de Classe D doivent être éliminés en secret et leur nombre ne doit plus être conservé, excepté pour les archives du Directorat. — Directeur Morris, le 17 Mars 1914

Addendum 1851-5 : Anomalie déclassée et supprimée le 1er Janvier 1916. Le Directeur de Recherche ████ Cartwright a proposé la localisation et la destruction de toute information concernant SCP-1851.

Dites à Cartwright qu'il peut aller brûler en enfer. Oui, on supprimera, mais on gardera une trace de ce qu'on a fait. C'est sa famille qui a fait cela, et nous l'avons aidé ; nous ne blanchirons pas les archives juste pour lui. Je ne sais pas si nous pourrons un jour réparer les dégâts, mais le moins que l'on puisse faire est de se souvenir. - O5-9

Addendum 1851-6 : Tous les membres du personnel de Classe D recrutés via le Protocole Cartwright ont reçu un amnésique et ont été relâchés. Le recrutement doit désormais se faire à l'aveugle parmi les prisonniers par un comité ne possédant pas d'informations sur leur origine, leur genre, ou tout facteur autre que le crime commis. Une compensation sélective de plusieurs familles affectées par le protocole a été implémentée.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License