SCP-185
notation: +2+x
105mb2yy9.jpg

SCP-185 avant son confinement.

Objet # : SCP-185

Classe : Sûr (reclassement en Euclide considéré après l'incident 185-1. Voir le document 185-1 pour plus de détails.)

Procédures de Confinement Spéciales : SCP-185 doit être conservé dans une pièce insonorisée équipée de microphones filtrants. Les procédures standards doivent être observées par les gardes de l'objet. Des protections auditives doivent être portées par tous les occupants de la pièce, en dehors des sujets de test.

Description : SCP-185 semble être une radio russe de type R-105M utilisée durant la Guerre Froide, à l'exception d'un écran LCD et d'un clavier apparemment ajoutés sur l'appareil d'origine. L'objet est capable de recevoir la plupart des transmissions radio, y compris les signaux cryptés. Les tentatives visant à comprendre par quels moyens l'objet parvient à briser les plus efficaces des cryptages n'ont pour le moment pas eu de résultats. SCP-185 dispose d'un très grande portée, surpassant même les équipements radios modernes. L'objet fonctionne d'une manière similaire à une radio standard jusqu'à l'entrée d'une commande sur le clavier. Lorsqu'un nombre correspondant à une année est entré, l'objet reçoit alors des transmissions de l'année en question (si celles-ci ont été émises sur la même fréquence). Cette fonction a été découverte par hasard lorsque le nombre (choisi au hasard) de 1939 fut entré, et que Neville Chamberlain fut alors entendu déclarer la guerre à l'Allemagne. La possibilité de ré-itérer l'expérience avec certaines dates est actuellement étudiée. La possibilité d'entrer une date future est elle plus controversée, devant prouver que les éventuels bénéfices soient équivalents aux risques de causer un paradoxe temporel. À l'intérieur, la radio ne présente aucune anomalie, et la boîte contenant le clavier est fixé sur un côté de l'objet. Les chercheurs n'ont pas pu examiner le clavier, la boîte le contenant étant constituée d'un métal encore non-identifié.

Addendum :

Document #185-1 : Incident 1

Durant un test, l'année fut réglée sur -13,73 Milliards d'années, au moment supposé de la création de l'univers. Les sons alors émis par l'objet n'ont pu être enregistrés avec un équipement standard. Des survivants plus éloignés de l'épicentre rapportèrent des sons similaires aux émissions radios du Soleil. Tout individu se situant dans les 200 m de l'épicentre fut mort d'asphyxie. Les ondes radios semblent avoir rompu les vaisseaux capillaires pulmonaires ; les rapports d'autopsies montrent que les victimes se sont basiquement noyées dans leur propre sang. L'objet cessa de fonctionner un certain temps après cette expérience, et il fut découvert que la batterie interne s'était vidée. Il fut noté que l'écran LCD restait allumé, suggérant que les caractéristiques anormales de l’appareil provenaient seulement de la boîte fixée sur le côté. L'onde sonore a de même endommagé SCP-███, menant à sa reclassification en "neutralisé". La radio en elle-même ne semble pas avoir été endommagée. Des dégâts structurels ont été constatés sur le site, dont une section fut mise hors-tension pour cause de réparation. Les tests sont reportés jusqu'à nouvel ordre.

Dr. ████████

Tout membre du personnel utilisant l'objet pour écouter de la musique durant son service sera sanctionné.

Requête d'objet :

La Force d'Intervention Mobile Delta-5 demande l'acquisition de SCP-185 afin de l'aider à repérer des objets avant nos rivaux. La Force d'Intervention croit que les Iraniens possèdent des informations importantes et souhaite donc intercepter leurs transmissions. Requête acceptée.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License