SCP-180
notation: +1+x
SCP-180.jpg

Agent [SUPPRIMÉ] prenant la pose. En dépit de son apparence, l'agent est un homme de 33 ans avec des cheveux bruns et des yeux bleus. L'identité de l'hôte est celle d'un teckel à poil court.

Objet # : SCP-180

Classe : Euclide

Procédures de Confinement Spéciales : Tout type d'accessoire porté sur la tête (ce qui inclut les nœuds et les barrettes) est interdit sur le Site Reliquaire de Recherche et de Confinement-76. Tout contrevenant s'expose à une fouille complète ainsi qu'une vérification de son identité par test ADN et de la raison de la venue.

SCP-180 ne doit pas quitter le laboratoire de recherche. L'apparence de SCP-180 doit être rapportée au service de sécurité de façon journalière. La sécurité doit être immédiatement mise au courant dans le cas où le personnel rencontre une personne étrangère à leur département se comportant ou étant habillée comme si elle en faisait partie (leur identité pouvant avoir été volée).

Description : SCP-180 semble être un chapeau ou une autre forme d'accessoire porté sur la tête. Tout individu plaçant SCP-180 sur sa tête verra son identité "volée" par le chapeau. Cet effet conduit l'hôte à être complètement méconnaissable, même des personnes lui étant très proches. Les personnes observant un sujet dont l'identité a été volée seront seulement capables de décrire vaguement certains traits de l'individu, tels que la couleur des yeux et des cheveux, la teinte de peau, les vêtements, mais seront incapables de reconnaître le sujet. Les hôtes seront de même incapables de convaincre les observateurs de leur identité. Cet effet dure jusqu'à ce que SCP-180 sélectionne un nouvel hôte.

Une fois que SCP-180 a volé l'identité d'un sujet hôte, lorsque SCP-180 est placé sur la tête d'un autre sujet, l'identité du premier sujet est imprimée sur le second sujet. C'est non seulement possible pour différentes personnes, mais aussi pour des animaux ou objets inanimés. Par exemple, les sujets ont été confondus avec des chiens, des statues et des tables basses quand SCP-180 avait préalablement été placé sur ces objets.

SCP-180-1.jpg

Ce qui semble être une jeune femme est en réalité un Orang-Outang de Bornéo âgé de 4 ans.

L'apparence de SCP-180 change en même temps qu'il change d'hôte. Toutefois, cet effet est seulement visuel. L'objet a pris l'apparence d'un haut-de-forme, d'une kippa, d'une casquette de baseball, d'un bandana, d'une barrette, d'un casque de moto et d'autres objets. Des imageries par résonance magnétique et par ultrasons ont démontré que cet effet était uniquement visuel. SCP-180 n'est en réalité rien de plus qu'une longue pièce de tissu usée ressemblant à un voile. Correctement placé sur la tête, SCP-180 couvre entièrement le visage. Des recherches supplémentaires ont échoué à déterminer comment et pourquoi les radiations visibles et infrarouges sont manipulées par SCP-180 pour produire de fausses images.

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License