SCP-1822
notation: +3+x

Objet # : SCP-1822

Classe : Sûr

Procédures de Confinement Spéciales : L’actuel confinement direct de SCP-1822 ne concerne que SCP-1822-MA et VE. Des agents de la Fondation doivent rester en contact avec tous les organismes de contrôles aérospatiaux internationaux afin de s’assurer qu’aucun vaisseau spatial habité ne s’approche des instances de SCP-1822 plus près que du rayon d’exclusion de sécurité de 90 km prescrit. En raison de la portée limitée des vols spatiaux habités à l’heure actuelle, les brèches de sécurité relatives aux points autres que SCP-1822-MA et VE sont peu probables. Afin de minimiser le risque d’observation accidentelle, la localisation des points de transfert doit être enregistrée comme étant un amas dense de débris de satellites dans toutes les bases de données de navigation. Deux remorqueurs spatiaux X-23 inhabités de la Fondation sont actuellement stationnés près de MA et VE pour agir en cas de transferts d’urgence ou d’autres éventualités. Un réseau de petits satellites d’observation a été établi dans le rayon sûr afin d’éviter les accidents avec des débris spatiaux pouvant interférer avec les opérations de transfert.

Description : SCP-1822 désigne collectivement un réseau de plaques d’information anormales présent en orbite autour de tous les principaux corps planétaires du système solaire, y compris Éris. Chaque planète est accompagnée par deux instances identiques de SCP-1822, à l’exception d’Éris et de Mercure. Dans son ensemble, SCP-1822 sert de réseau par lequel les êtres humains pourraient rapidement et en sécurité explorer et coloniser la plupart du système solaire.

Les plaques de SCP-1822 sont carrées, de dimensions 5m x 5m x 0.01m et sont construites dans un alliage métallique dont la composition est similaire à de l’aluminium 6061 T6 anodisé à l’or. Plusieurs plaques ont subi des dommages dus à des petits impacts de micrométéorites. Un message est inscrit sur toutes les instances de SCP-1822 (le contenu exact du message diffère en fonction de la planète autour de laquelle la plaque orbite) en anglais moderne, en portugais et en chinois simplifié. Les paires d’instances de SCP-1822 maintiennent toujours entre elle une séparation constante d’exactement 20 km et n’ont aucune variation orbitale. Lorsqu’un vaisseau spatial piloté par un humain s’approche à moins de 10 mètres de SCP-1822, ses propriétés anormales s’activent. Lors de l’activation, le vaisseau disparaîtra puis réapparaitra instantanément près d’une autre anomalie de SCP-1822, ailleurs dans le système solaire. Les membres du personnel ayant subi un transfert par SCP-1822 ont rapporté n’avoir ressenti aucune sensation de mouvement, bien qu’une légère nausée soit fréquente. Les instances de SCP-1822 ne semblent capables de transporter qu’un seul vaisseau spatial toutes les heures.

Les instances de SCP-1822 de chaque planète mènent soit vers la prochaine planète la plus proche du Soleil, soit vers celle qui s’en éloigne. Par exemple, les deux instances de SCP-1822 de la Terre, VE et MA, mènent respectivement aux anomalies de SCP-1822 de Vénus et de Mars. SCP-1822-ER et SCP-1822-UR, en orbite autour de Neptune, mènent aux anomalies d’Éris et d’Uranus. Seules deux instances de SCP-1822 ne mènent pas à un point en orbite géostationnaire autour d’une planète. SCP-1822-SL, en orbite autour de Mercure, semble mener vers la haute atmosphère du Soleil. SCP-1822-EXT, en orbite autour d’Éris, qui [DONNÉES SUPPRIMÉES] les distances extrêmes rendant toutes communications à vitesse non super lumineuse impraticables.

Bien que le contenu des messages diffère de planète en planète, l’organisation générale de chaque message est à peu près la même, et adopte uniformément un ton désinvolte et familier, s’adressant souvent directement au lecteur en tant qu’"Humanité" ou "mon ami Humain". Toutes les plaques incluent un aperçu simple et à la précision vérifiable des caractéristiques géologiques, atmosphériques et orbitales des planètes autour desquelles elles orbitent, ainsi qu’une ligne directrice simple pour une colonisation et une terraformation efficace.

Il existe deux instances de SCP-1822 dont les messages sortent de la norme. SCP-1822-SL porte l’inscription "POINT DE TRANSFERT STELLAIRE : DANGER EXTRÊME." Les expériences avec des membres du personnel de Classe-D ont échoué à déterminer s’il existe une instance de SCP-1822 présente dans ou sur la photosphère du Soleil. SCP-1822-EXT, en orbite autour d’Éris, porte l’inscription suivante :

Document SCP-1822-EXT TranscAng1 :

Ce document a été sécurisé pour la publication générale. Les transcriptions complètes sont disponibles pour les membres du personnel possédant une accréditation de sécurité de niveau 2 et faisant partie du projet Heimdall.
Bonjour l’Humanité. Avant tout, félicitations pour être arrivé aussi loin. Vous avez atteint la fin du système intra-solaire. Vous vous êtes probablement demandé pourquoi nous avons éparpillé les plaques de transfert dans votre système. Nous savons bien que votre culture a toujours été quelque peu méfiante vis à vis des contacts extérieurs, et vous avez toutes les raisons de l’être. Ce point de transfert mène à [DONNÉES SUPPRIMÉES], vous y trouverez l’arène. Ne vous inquiétez pas, vous avez plein de temps pour vous préparer. Ça fait partie du jeu, voir comment vous allez gérer ça. Si vous voulez engager le combat, ça vaudra mieux pour tout le monde. On va donner tout ce qu’on a. En espérant que vous ferez de même.

Si ça peut vous rassurer, vous vous en sortez mieux que les précédents. Bonne chance.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License