SCP-1801
notation: +1+x

Objet #: SCP-1801

Classe : Keter

Procédures de Confinement Spéciales : En raison de sa complexité, SCP-1801 s'est pour l'instant montré impossible à confiner en dehors d'un hôte. Tous les sujets infectés par SCP-1801 doivent être confinés dans les installations médicales de la Zone 14 dédiées aux recherches en biologie sur SCP-1801 et disposant d'une unité armée spécialisée en bio-confinement. L'ensemble du bâtiment doit être en permanence sujet aux protocoles de confinement de Niveau 4 en matière de risque biologique et un périmètre de sécurité de 100 mètres autour de la structure doit être constamment gardé. Les personnes sans autorisation essayant de pénétrer ou de quitter le périmètre de sécurité doivent être immédiatement éliminées et les restes incinérés.

Aucun matériel biologique ne doit quitter les installations médicales de la Zone 14 dédiées aux recherches en biologie sur SCP-1801. Tous les tests doivent être réalisés sur site, sans exception.

L'entrée physique dans les installations médicales de la Zone 14 dédiées aux recherches en biologie sur SCP-1801 est limitée au personnel ayant l'accord du Directeur de Site et étant équipé d'une combinaison intégrale de confinement de Niveau 4. Tous les membres du personnel souhaitant quitter les installations doivent respecter une quarantaine de 72 heures sur site dans une installation stérile avant d'être autorisés à franchir le périmètre du sécurité.

Tous les sujets infectés par SCP-1801 doivent être isolés et être gardés sous observation dans des pièces individuelles des installations médicales de la Zone 14 dédiées aux recherches en biologie sur SCP-1801. Suite à l'Incident I-1801-24, aucun individu infecté par SCP-1801 n'est autorisé à interagir avec les autres infectés en dehors des expériences contrôlées.

Alors que la transmission de SCP-1801 en lui-même n'a été constatée possible que par contact direct d'un sang contaminé à un sang sain ou par contact d'ordre sexuel, beaucoup de ses composantes ont un niveau de dangerosité standard, à savoir une transmission par voie aérienne ou par simple contact. Tous les sujets infectés par SCP-1801 doivent être considérés comme étant hautement infectieux.

Description : SCP-1801 est un syndrome contagieux se transmettant par le biais d'un ensemble d'agents qui, isolés, ne présentent aucune propriété anormale. À ce jour, les chercheurs de la Fondation ont identifié un certain nombre de composants de SCP-1801, incluant █ agents bactériens, █ agents viraux et █ prions (parmi lesquels █ n'ont jamais été observés chez un hôte de la classe mammifère en dehors du cadre de SCP-1801). Tous ces agents sont bien connus et leurs effets sont documentés hors du contexte d'une infection SCP-1801. Lorsque ceux-ci participent à une infection SCP-1801, leurs standards épidémiologiques et symptomatologiques ne s'appliquent plus.

Les symptômes d'une infection SCP-1801 varient en fonction du vecteur d'infection et du fait que l'individu infecté ait transmis ou non SCP-1801 à d'autres individus. Il existe trois classes de sujets infectés :

  • SCP-1801-1 : Un individu qui contracte l'infection SCP-1801 par le biais d'un contact avec SCP-1801-2 ou par [DONNÉES SUPPRIMÉES] devient une instance de SCP-1801-1. En dépit de l'incubation de plusieurs souches bactériennes et virales qui conduisent habituellement à des infections mortelles, SCP-1801-1 restera en bonne santé apparente et asymptomatique jusqu'à ce qu'il infecte un autre individu avec SCP-1801.
  • SCP-1801-2 : Un individu qui contracte l'infection SCP-1801 par le biais d'un contact avec SCP-1801-1 ou SCP-1801-3 devient une instance de SCP-1801-2. Dans les 24 heures suivant l'infection, SCP-1801-2 montrera progressivement des signes similaires à ceux d'une infection active par Staphylococcus aureus ou Clostridium perfringens. Cependant, plutôt que de subir une liquéfaction ou une nécrose, les tissus infectés disparaissent complètement. Les pertes de sang sont minimes en raison d'une obstruction des vaisseaux sanguins au fur et à mesure de la disparition des tissus. Pour cette raison, les victimes ne souffrent pas de toxémie ni de choc et peuvent survivre beaucoup plus longtemps que dans les cas typiques d'infections nécrosantes ou colliquatives, habituellement jusqu'à ce que des nerfs ou des organes vitaux soient affectés (Avec l'assistance d'un appareil de circulation extra-corporelle et de dialyse, une instance de SCP-1801-2 survécut 16 jours après le début des symptômes, subissant notamment une perte de 80 % de sa masse musculaire, de toutes ses extrémités, de son estomac, ses intestins, ses reins, son foie, ainsi que sa mâchoire inférieure, sa langue et son œsophage. L'instance SCP-1801-2 expira après avoir perdu 30 % de sa masse cérébrale).
  • SCP-1801-3 : Après qu'une instance SCP-1801-1 ait transmis SCP-1801 à au moins une personne saine, SCP-1801-1 cessera d'être asymptomatique et débutera une transition pour devenir une instance de SCP-1801-3. Des tératomes matures irréguliers apparaissent alors progressivement sur SCP-1801-3. L'apparition de ces tératomes coïncide avec celle de symptômes chez les instances de SCP-1801-2 infectées avant la transition. La masse et le taux de croissance de ces tératomes chez SCP-1801-3 correspond à la masse et le taux de destruction des tissus chez SCP-1801-2. Le taux de croissance des tumeurs peut accélérer si SCP-1801-3 transmet SCP-1801 à de nouveaux individus sains. Dans ce cas, la masse et le taux de croissance des tératomes chez SCP-1801-3 correspondra à la somme cumulée des masses et taux de destruction des tissus chez toutes les instances de SCP-1801-2. Des tests génétiques sur les tératomes révèlent que le matériel génétique provient de SCP-1801-2 plutôt que de SCP-1801-3. En dépit de cela, aucun phénomène de rejet n'a été observé.

Comparés aux tératomes normaux, les tératomes croissant sur SCP-1801-3 conduisent beaucoup plus fréquemment au développement d'organes complexes ; en plus d'yeux, de dents et de cheveux, furent observés un rein complet, un poumon, une main gauche complète montrant des signes de mouvements indépendants, une langue et [DONNÉES SUPPRIMÉES]. Alors que ces excroissances apparaissent aléatoirement, elles demeurent interconnectées les unes aux autres et, dans les cas avancés, possèdent des systèmes circulatoires, endocriniens et [DONNÉES SUPPRIMÉES] parallèlement et indépendamment de l'anomie initiale de SCP-1801-3. SCP-1801-3 survit généralement jusqu'à ce que la croissance d'une tumeur entrave le bon fonctionnement d'un organe (dans 55 % des cas, le décès est lié à une asphyxie par obstruction des voies respiratoires ou à un affaissement pulmonaire). Dans les cas où toutes les instances SCP-1801-2 associées décèdent avant que les tumeurs de SCP-1801-3 ne croissent suffisamment pour menacer sa santé, la croissance des tumeurs cessera et SCP-1801-3 survivra indéfiniment jusqu'à ce qu'il infecte une nouvelle instance de SCP-1801-2 et que la croissance tumorale reprenne.

Addendum 1 : Compte-rendu de l'incident lié à l'autopsie d'une instance de SCP-1801-3

Auteur original : sandrewswannsandrewswann
Source originale : The SCP Foundation
Date : 16/05/2012
Lien : http://www.scp-wiki.net/scp-1801

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License